This is a print version of story Au restaurant by louvelovedetoi from xHamster.com

Au restaurant

Lors de nos petites sorties, mon mari et moi avons parfois des mœurs un peu légères….En fait, il s’agit plutôt d’un petit jeu qui s’instaure naturellement entre nous….Et nous excite beaucoup. Ce soir-là, mon mari me téléphona de son travail vers 19H30. Il savait qu’à cette heure, j’en avais terminé avec mes patients.
-Bonsoir ma petite louve, j’ai envie d’un resto avec toi….Tu es partante ????
Bien sûre que j’étais partante…..Mon mari est le plus merveilleux des hommes, et il m’est définitivement impossible de lui refuser quelque chose et encore moins un resto en amoureux…
Je décidais ce soir là d’enfiler une tenue sexy….le séduire est pour moi un vrai plaisir que je ne me lasse pas de le renouveler….. Une petite veste avec dessous juste un soutien-gorge à balconnet en dentelle bleu et noir ainsi qu'une petite jupe portefeuille, avec dessous bas et porte jarretelles noir et tout petit string…..
Nous sommes arrivés au resto vers 21h, comme la première salle était pleine, la serveuse nous installa dans la salle du premier étage. Il y avait un petit groupe de 4 personnes qui finissait de manger, et, un peu plus loin, à l'écart deux hommes, qui eux, n'avaient pas encore commencé et buvaient l'apéritif en attendant qu'on leur amène leurs plats.
Toutes les tables, étant pour 4 personnes ou plus, nous fument installé auprès d’eux.
Ils nous ont salué de la tête et ont continué à discuter de leur travail. Nos deux tables n'étaient séparées que de 80 cm environs ils pouvaient entendre ce que nous disions….
A l'origine de la soirée, nous n’avions rien prémédité ! Mais je crois que c’est plus fort que nous….là ou nous nous posons…..L’érotisme nait….Tout en évoquant nos journée à l’un et à l’autre, mon mari me fit un petit clin d’œil…..Nous avons cette chance que peu de gens possèdent, pas besoin de nous parler pour savoir ce que nous attendons l’un de l’autre…Pour moi le signal de départ était lancé….Ma mission…..user de mes charmes pour allumer nos deux voisins de table….Je savais que ce jeux exciterait mon amoureux et je ne me fit pas prier un seul instant….
Je croisais et décroisais mes jambes, tout en étant bien consciente, que nos voisins pouvaient admirer mes bas et le début de ma chair. L’homme assis à coté de moi était assez timide, l'autre par contre avait plus souvent les yeux posés sous notre table que dans son assiette, de plus, il était assis face à moi, et la nappe très courte de la table ne cachait rien de mon manège… (J’adore ce genre de situation !!)
Nos desserts, furent emmenés en même temps que les leurs, le vin qu'ils avaient bu tout le long du repas commençait à faire effet. Prenant son courage à deux mains, celui qui était assis en face de moi nous demanda si nous étions de la région, voilà la conversation entre nous était lancée !!!! Cette situation devenait de plus en plus excitante, eux étaient de Saint Etienne, en déplacement pour la semaine dans notre région. La serveuse nous proposa un café et un Saké a tous les quatre, et tout en discutant, sous la table avec mes deux pieds qui touchaient ceux de mon mari, il me fit comprendre d'écarter mes jambes au maximum. Nos deux VRP pouvaient maintenant voir tout le haut de mes cuisses jusqu'a la limite de mon string ! Puis, je décidai de me lever afin de me rendre aux toilettes, je revins de suite, et repris place….Mon démon de mari, remarquât de suite le changement de ma tenue, j’avais défait les premiers boutons de ma veste…ce qui laissait maintenant apparaître mon soutien-gorge qui avait du mal à cacher mes seins, et j’avais aussi remonté ma jupe, à la limite de la dentelle des bas…
La petite jarre de Saké était restée sur leur table, et nous proposèrent d'en reprendre une autre, et de le boire tous les quatre culs sec, ce que nous fîmes puis nous leur proposâmes la même chose. L'ambiance commençait à chauffer, un des hommes, me félicita sur ma beauté et ma tenue, l'autre, me demanda si j'étais une vraie rousse, je lui répondit que oui, mais il n'avait pas l'air de me croire, ce à quoi, je répondit que le seul moyen de le vérifier était de le prouver de suite….J’étais bien consciente que la montée du jeu excitait mon mari…..et l’idée de le savoir en érection ne faisait que repousser mes limites encore plus loin….
Le Saké n'avait pas encore fait assez d'effet sur eux, car ils semblaient, d'un seul coup gênés, il n'y avait plus personne dans la salle, et la serveuse nous avait déjà tout amené. Comme ils ne se décidaient pas, j'enflammais la situation en leur disant que s'ils ne voulaient pas vérifier ils ne le sauraient jamais….Ils approuvèrent !!!!
Je leur proposai de vérifier par eux même et tourna ma chaise face à eux. J’écartai doucement les cuisses, laissant apparaitre le string que j’avais gardé…l'un d'eux me dit que cette barrière les l'empêchait de bien voir! Francis, mon mari lui rétorqua, qu'il n'avait qu’à l'enlever lui même ! Le moins timide des deux, se mit à genoux devant moi, et descendit doucement le petite bout de dentelle qui cachait ma petite chatte…Une fois fait, ils purent admirer que j’étais une vraie rousse…Mon mari admirait le spectacle, je me tenais là face à eux jambe écartée et la veste largement ouverte découvrant mes seins ronds et durs de désirs !
- Dites-moi, trouvez-vous ma femme jolie ??? Vous fait-elle bander ???
Ils répondirent par l'affirmative, et à en voir, à tous deux, la bosse que faisait leur sexe sous leur pantalon, ne laissait pas de place pour le doute.
_Puisque je vous ai montré la couleur de mon mont de venus, il me plairait beaucoup de pouvoir admirer vos membres tendus de désir….leur dis-je, afin de continuer ce petit jeu qui devenait de plus en plus amusant….
Bien qu’ils eurent peur d'être surpris, ils sortirent tous deux leur sexe et nous le montrèrent….
- Et bien ma petite salope d’amour, tu ne vas pas laisser ces messieurs ainsi…..
C’est alors, que je me mis à genoux devant eux et entreprit de les branler….
Le Saké et l'envie ayant totalement fait effet, ils n'avaient plus peur d'être surpris! Je me mis debout face à eux, afin qu'ils puissent caresser mes seins et mon sexe, mon petit loup quant à lui me tripotait généreusement les fesses !!!! Je leur proposai de m'accompagner chacun à leur tour aux toilettes, afin qu’il me baise debout contre le lavabo (avec protection!) ce qu'ils firent très rapidement….. Une fois dans la voiture, tout en ouvrant le pantalon prêt à exploser de mon compagnon de jeux, je lui donnais les détailles croustillant de ce qui venait de se passer……Mais je n’ai jamais pu terminer mon explication…..Il me fit basculer fermement sur lui et m’empala de son membre brulant…..Cette nuit-là….Je vous promet que nous avons très peu dormi….









Story URL: http://xhamster.com/user/louvelovedetoi/posts/23086.html