This is a print version of story SYLVIE SES COPINES ET LE CHIEN REX by tigrou97234 from xHamster.com

SYLVIE SES COPINES ET LE CHIEN REX

SYLVIE SES COPINES ET LE CHIEN REX

Cette histoire en grande partie bien réelle vous est racontée par une jeune fille Sylvie, ceci s’est passé il y a plusieurs années.
Nous sommes au mois de juillet, Sylvie petite jeune fille blonde bien jolie, vient d’avoir ses seize ans au mois de mars, elle est en vacance et souhaite en profiter un maximum, après cette année scolaire particulièrement compliquée.
En ce début d’été nous avons projeté avec les copines pour fêter la fin des classes de se faire une journée entre filles : au programme plage, bronzage et drague! Il fait beau, c’est les vacances, quoi de plus naturel que de prendre du bon temps et en plus entre copines!
Il est dix heures du matin, les filles se rejoignent à l’endroit que nous avons convenu pour aller au bord de la mer à quelques dix minutes à pied pour profiter du soleil et de la baignade durant toute la journée.
Sur la plage nous étendons nos serviettes sur le sable, nous nous passons de la crème solaire car il fait un soleil radieux qui commence à piquer nos épidermes assez blancs et sensibles! Nous voilà prête pour une séance de bronzage. Toutes alignées sur nos serviettes, nous profitons de ce moment de repos pour prendre des couleurs assez rapidement et nous délasser.
A midi, nous avons décidé de manger pizza dans un petit resto non loin de la plage. Il y a beaucoup de monde mais heureusement il reste des places en terrasse. Nous avons choisi et passons un agréable moment ensemble, entre filles. Quelques garçons à deux tables de la notre sont attablés et nous lancent quelques œillades qui en disent long sur leurs intentions à notre égard, nous étant rapprochées d’eux, nous leurs donnons rendez vous cet après midi au bord de l’eau.
Après un petit café, nous sommes retournées sur la plage mais cette fois ci, nous avons décidé d’aller à l’eau juste avant de retourner à nos serviettes attendant impatiemment les mecs. Nous nous sommes super bien amusé, surtout que nous avons fait la connaissance des garçons dont certains nous plaisent bien!
Le soir venu, nous leur donnons rendez-vous pour demain car nous avons décidé de faire un barbecue entre nous chez une des copines assez proche de la plage dont les parents ont une superbe maison. Les parents de notre amie se sont absentés pendant trois jours laissant cette vaste demeure à leur fille.
Quelques unes sont chargées d’aller faire les provisions et les autres ont allumé le feu dans le barbecue en pierre en commençant à boire l’apéritif. Quelques bouteilles d’alcool et de vin rosé ont été apportées pour selon les dires des filles : s’éclater un maximum.
La soirée commence assez bien, nous avons mis un peu de musique, nous rigolons bien et surtout on mange bien! Mais quelqu’un s’est invité à notre soirée et va venir nous rendre visite! Ce quelqu’un n’est autre que le chien des voisins proche de la villa : rex, c’est un superbe labrador beige de trois ans qui vient quémander un peu à manger en tournant gentiment autour de nous.
Après tout ce que nous avons ingurgité nous sommes pratiquement toutes un peu « bourrées » et ne savons pas trop ce que nous faisons, certaines se sont entièrement dénudées car elles avaient selon leurs dires trop chaud.
Le chien lui est attiré par toutes ces victuailles et gourmandises qu’il est en train d’avaler sans que l’on s’en rende compte. Il est presque onze heures, nous passons une excellente soirée, certaines ont apporté des cigarettes un peu spéciales ce qui rend la soirée encore plus euphorique.
D’un coup, une des filles s’est mise à délirer grave, elle a passé sa main sous le ventre de l’a****l et tout en rigolant s’est mise à tripoter le sexe du chien qui n’a pas mis longtemps à réagir.
