This is a print version of story Ma cousine à gros seins. by sebas61 from xHamster.com

Ma cousine à gros seins.

L’histoire se passe il y a quelques années .
J’étais alors encore chez mes parents .
Nous étions tous invités au remariage d’un cousin éloigné .
J'avais essayé de me soustraire à cette grande fête de famille mais sans succès.
Ma grande sœur avait elle put s’arranger pour ne pas y participer du coup moi c’était presque devenue une obligation .

Nous voilà partis avec mes parents à 400kms de la maison le trajet se passait plutôt bien .
Arrivés sur place il fallait se dispatcher dans les 4 gîtes mis à disposition par le marié .
Le dispatching avait été fait par tranche d’âge ce qui m’allait bien .
Je me retrouvais donc dans un gîte avec des « cousins » plus ou moins éloignés de mon âge ou presque .
Je n’étais pas vraiment un grand fan des rencontres de famille mais bon pourquoi pas .
Puis nous partîmes avec mes parents rencontrer le marié avant la cérémonie .
Ce dernier nous présenta sa fille issue de son second mariage oui celui-ci était son 5ème en fait mais il n’avait eu qu'une seule fille .
La demoiselle se prénommait Solenne .
Elle avait une quinzaine d’année de beaux yeux bleus clairs quelques petites rondeurs mais surtout une paire de seins à tomber.
Rien que pour le spectacle j’étais content d’être venu.
-Manu je te présente Solenne ma fille elle doit avoir le même âge que toi ?
-Non si je me souviens bien elle a 2 ans de moins que Manu rétorqua ma mère .
-Oui enfin ils sont de la même génération !
J’embrassai bien volonté la cousine Solenne .
Les adultes commencèrent à parler et nous aussi de notre coté .
La cousine était plutôt du genre timide et semblait comme moi peu coutumière des ces grandes messes familiales .
Mais c’était tout de même les cinquièmes noces de son père elle se devait d’être présente.

La cérémonie se passa sans problème et fut suivi du traditionnel vin d’honneur .
J’essayais de retrouver dans la foule la cousine à gros seins mais sans succès.
Puis vint le repas du soir dans une grande salle des fêtes aménagée en restaurant pour l’occasion .
J’étais à une table de « jeunes » mais toujours pas de nouvelle de Solenne.
Les conversations a ma table était très portés football, jeux bref rien de bien intéressant je m’ennuyais beaucoup .
Au moment du dessert quelle en fut pas ma surprise de voir à nouveau la cousine qui apportait la pièce montée aidée des serveurs .
Ha enfin une belle vision .
Je ne la perdis pas de vue et partis tout naturellement discuter avec elle .
Elle étais assise à la table des mariés et semblais s’ennuyer encore plus que moi.
Elle fut visiblement contente de me voir arriver .
C’était le début des danses et les convives partirent danser .
je pris une chaise et m’installais à ses cotés .
La cousine semblait plus décontractée qu’en début de journée je tardais pas à comprendre pourquoi comme elle s’ennuyait grave à la table des mariés elle avait pas mal picolée tout en discutant et descendait les verres de champagne à une cadence infernale.

La série des slows commença j’invitais dons la cousine mais elle avait du mal à tenir debout alors danser …..
Son père la vit tituber et s’approcha de nous :
-Solenne tu as bu ?
-Heu non pas beaucoup ….
-Manu tu l’as fait boire ?
-Ha non pas du tout je viens juste d’arriver à votre table .
-Écoute papa je m’ennuyais à ta table alors oui j’ai du boire un peu trop …
Elle éclata de rire tout en finissant sa phrase.
-Manu est-ce que je peux te parler ? demanda le tonton
-Oui bien sur .
-Bien veux tu bien ramener Solenne au gîte je ne voudrais pas que tout le monde la voie ainsi .
-Ho vous savez tout le monde s’amuse .
-S’il te plaît Manu je te le demande comme un service je serais plus tranquille .
-Bon ok on va rentrer à pieds ça lui fera prendre l’air .
-Merci tu es un bon petit .

Ouai tu parles un bon petit tu n’avais qu'a surveiller ta fille pensais-je ne moi même .
J’ai prévenu mes parents et nous sommes partis avec la cousine .
Le gîte se trouvait à 2 kms de la salle des fêtes .
La cousine marchait sur toute la largeur de la route .
C’était assez drôle à voir .
Nous discutions de tout de rien elle n’aimais pas beaucoup son père et me dit qu’elle avait bu pour le faire chier .
Ben c’était gagné !
Arrivés sur la « grande route » afin de ne pas avoir d’accident je pris la cousine par la taille afin qu’elle arrête de zigzaguer .
Elle rigolait en pensant qu’elle avait quand même réussi à gâcher le mariage de son père .

