This is a print version of story MON SODOMITE ( suite et fin de rencontre du deuxi& by dartois from xHamster.com

MON SODOMITE ( suite et fin de rencontre du deuxi&

En piste. Je commence par te faire un baiser fougueux plein de reconnaissance,comme pour te rappeller que je t'aime d'Amour et qu'il n'y a pas de "lézard" ; B.G te fais mettre à genoux au bord du canapé ,tes fesses bien tendues qu' il relève et écarte , te fouille la chatte de ses doigts longs et épais ' tu miaules rien que par cette pénétration , il faut reconnaître que deux seulement font presque l'épaisseur d'une bite moyenne, la sienne et hors norme ,elle fait la largeur de quatre et la longueur de sa main ,il te baise à nouveau comme un maître( queue , elle est bonne , hein ! ),
je passe donc après comme prévu. Vint alors mon tour , je suis préparé dés le début dans la salle de bain, je me suis assoupli l'anus avec un gode ;Propre ,prêt à recevoir cet énorme bite; tu me cèdes la place je me met en position , comme toi .Sans mettre de gel , juste un peu de salive , le gland contre mon orifice , B.G pousse, il me dilate la rondelle ,je tend bien mes fesses et je dens cette grosseur glisser et franchir le sphincter et d'un coup de rein,il me l'enfonce profond , je ne peu me retenir de gueuler, tant je la sens longue , épaisse et raide, il ne me fait pas de cadeau , il va et vient dans un rythme endiablé ,je couine sans modération et moi de dire -oh!que c'est bon ! qu'elle est grosse ! qu'elle est bonne ! défonce moi - et lui , de sublimer dans l'action,va bon train (j'en prend plein le train arrière ) et d'haranguer , toi ,en tant que public et intéressée -(ha ! tu en veux, tiens prend ça et encore ça , tu aimes ma bite hein ! dit ,t'aime ça que je te fourre le cul ...) - un peu macho le copain ! cedisant il m'en fourre quand même plein le cul , je sens glisser sa queue et frotter les parois du revtum ,le gland qui à chaque fois à l'allé comme au retour ,f***e le sphincter, me fais de super sensation et me fait geindre de plaisir , sa bite va loin dans mon ventre , ça me grouille ,c'est chaud,c'est quand même meilleur qu'un gode (et qu'un coup de pieds au cul) . Il m'encule à fond à grands coups de reins, ses couilles viennent jusqu'à se plaquer contre le périnée .G.B me demande s'il je préfère qu'il jouisse dans le cul ou dans la bouche? je lui souffle ahanant,-dans le cul,vas-y,mets -y toute la gomme,largue tout-ouououiiiii-c'es bon ! il a déchargé , lentement il se retire je me retourne pour lui faire une pipe jusqu'à ce qu'il débande , le gland perlant encore de sperme .
A un moment ,tu es montée prendre une douche ,tu n'as pas été trés intéressée à ma sodomie . Tu n'es plus nue ,tu es en string à dentelles orange et en nuisette un peu transparente ,ouverte sur le devant , tes seins aux pointes raidies,tendent la fine lingerie,c'est trés excitant,tu es superbe . Comment ,un homme pourrait rés****r à un corps aussi parfait que le tien ? Je me le demande ! alors qu'un type bien foutu tel que B.G monté comme un étalon il peu s'envoyer toutes les nanas qu'il désire ; aujourd'hui il t'a honnoré généreusement ,tu le lui a bien rendu et comme vous vous plaisez , il est le bien venu à la maison .
Bon ,on sabre une autre boutanche de champe pour se donner un coup de fouet et que nous soyons heureux de te revoir BERNARD ; il ne détache pas son regard sur ta silhouette,tous deux , nous voyons sa verge reprendre une belle érection ,à l'équèrre ,un vrais perchoir,qulle santé,il vient se placer vers toi pour te prendre dans ses bras, tous trois ,nous sommes debout à trinquer à la bonne fortune de s'être rencontré , il t'embrasse sur la joue tout en te caressant les hanches par dessus ta nuisette ;tu es attirée par la vue de son sexe tendu,tu ne résistes pas à le saisir , le branler , le serrant fermement entre tes doigts , là par l'ouverture du tulle ,il t'empoigne les fesses, tu écarts les jambes , ses doigts, par l'échancure du string te caressent le pubis et pénètrent dans la vulve béante et juteuse de désir .
C'est reparti ! maintenant vous vous embrassez passionnément avec ,avec ,avec la langue bien sure ! il te conduit sur le canapé converti en lit,cela fait plus de place et comme ça , prêt pour passer la nuit au besoin ,car déjà à deux dans notre lit ,nous ne pouvons pratiquement pas baiser ;et là pas de problème ; tu t'étends sur le dos , il se place sur le coté gauche te prend une jambe , la lève assez haute ,se colle bien contre ta cuisse ce qui fait que tu bascules sur ton coté droit , sa queue se positionne contre ta chatte qui l'invite à pénètrer ,(c'est la position dite du lotus)ta main en arrière saisi son membre ,il s'enfonce en toi lentement jusqu'à la garde ,tu lui prends les couilles ,tu les gardes en main,tant -il va doucement dans ses vas et viens ; le voilà qu'il accélère , tu commences à ahaner ,il te joute à fond, il te sonne avec ferveur ,tu coiyes ,il te cramponne fermement par la cuisse relevée et par une épaule.De temps en temps , il met un doigt à ta bouche que tu suces ou que tu lèches. Voici un bon moment qu'il te lime dans cette position , mais tu en redemandes B.G est gentil ,il t' en redonne en veux,en voilà ; l'orgasme ne tarde pas ,tu te contractes , mords son doigt et tu te relâches aprés avoir " gueulé des -oh ! que c'est bon ,que c'est bon !".Il se retire pour ne pas jouir tout de suite. J'étais resté en spectateur , allongé en trvers pour que rien ne m'échappe en me masturbant gentiement , je ressent encore les effets de la sodomie , mon anus sensibilisé est détendu B.G est sur le dos, tu te places à califourchon sur lui , cul tendu en arrière , tu le masturbes , t'appliques à lui faire une pipe , tu te régales, je me positionne contre tes fesses que je relève en les caressant ,je t'écarte la chatte ,je la bouffe ,elle est juteuse à souhait ,bandante ,le bouton saillant ,je me redresse,la bite à la main ,je te l'enfile, je te baise , tes fesses plaquées contre mon ventre . Notre ami jouis ,il éjacule hors de ta bouche , le foutre t'asperge le menton et les seins Te limant toujours et te faisant quand même couiner , j'ai moi aussi mon orgasme ,j'éjacule bien au fond de toi ; je suis quand même ton mari ! .
Nous nous,étreignons pour la fin ,B.G rentre chez lui ,ce n'est qu'un au revoir .
FIN



Story URL: http://xhamster.com/user/dartois/posts/21769.html