This is a print version of story Chap. XIX "Viviane offerte a 5 routiers" by CinquantNERF from xHamster.com

Chap. XIX "Viviane offerte a 5 routiers"

Chap XIX


Viviane offerte à 5 camionneurs
récit auto Biographique

Nous avions besoin après l'épisode du garage de nous doucher et nous changer.
Bien heureusement nous n'avions croisé personne en remontant l'escalier.. Viviane à demi nue.. plus de short, son boléro ouvert les seins à l'air. Moi la ceinture dégrafée.. une tache énorme de sperme sur le devant de mon jean..Ce n'était pas mieux.. Nous n'étions pas en très bon termes avec les autres voisins.. qui sans rien savoir se doutait certainement d'un mode de vie différent du leur.. et surtout qui c'était plaint plusieurs fois du bruit.. Difficile d'expliquer à votre voisin du dessous que si vous faites du bruit c'est que vous fouettez et torturez votre nana pour la faire jouir... Et pourtant c'était le cas.
A l'appartement j'ai pu vraiment voir les dégâts que j'avais infligé à Viviane.. Je savais qu'elle était contente de ce qui c'était passé. Plus le temps passait, plus je me lâchais et devenais capable de la punir comme elle l'attendait. Plusieurs fois Viviane m'avait demandé de me lâcher plus, de ne pas la ménager. Je n'avais pas particulièrement l'impression de l'épargner particulièrement. Mais pour elle je pouvais être plus dur.. lui infliger plus de punition et plus de douleurs, son plaisir n'en serait que plus intense disait elle.

Ce matin là.. je m'étais laissé aller. Viviane était vraiment dans un état lamentable.. sale également car le sous-sol quelque peu poussiéreux avait laissé ses marques lui aussi.

Échevelée.. sa natte devrait être refaite ses cheveux réordonnés. Sa frimousse avait reçut divers fluides.. et était noircie.. son rimmel avait coulé en longues traînées noires sur ses joues.. et les larmes avait nettoyé de long sillons ou la peau apparaissait plus blanche. Son rouge à lèvre avait bavé.. Son visage était celui d'une épave.. seuls son regard gris limpide donnait une autre image d'elle.
Son corps était marqué.. je pense que les marques qu'elle avaient ce matin là étaient bien plus importantes que ce que je lui avait infligé jusque là. Le ceinturon avait laissé des traces boursouflées et d'un rouge sanguinolent au travers de sa poitrine. Elle aurait sans doute plusieurs bleus qui resteraient un temps. Ses tétons avait gonflé et semblaient gorgés de sang. Sur son ventre une paire de marques moins visibles, tout comme le dos et les fesses. Mais quand je vis son sexe.. je compris que j'avais franchit un cap. Sa chatte était gonflée.. les grandes et les petites lèvres avait pris une teinte rouge sombre.. Et que dire de son clito déjà énorme.. qui avait encore gonflé.. Il était violacé et comme déformé.. un coup de tranche du cuir avait atteint le côté droit et le capuchon qui avait gonflé de ce côté.

« Montre toi.. ma salope.. fais voir.. tes marques.. » dis-je

«  Je suis belle comme çà... je te plais? » dit -elle tournant sur elle même

« Une chose est sure.. toi tu est contente.. non? » demandais-je

« Oh oui... j'ai pris un pied d'enfer.. tu aurais pu continuer encore.. tu sais.. » dit elle

« Plus? Tu trouve que tu n'en à pas assez pris? » demandais-je à demi étonné.

« Si enfin.. tu sais j'en ai jamais assez.. mais là.. tu m'a drôlement bien démolie, regarde.. je peut plus me branler sans penser à toi tellement mon clito me fait mal » dit elle avec une grimace car elle avait posé ses doigts sur son bouton martyrisé

« Tu est folle!!! et moi aussi!! en plus je me maîtrise plus.. je jouis dans mon pantalon.. » dis je en lui montrant le jean que je venais d'ôter.
«  Ah c'est dommage je n'ai pas vu … Tu sais que j'adore te voir jouir quand tu me bats.. » dit elle en se serrant contre moi

Viviane m'enlaçait et me donna un gros baiser..