Nous voilà enfin arrivés au gîte il était temps .
La cousine ne se rappelais plus dans quelle chambre elle avait déposé ses affaires .
-C’est pas grave je suis seul dans ma chambre tu n’as qu’a t’y installer .
-Ha oui bonne idée !
Nous voilà partis dans ma chambre .
A peine arrivés la cousine se jetais sur le lit .
-Ha oui mais j’ai pas mes affaires de nuit .
-je vais te prêter un T-Shirt .
Elle commença à essayer de se déshabiller mais la tache semblait plus difficile que prévue .
je j’aidais comme je pouvais .
A un moment mes yeux se bloquèrent sur sa poitrine .
La cousine avait enlevé son soutien gorge sans aucune pudeur et sa splendide poitrine était là devant moi .
Deux beaux gros seins qui semblaient bien fermes deux beaux obus .
-Bon tu me le passes ton T-Shirt ?
-Hein heu oui .
je me mis en quête du T-Shirt.
Je ne trouvais qu’un débardeur très large que je lui tendis .
Elle l’enfila tant bien que mal mais la taille ne semblais pas du tout adapté.
L’encolure était tellement large qu’elle tombait au milieu des seins et surtout on pouvais voir l’opulente poitrine au niveau des bras .
Ma vision se re-bloqua sur les deux obus .
-Ha ils te plaisent hein ? Tu veux toucher ?
-Quoi ?
-Ben mes seins tu es scotché dessus tu sais ils sont vrais hein .
La proposition était intéressante nous étions seuls et la poitrine vraiment trop attirante .
je passais ma main sous le débardeur et commençais à caresser la poitrine de la cousine .
la peau était douce , ils tenaient bien dans mes mains .
je commençais à jouer avec les tétons .
A ma grande surprise la cousine semblait aimer ça elle s’allongeâ écarta alors les cuisses et se caressa la chatte au dessus de sa culotte .
Cette vision plus le contact des seins sur mes mains je bandais comme un taureau .
Mon sexe me faisait mal dans mon caleçon .
Je me mis à lui lécher les seins et la cousine se masturbait de plus en plus elle avait passé sa main sous sa culotte et semblait se doigter elle poussait des petits cris .
J’avais soulevé complètement le T-Shirt et avait maintenant la tête entre les deux seins de la jeune cousine .
Ma bite était à son plus haut niveau et me faisait mal je pris la liberté de la sortir de son enclos en déboutonnant mon pantalon et en sortant mon engin .
Je m’allongeais alors à coté de la cousine .
une main sur ses seins l’autre sur ma queue je me branlais en lui caressant la poitrine et elle se masturbait .
je sentis sa main droite venir accompagner ma main sur ma queue .
-Humm jolie engin mon cousin .
Je bandais encore plus .
Ma main se déplaça vers son ventre puis sur sa vulve .
La petite était trempé ses doigts d’agitais à l’intérieur d’elle .
J’insérai un doigt dans sa caverne .
Plus je jouais en elle plus elle me branlait .
J’avais maintenant deux doigts dans son vagin elle ‘en n’avait plus qu’un .
Nos doigts se mêlèrent dans cet étroit orifice .
Elle commençait à jouir .
J’enlevai alors mes doigts et me mis en position pour la lécher.
Ma langue entra sans son antre .
Elle me masturbait toujours.
En plus de ma langue mes doigts jouaient avec son clitoris .
Elle jouissait et mouillait de plus en plus la salope .
Ma main descendis sur son anus
Elle serait les fesses comme pour m’interdire l’entrée mais mon doigts s’inséra tout doucement dans son anus .
Je me mis alors à lui lécher le clitoris et insérais un autre doigt dans son vagin je pouvais alors sentir mes deux doigts l’un dans chaque trou .
La petite se mit à crier de plaisir .
-Viens prends moi prends moi .
Il ne m’en fallait pas tant pour m’exécuter.
Ma bite rentra facilement dans le vagin serré de la cousine .
Elle jouissait de plus en plus .
J’entrepris alors de la bourrer .
-Ho je jouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiie .
Mais j’avais en vue un autre trou pour me finir .
je sortis brutalement de son vagin et présentais ma bite à l’entrée de son anus .
-Non ça va me faire mal .
Je commençais à rentrer dans son anus .
-Hummmmmmmmmm
Une de ses main se mit à caresser sa chatte .
Ma bite était maintenant entrée à moitié .
La cousine jouissait de plus en plus sous l’action de ma bite et de ses doigts .
J’entrepris de la limer consciencieusement .
L’orifice était très serré.
Je sentais sur ma bite un doigt qu’elle avait inséré dans son vagin .
Elle criait de plus en plus fort et moi je m’appliquais à rentrer de plus en plus profond jusqu'à ce que je ne puisse plus retenir la sauce .
Je donnais alors un grand coup et me mis à jouir dans son anus .
Quelques coups de boutoir en plus et j’avais complètement déchargé dans son cul .
Je sortis alors et m’allongeâis à ses cotés .
La cousine avait gardé son doigt dans son vagin elle était allongée là .
-Hum c’était le meilleur mariage de mon père !


Story URL: http://xhamster.com/user/sebas61/posts/159871.html