This is a print version of story Ma Soeur et moi by sebas61 from xHamster.com

Ma Soeur et moi

Les vacances d'été étaient terminées, mes parents avaient repris leur travail, j'attendais mon entrée en Université, ou je rejoindrais ma sœur, qui entamerait elle sa 2ème année.

Bien que pendant le repas j'avais annoncé mon intention de me rendre à la piscine, je préférais rester dans ma chambre, pour surfer sur le net à la recherche de contacts sympa mais sans grand succès, femme ou homme exhibitionnistes si possible, qui accepteraient de se caresser devant moi en Cam, je suis bisexuel depuis que mon oncle m'a convertit aux plaisirs entre hommes.

Je pensais être seul à la maison car depuis un bon moment je n'avais entendu aucun bruit, il est vrai que d'écouter la musique avec un casque atténue les autres bruits de la maison.

Je décidais de descendre à la cuisine chercher à boire. En passant devant la chambre de ma sœur Martine j'entendis des grognements bizarres sans que cela n'éveille trop ma curiosité. Je grignotais une banane et buvais une eau minérale bien fraîche, je ramenais la bouteille avec moi.

En remontant, les bruits entendus dans la chambre de Martine me tournaient dans la tête, ça n'était pas de la musique mais des grognements haletants. A quoi pouvait elle bien jouer? J'aurais tant aimé la surprendre dans des caresses solitaires et intimes, puis en profiter ensuite.

Je m'approchais donc à pas de loup de la porte de la chambre. Saisissant la poignée avec précaution, j'ouvrais tout doucement. Les grognements continuaient maintenant plus audibles par le léger entrebâillement de la porte et toujours aucune réaction de Martine. Je m'attendais à l'entendre rouspéter, mais non, elle râlait bien mais apparemment de plaisir. Elle était trop occupée pour réaliser mon intrusion imminente.

J'avais maintenant entrouvert la porte de la largeur d'une main, mais ne voyait pas encore ce qui se passait dans la chambre. Toujours avec les mêmes précautions je continuais l'ouverture de la porte. Martine n'avait pas encore réalisée mon intrusion, maintenant je pouvais voir presque toute la chambre de ma sœur.

Je passais la tête dans entrebâillement de la porte, et là cloué de stupeur je découvrais ma sœur à quatre pattes, et notre chien Pluton, un Berger Allemand, agrippé a ses hanches qui limait à tout va, comme pour la saillie d'une chienne.

Ouawww ! J'avais vu ça sur le net des femmes baisées par leur chien, mais je doutais de la véracité de cette pratique. Trop affairés ni ma sœur, ni le chien n'avait remarqué ma présence. J'étais tétanisé et brusquement excité, je bandais a fond. Continuant de profiter du spectacle, je me gardais de signaler ma présence. Je sortais ma bite, pour la masser en douceur, évitant ainsi d'éjaculer trop vite.

Je ne pouvais détacher mon regard de cette saillie hors norme, je ne voulais pas déranger ma sœur qui continuait de râler sous les coups de boutoir rapides du chien. Au bout d'un moment Pluton s'arrêtait de limer et je le voyais f***er pour se dégager du vagin de Martine.

Une boule énorme a la base de la pine du chien se dégageait lentement, pour sortir d'un coup libérant un flot de sperme, qui dégoulinait de la chatte inondant les cuisses de Martine. Ma sœur encore à son plaisir les yeux fermés, se caressait le clito pour profiter plus longtemps de son bonheur. C'est le moment que je choisis pour intervenir.
- Apparemment c'était très bon ! !

Ma sœur sursautait; me regardant d'un air surpris, à la fois craintif, honteux et coupable. Elle tremblait attendant ma réaction, je souriais en silence. Elle me dit penaude :
- Tu n'en parleras a personne ? ?............. Dit tu n'en parles à personne ? ?

Mon mutisme l'inquiétait. Elle me regardait à la limite des larmes.. Elle poursuivait :
- Je te ferais tout ce que tu voudras !

Sans un mot je m'approchais d'elle (elle était toujours a 4 pattes), je présentait ma bite a ses lèvres, elle avait compris, enfournant ma bite à pleine bouche, puis se mettait a sucer avec gourmandise, la sanction était toutes a sa convenance.. Je réalisais que ma sœur était une vraie cochonne, avide de sexe.. Elle me suçait avec un art évident, elle n'en était pas a son coup d'essai..

Maître de la situation je dégageais ma pine de sa bouche pour me présenter derrière elle, je plongeais dans sa chatte encore palpitante, qui suintait du sperme du chien. Je l'enculais m'enfonçant au maximum, cette vicieuse tendait les fesses pour que je plonge plus profondément en elle. Je sentais monter son plaisir et le mien, ensemble nous jouissions.

Je devais récupérer un peu, allongé près de Martine je la caressais au gré de mon envie, elle me laissait faire docile et maintenant rassurée sachant que nous aurions dorénavant plein de plaisirs en commun. J'en profitais pour l'interroger sur ses gouts en sexe, apparemment elle aimait tout sauf sm et s**to, occasionnellement elle participait a des partouzes très chaudes ou elle m'inviterait avec plaisir.

Martine "s'amusait" aussi avec une de nos tantes Paula et son mari Robert, jeux auxquels Pluton participait quelques fois, tous les deux adorant être baisés par notre chien. Je comprenais mieux les longs weekends de Martine passés chez eux.


Story URL: http://xhamster.com/user/sebas61/posts/160190.html