« Merci.. mon chéri... mon maître.. j'ai jouis comme une folle ce matin.. c'était vraiment fort fort.. » dit elle

« Oui j'ai senti çà.. d'ailleurs tu était comme déconnectée.. j'ai du te secouer pour que tu sorte de je ne sais quoi.. tu étais comme hypnotisée.. Pourtant ce matin tu n'a pas fumé de joint.. » demandais-je
Viviane fit non de la tête.. Elle avait ce gros défaut.. elle fumait autre chose que du tabac.. parfois reniflait et par la suite se fut pire.. Ajoutons y une consommation de scotch et autres alcools forts.. le tableau était complet.

« Bon .. il faut qu'on se douche et après on s'en va.. on a 800 km à faire.. tu n'a pas oublié? » dis-je..

Sur ce je lui mis une claque sur les fesses et nous nous glissions sous la douche.. Naturellement on se caressait mutuellement.. comme à chaque fois.. mais sans aller bien loin.. Plus a cause du manque de temps que d'envie.. je me sentais parfaitement prés à un nouvel assaut..

Viviane se refit une beauté.. retressa ses cheveux.. j'adorais quand elle les laissait tombants mais il est vrai que ça posait plein de problème.. car il lui tombait à la naissance des fesses. Elle enfila cette fois une jupe microscopique en jean sous laquelle comme toujours elle ne mit rien.. puis elle me vola une chemisette blanche dont elle noua les coins sous ses seins.. puis enfila des sandales lacées sur ses mollets. Assise on ne pouvait manquer de remarquer qu'elle avait oublié sa culotte.. mais elle adorait s'exhiber.. ou plutôt que je l'exhibe.

Direction la méditerranée.. déjà rejoindre Dijon et ensuite cap plein sud..

Ma berline de l'époque était un gros modèle V6, spacieux le toit largement ouvert nous rafraîchissait car les clim n'étaient pas légion.. même sur les beaux modèles. Une fois dans l'auto.. Viviane avait dénoué sa chemise et exposait ses seins à tous les yeux des camionneurs et chauffeurs de car.. qui ne se lassait pas du spectacle et nous faisaient des appels de phare et petits signes.. Rapidement elle avait posé les pieds sur le tableau de bord.. exposant également son sexe.. car sa jupe lui servait de ceinture.. On se faisait insulter par certains pisse froid et rombières qui trouvait indécent qu'on montre son cul.. aux mioches entassés dans la voiture de la famille.. Parfois quand des bleus étaient visibles.. Viviane masquait un peu sa nudité mais vraiment contrainte. Elle serait à l'aise sur la plage ou elle serait nue.. dans le village aussi.. Ce qui m'inquiétais un peu quant à moi.. car je n'avais pas d'expérience du naturisme.. du moins ce qui est le vrai naturisme.. être a poil en groupe ne me posait là aucun problème.. mais bon .. les réactions de ma queue.. m'inquiétaient.. car je bandais.. ( je bande encore) à la seule vue d'un joli petit cul.. même sous cellophane..
Autre sujet d'inquiétude.. Viviane exhibant les marques que je lui aurait faites.. la veille. Ou un peu avant.. Là elle était déjà striée de rouge.. et on ne pouvait croire que c'était des ronces.. de tout façon Viviane mettait un point d'honneur à dire qu'elle était maso.. que c'était son mec qui l'avait mis dans cet état et qu'elle était contente.

Sur le coup de 13h00 nous étions dans la région de Lyon, il était temps de nous dégourdir les jambes et nous nous sommes arrêtés sur une aire dotée d'un restaurant.. bien grand mot car pas grand chose de gastronomique.

« Allez viens.. j'ai faim » dis-je à Viviane en lui mettant une tape sur le cul

« Aie!! » fit elle se retournant vers moi.. avec un sourire narquois..

« C'est çà plaint.. toi.. une petite claque tu fais aie alors que je te cogne a coup de ceinturon et tu prend ton pied!! T'est qu'une sale petite chienne!! » dis-je en prenant sa main..

« Oui mais tu l'aime. Ta chienne.. elle te fais jouir.. ta petite salope.. et t'aime ça.. cochon!! » dit elle assez fort..

Une brave dame avait a priori entendu l'échange.. elle rameutait deux petits drôles.. comme une mère poule ses poussins.. et quand nous passions a sa hauteur.. elle marmonna quelque chose.. d'assez indistinct mais on entendit parfaitement le mot.. « traînée ».. Viviane se pencha vers la rombière.. et dit
«  Oui madame.. je suis une traînée. Et je prend mon pied plusieurs fois par jour.. ça n'a pas du vous arriver souvent qu'on vous déride.. le cul.. Allez bonne vacances » puis elle parti d'un grand rire..

C'était aussi çà Viviane.. jamais on n'aurait pu croire.. qu'elle aurait cette attitude gamine.. compte tenu de son métier et de son éducation.. Viviane était un peu comme une bombe artisanale.. on ne savait jamais quand elle allait sauter..

Nous étions installés au fond de la salle, pas loin de nous une table de 5 types on sentait qu'eux n'étaient pas en vacances, des chauffeurs à priori. Ils ne se privaient pas de mater Viviane. Et je ne leur en voulais pas du tout.. au contraire.

« Tu a vu chérie, tu à l'air de leur plaire.. » dis-je

« Oui.. j'ai remarqué.. » dit -elle

« Alors montre leur ce que tu cache.. sous ta jupe.. » dis-je

« Oh mon chéri.. çà fait un moment qu'ils ont une belle vue sur ma chatte.. » dit elle en riant..

« Ah salope !! Je suis sur que tu aimerais bien te les faire .. Non je me trompe ? » demandais-je

« Pas forcément.. non.. Sauf si tu le veux.. » dit elle en me jaugeant du regard

«  Moi j'ai envie de leur proposer.. une pute.. qui fera ce qu'ils ont envie.. Et moi je regarderais.. » lui dis-je

Viviane.. soutenait mon regard.. se demandant si je plaisantais ou pas..nous avions parfois au parc fais des rencontres mais je ne l'avais jamais jetée en pâture a des inconnus en si grand nombre d'un coup.
« Tu ferais çà ? » dit elle

« Je vais même le faire.. tout de suite.. je vais aller leur proposer » dis-je en lui prenant la main

Sa main s'était mise à trembler.. sa lèvre inférieure aussi.. Elle lorgnait les mecs du coin de l’œil.. J'eus un moment de flottement.. allais-je trop loin.. Je ne le pensais pas.

Je me levais et me dirigeait vers la table des gars. Je sentit en m'approchant qu'ils étaient sur le qui vive.. pensant sans doute que j'allais les engueuler parce qu'il mataient ma nana.

Les cinq types étaient d'ages divers. L'un d'eux avait passé la cinquantaine.. bedonnant c'était le type même du routier.. les autres plus jeunes, l'un surtout était à peu près de mon age. C'était des gars qui bossaient.. le plus jeune était beau mec.. les autres étaient monsieur tout le monde.

« Bonjour.. Messieurs » commençais-je

« Qu'esce tu veux toi.. » dit le plus jeune.. De la main le plus âgé l’empêcha de se lever..

« Pas de soucis.. pas d'embrouille, j'ai juste un truc à vous proposer.. » dis-je

« Qu'est ce que c'est que çà ? » dit le plus vieux..

« Bon j'ai vu que vous aviez l'air de trouver ma nana plutôt agréable à regarder.. » dis-je

« Ouais.. bah elle à qu'a pas s'habiller autrement si tu veux pas qu'on ma matte.. » dit un gars a ma droite..

« Ce n'est pas un problème.. çà ne me gêne pas.. au contraire.. » commençais-je

« Alors quoi.. » dit le vieux

« Laissez moi parler sinon on en sortira pas.. et c'est intéressant pour vous je pense.. » dis je

« Ok..vas y » dit l'ancien

« Bon.. ma nana à l'aire de vous avoir tapé dans l’œil.. je vous comprend.. Mais ça vous plairait .. d'en voir.. plus ? Et mieux.. avez vous envie de vous la faire ? » annonçais-je

« Quoi ? Attend. Tu est qui ? Son mac ? » dit l'ancien

Je lui fit signe que non de la main avant de reprendre la parole rapidement..

« Non.. j'ai mal présenté.. les choses.. c'est gratos.. écoutez.. on est un couple.. un peu spécial.. on aime les choses.. étranges.. Elle va se faire baiser par vous cinq.. moi je mate et je la baiserais aussi je sais pas.. mais si çà vous tente.. Elle fait tout ce que je demande.. elle est très soumise.. et ça la branche aussi.. » expliquais-je

Les types se regardaient s'interrogeant du regard.. Ils semblaient ne pas croire à ma proposition.. je dois bien avouer.. que c'est pas tous les jours qu'on vous aborde pour un tel truc..

« C'est quoi cette connerie.. Une arnaque.. tu te moque de nous ou quoi.. C'est dément ton truc.. C'est une camera invisible.. c'est çà ??? » dit l'ancien..

« Non.. je suis sérieux.. écoutez.. je veux pas vous emmerder.. c'est une proposition.. c'est tout.. dites moi ou vous avez vos bahuts sur le parking.. ma nana et moi on vous attend la bas.. allez dans 10 mn.. si vous venez pas on reprend la route.. c'est tout.. Ok.. » dis-je

« Ok on va voir.. » dit l'ancien en regardant tour a tour ses potes

Je leur tournait le dos.. Rejoignais Viviane .. à notre table.. je laissais l'argent sur la table.. Et la pris par la main..

« Alors ?? » demanda t-elle

« Je sais pas.. il se méfies.. pas sur que je déconnes ou pas.. Fais leur signe en passant » dis-je

Viviane.. fit un petit signe de la main et leur envoya un bisou en passant.
Nous nous dirigeâmes vers le parking poids lourd, ils étaient peu nombreux c'était le week-end.
Une fois arrivé on attendit en allumant une cigarette.

Ma belle semblait nerveuse.. regardant pas dessus mon épaule si ils arrivaient.

« Ça va ? Tu a peur ? » demandais-je..

« Oui.. un peu.. quand même.. » avoua Viviane.

« Tu veux plus ? Dis le.. je m'arrangerais avec eux.. remonte à la voiture.. » proposais-je..

« Non.. tu veux que je le fasse ? Dis moi ? Ordonne » dit elle d'une voix assez peu assurée..

Je compris qu'elle en avait envie.. qu'elle oserais.. mais qu'il lui fallait l'impulsion que moi seul pouvait donner.. elle voulait que je lui demande que je lui ordonnes.. C'était dans l'ordre des choses.. c'était notre façon de fonctionner..

« Oui.. tu va le faire.. Tu n'est qu'une pute et je veux te voir avec ces mecs.. tu va tous les baiser.. » ordonnais-je.

Et je lui mis un gifle.. Viviane. Me regarda.. souris.. et dit doucement « Oui Maître »

« Oh.. ça va pas elle veux plus ? » dit une fois forte derrière moi

Je me retournais et les 5 types étaient là.. C'était l'ancien qui avait parlé..

« Non aucun problème..  Ah la gifle.. ne vous en faites pas.. on est plus bizarres que vous ne pouvez penser.. Madame aime les baffes.. » dis-je

« Alors là.. je suis sur le cul !! Je pensais pas vous trouver là... On a cru que c'était une connerie.. Alors vous êtes sérieux.. » dit le vieux

« Oui sérieux.. Viens là ma chérie.. Je vous présente.. ma ...femme.. enfin .. mon esclave.. Viviane » dis -je

Je dénouais.. la chemisette et la baissais sur ses épaules.. laissant s'échapper ses beaux seins...

Les types avait les yeux qui leur sortait de la tête.. estomaqués par la situation.. Dansant d'un pied sur l'autre.. gênés par la semi nudité de cette belle inconnue.. Leurs regards semblaient jauger la marchandise.. Le plus jeune semblait plus impressionné encore.. Les gars se parlaient à l'oreille..

«  C'est quoi ces marques.. sur ses seins.. » dit l'ancien..

« Des coups de ceinturon.. que mon maître m'a donné ce matin » dit Viviane.. puis ajouta « J'aime çà.. »

« Fiuuuuu » siffla le vieux.. « Vous êtes surprenants.. jamais j'aurais cru voir çà.. » dit il

« Allez vous êtes pas venus pour bavarder » dis-je.. puis a Viviane.. «  Allez à poil.. tout de suite.. tu va commencer par les pomper.. Et si c'est pas bien.. tu sais ce qui va arriver » dis-je en enlevant mon ceinturon et en le roulant autour de mon poing.

Viviane avait retiré ma chemisette.. et sa jupe.. nue elle s'approcha des mecs..

« Elle est belle » dit le jeune..

« Ah oui tu dois pas t 'ennuyer » dit un autre à mon intention

Viviane posa sa main sur les braguettes de l'ancien et du jeune.. les autres commencèrent à la toucher.. timidement.. puis s'enhardirent.. Passant leur mains sur ses fesses.. sur ses seins.. entre ses cuisses.. Viviane.. se laissait aller.. gouttant la sensation d'être désirée par tous ces mecs.. Visiblement ils avaient envie car des bosses commençaient à être perceptible sous les pantalons.. Même le mien.. j'étais surpris de l'intensité de mon excitation.. à voir Viviane aux mains de ces gars.

« Allez salope.. fais ton travail.. fais leur plaisir.. » ordonnais-je et mettant un petit coup de ceinturon sur son cul..
Les mecs me regardèrent.. presque sidérés.. de la façon dont j’agissais.. J'avais même l’impression que l'ancien m'avait regardé avec un œil plutôt réprobateur..
Viviane avait ouvert les braguettes des mecs.. et déjà sorti deux queues.. celle du jeune et un autre..
Le jeune avait une queue assez impressionnante pas moins de 20 cm et une épaisseur en rapport.. l'autre gars était moins bien pourvu. Viviane avait les mains occupées.. les autres queues sortaient maintenant des braguettes.. Ne voulant pas rester en retrait.. j'avais sorti mon sexe et me branlais doucement. J'étais passablement excité..

« Allez pompe les bien.. » encourageais-je ma Viviane..

Elle avait englouti la queue du jeune.. et les coins de la bouche distendus elle le pompait.. Tandis qu'elle avait pris dans ses mains les queues de l'ancien et d'un autre gars. Les deux autres étaient assez proche pour que de temps a autre elle les prennent a son tour dans sa bouche..

« Ah la vache !! tu suces bien.. oui continue.. » disait le jeune

« Et moi m'oublie pas.. » disait l'autre

Je m'approchais par derrière.. la queue au vent.. me baissais et passait ma main entre les cuisses de Viviane.. elle mouillait.. naturellement, j'en ressorti les doigts trempés..

« Allez les gars.. prenez là cette salope elle mouille... Et toi.. dis leur que tu veux qu'il t'enfilent.. » dis je a Viviane en lui mettant un petit coup de ceinturon sur le cul..

« Viens.. toi.. viens. ; tu est bien dur.. enfile moi.. vite !! » dit elle au jeune.

« Des capotes ? J'en ai pas.. » dit il penaud..

« M'en fous.. baise moi !! » dit Viviane.

Il ne se fit pas prier.. s'installa derrière elle et sans chercher et d'un coup de rein lui planta sa queue dans la chatte. Elle se mit alors a geindre.. un peu mais les queues l’empêchaient de s'exprimer..

« Oah elle est bonne !! elle est bouillante !! » s'exclama le jeune..

Il donnait de grand coups de reins.. tenant Viviane aux hanches.. lui mettant même de petites claques sur les fesses..

« Vas y hésite pas à lui claquer le cul !! elle aime » dis-je

Rapidement le grand a f***e de coups de reins.. était sur le point de jouir..

« J'vais partir.. j'vais partir.. » dit-il.. faisant mine de se retirer

Viviane.. agrippa la hanche du mec.. et s'empala a fond..

« Non.. reste.. balance moi tout.. je suis une salope.. met moi tout dans la chatte » cria t-elle

Une nouvelle fois il ne se fit pas prier et en quelques allez retour c'était plié.. il balançait de grosses giclées dans la chatte de Viviane.. Qui remuait sa croupe.. sentant le foutre lui inonder le con.. Le gars se retira.. une longue coulée blanche s'échappa de la chatte béante de Viviane.. cette image et les mecs qui s'agitent autour d'elle est encore imprimée sur ma rétine.. comme la trace noirâtre sur sa fesse gauche.. poussière déposée la par une main..

« Humm c'est bon.. c'est chaud... un autre .. vite !! » dit Viviane

L'ancien.. s'installa.. et tapant sur l'épaule.. de Viviane.. lui dit..
« Je te prendrais bien le petit.. ma jolie tu veux bien.. » dit il très gentiment.

« Cochon.. oui vas y pète moi la rondelle.. j'adore çà !! » dit elle en le regardant par dessus son épaule

« Ah la salope !!! tu dois vraiment te régaler mon salaud !! » me dit le vieux..

Il avait enfilé sa queue lentement.. goûtant le cul qui l'accueillait..

« En ce moment je me régale.. crois moi.. » répondis je

Et c'était vrai.. hyper excité.. ma queue gonflée.. je me l'astiquais.. lentement pour ne pas partir trop vite.. mon gland était mouillé. Le jeune se renfroquait.. et encourageait ses potes..

« Vas y Étienne.. bourre lui bien le cul » dit il a l'attention de l'ancien.. qui bourriquais Viviane avec art..
Ah l'expérience.. et la pratique.. ce sont les seuls vrais atouts qu'il faut avoir.. beauté.. grosse queue ça peut aider.. mais la pratique c'est le principal.. savoir.. ce qui les fait grimper au rideau.. avoir assez de persuasion pour les mettre dans son lit et ensuite leur faire faire les pires folies.. J'ai eu de la chance.. j'ai pas eu la grosse queue.. ni la beauté..
Mais persuasif çà je sait que je le suis.. et la pratique je l'ai affinée au fil des années.. Certes maintenant.. la fatigue me prend plus vite et encore.. mais on compense par des astuces.

Nos camionneurs s'en donnent à cœur joie.. L'ancien défonce le cul de Viviane qui pompe tour a tour les 3 autres..

« Allez prenez moi des deux côtés » quémande Viviane..

L'ancien.. sort de son anus.. et s'allonge.. sur le sol sur son blouson, puis il att**** Viviane par la taille et la fait s'empaler sur sa queue.. passant du cul au con.. Un des gars.. vient le remplacer dans le cul de Viviane qui aspire toujours le nœud des deux autres mecs.

« Oui comme çà c'est bon !!! oh oui prenez moi !!! » crie t-elle

« Quelle pute !! quelle pute !! j'en avais jamais tiré une comme çà !! » dit celui qui lui prenait l'anus.

« Elle est toujours comme çà.. » me demande le jeune.. qui ne perd pas une miette de la scène.. il a ressorti sa queue et se branle.. Je n'ose pas lui poser la question.. j'aurais bien aimé.. me taper une queue.. mais je ne suis pas sur...

« Oh oui.. et encore.. là c'est calme.. »dis-je

Les deux qui prennent Viviane.. commencent à arriver au bout de leur résistance.. Viviane.. elle prend son pied.. visiblement.. Elle pousse des cris.. suçant et branlant.. les mecs..

« Oh la salope elle va me faire partir !! » dit l'ancien..

« Allez y salauds.. baisez moi bien !!! balancez moi tout.. je jouisss.. je jouisss.. » dit elle en se démenant.. lançant son cul.. contre les queues qui la pistonnait..

« Tiens prend tout » ahana celui qui lui baisait le cul.. avant de donner une dernière ruade qui enfouit sa queue au fond du petit trou.. pour y décharger tout son foutre..

L'ancien.. lui aussi lui garnissait copieusement le con.. on voyais la mouille grasse de Viviane se mêler au sperme qui dégoulinait..

« Allez vous deux.. prenez moi aussi... » dit Viviane

« Non fait moi venir dans ta bouche !! » dit l'un des deux..

Les précédents.. laissaient la place.. Le cul et la chatte de Viviane étaient largement ouverts.. luisants de sperme et de mouille.. Le gars enfila sa queue sans y regarder dans la chatte ruisselante..

Il dit.. « Ah les mecs !! vous l'avez bien fourrée !! Ça glisse !! »

« Mets les chaînes !! » dit l'ancien puis me tapant sur l'épaule...

« Mec ta nana.  C'est une bombe !! J'ai cru que tu te foutais de notre gueule.. mais là... jamais çà m'était arrivé.. » puis baissant la voix.. « C'est vrai qu'elle aime que tu la cognes... quand je vois les marques qu'elle à ça me fait mal.. »

« Oui elle aime çà.. c'est comme çà.. j'ai eu un peu de mal.. mais j’aime beaucoup maintenant.. Mais tu lui redemandera.. si je la f***e.. Ça te démange çà non ?»

« Oui.. je la trouve géniale.. ta nana.. alors j'aimerais pas savoir que t'est pas sympa.. » dit il en me regardant d'un air peu amène.

Le mec qui se faisait sucer poussa un grognement.. alors qu'il balançait tout dans la bouche de Viviane.. qui avalais au fur et a mesure.. et quelques instants plus tard.. l'autre gars lui fourrait tout son foutre dans la moniche, en grommelant.. « Ah salope.. tiens prend çà !! »

Moi totalement excité.. j'approchais.. de Viviane.. les mecs l'avaient laissée.. seule.. agenouillée.. en sueur.. les cuisses détrempées ruisselantes.. la bouche pleine de sperme..
Me voyant approcher.. Viviane.. noua ses mains sur sa nuque..

« Contente... esclave ? Tu en a bien pris ? Hein ? » dis-je..

« Oh oui maître.. c'était bon.. » dit -elle..

« Ouvre ta bouche.. allez en grand.. » dis je en la giflant.

J'entendis un murmure du côté des gars. Je crachais dans la bouche de Viviane.. qui savourais ma salive.. Puis je me branlais devant sa bouche grande ouverte.. et en quelques secondes.. balançait tout sur sa langue.. sur le nez.. les joues.. les cheveux..
Viviane avait les yeux qui brillait d'un feu intense.. elle aimait la situation.. elle était dans un état second.. on aurait pu continuer longtemps.. mais il fallait mettre un point final.. à tout çà.. Je récupérais le blouson de l'ancien et lui lançait..

« Ne bouge pas chienne.. reste là.. comme tu est.. tu est sale.. il faut te nettoyer non ? » dis-je..

Viviane.. avait saisi l'allusion..

Me tournant vers les mecs.. je leur dit

« Dites donc.. vous n'avez pas envie de pisser vous ? Moi si... et elle a besoin d'être rafraîchie.. »

Ils me regardaient interloqués.. Je m'étais placé face à Viviane. Tenant.. ma queue.. toujours dure.. mais j'avais une telle envie de pisser.. que çà irai.. Je sentis monter.. l'ondée.. et le jet jaillit enfin.. s'écrasant sur la poitrine.. de Viviane.. puis je remontais vicieusement et dirigeait le jet vers sa bouche.. elle prit la douche dorée en plein sur la langue.. elle rejetait en partie le liquide.. mais en avalais pas mal..

« Allez les gars.. venez.. » dit Viviane en leur faisant signe..

Ils approchèrent.. et comme moi inondèrent Viviane.. de cette douche chaude et dorée.. Viviane.. ruisselait.. ses cheveux n'étaient pas épargnés.. totalement inondée.. ses mains s'agitaient sur son sexe.. la salope se branlait.. et se mit a jouir rapidement.. Avant a son tour de lâcher de longs jets.. sur le sol.. se vidant totalement..

Un moment Viviane resta agenouillée.. dégouttant de tous côtés.. le spectacle était impressionnant.. Elle avait les yeux vagues comme après chaque séance où le plaisir était très fort..

L'ancien.. sortit de je ne sais ou un tuyaux.. d'arrosage.. et il avait une serviette à la main.

« Maintenant qu'on c'est amusé.. on ne va pas te laisser comme çà... » dit il.. « Attention c'est peut être froid.. mais il fait chaud.. »
Et il aspergea Viviane.. d'eau.. les gars étaient aux petits soins.. il la séchèrent même.. Viviane remit sa jupe et ma chemisette redevenant.. décente..

On discuta un peu avec les gars, il nous demandèrent si on repasserait dans le coin.. un peu intéressé.. je laissait nos tel à l'ancien.. si des fois ils traînaient dans notre région il serait les bienvenus..

On se dit au revoir.. Viviane.. embrassa tout le monde.. en fait elle roula une pelle à tous les gars..

L'ancien me prit à part..
«  J'ai demandé à ta nana.. tu avais raison elle aime.. tout çà.. et elle a l'air.. de t'avoir dans la peau.. j'ai cru qu'elle allait m'arracher les yeux quand je lui ai demandé si tu la traitait bien.. »

« Oui.. c'est comme çà.. je t'en veux pas.. tout ça est étrange.. je sais. » dis -je puis..

« Passe nous un coup de fil.. si tu viens dans notre coin.. on sera content de t’accueillir » dis je



Puis chacun est parti de son côté..

En remontant en voiture.. Viviane.. se pendit à mon cou.. et m'embrassa longuement.. avec fougue..

« Merci.. mon chéri.. tu a eu une idée.. géniale.. c'était trop.. trop.. j'ai adoré être prise comme çà... » dit elle

« A refaire alors ?? » dis-je..

Elle hocha la tête pour dire oui...


Décidément ces vacances étaient.. parties sur un tour.. particulier...














Story URL: http://xhamster.com/user/CinquantNERF/posts/90191.html