Son bout rouge s’est extrait assez rapidement de son fourreau, les filles qui s’étaient mises en cercle autour du mâle et de la fille, plaisantent et rigolent en voyant ce qu’il se passe. Les unes après les autres nous avons voulu toutes essayé de tripoter et branler cette bite qui grossissait assez rapidement en laissant échapper par instant de petits jets de liquide, alors que le mâle la bouche ouverte et la langue pendante se laissait faire s’étant couché sur le flan.
L’une d’elle qui s’ait mise nue, a eu la riche idée de se mettre des doigts dans sa minette et de les faire sentir à l’a****l qui s’est mis à les lécher en s’intéressant et en suivant la petite femelle.
L’ayant rejointe, il s’est mis à tourner autour d’elle en essayant de passer sa langue d’où venait cette odeur qui l’excitait, la fille tentait de le repousser en criant, mais sans succès car lui en voulait davantage...
Les filles un peu intriguées par ce qu’elles voyaient se sont mises à encourager leur copine de se laisser faire, tu l’as branché, maintenant tu dois le satisfaire criaient les femelles curieuses, qui voulaient voir ce qui allait se passer.
La petite brunette un peu dépassée, et sous les pressions de ses camarades s’est laissé lécher, mais le labrador exalté s’est dressé sur ses pattes simulant un coït en essayant de pénétrer cette petite chatte qui n’arrivait plus à l’éloigner tant il était déterminé de se faire cette « chienne ».
Allez mets toi à quatre pattes dis une des filles, très vite suivie par ses copines, la petite dans un état euphorique dû à l’alcool et sous la pression des autres filles se positionna aidée par deux copines en levrette, son petit cul était bien cambré, ses cuisses bien ouverte, offrait une belle cible au labrador.
L’a****l qui avait compris l’invite bondit sur le dos de la petite manquant de la faire tomber, il tâtonna quelques instants avant de s’insérer dans la grotte de la fille qui poussa un cri assez fort au moment ou le pénis du chien vint percuter avec v******e le fond de son utérus. Après s’être fait fourrager un bon moment, la fille se mit à crier qu’elle avait mal car disait-elle le pénis grossissait et lui écartait son entrecuisses. La petite femelle était affolée car il lui était impossible de se désaccoupler étant coincée, certaines essayaient de la rassurer en lui disant que c’était la boule et qu’elle était collée pour quelques instants.
Malgré cet imprévu, la fille prenait du plaisir en transpirant et en encourageant son partenaire, elle sentait un liquide chaud couler en elle par petits jets. Voyant qu’elle appréciait cette situation, toutes les filles se sont mises nues en se tripotant, c’était du délire, il y avait des couinements, des cris de plaisir fusaient de toute part. Durant deux bonnes heures, la plupart des femelles en chaleur goûtèrent à la queue du labrador qui était infatigable. Les jeunes filles en attendant d’être prise se caressaient, elles étaient exaltées à l’idée de se prendre la queue du mâle au fond de leur vagin, toutes voulaient essayer. L’alcool continuait de couler, le sperme de l’a****l fut goûté par la plupart des jeunes femmes qui ne trouvèrent un goût désagréable.
Nous ne comprenions pas très bien ce que nous faisions, nos têtes tournaient, nous n’étions plus nous-mêmes, ce que l’on savait c’est que nous prenions notre pied! Visiblement nous n’étions pas les seules, le chien aussi appréciait, il se tapait toutes celles qui l'avait désirées.
Après cette séance de baise, nous avons terminés toutes dans un bain de minuit dans l’eau de mer, question de nous remettre les idées en place. L’eau à cette heure ci était très bonne et nous avait remis un peu les idées en place.
Le chien lui s’est éclipsé, l’une des filles eut cette expression : il est venu nous rendre visite pour manger et baiser.
Une autre a renchéri en plaisantant : comme la plupart des mâles…
Le lendemain, avec les idées claires, je me suis souvenue de ce que nous avions fait et d’un coup la première chose que j’ai faite c’est appeler plusieurs copines qui m’ont confirmé ce dont je me souvenais.
Toutes nous avons décidé de garder ce secret, car nous étions pour la plupart un peu honteuses de s’être fait sauter par cet a****l, alors que de nombreux garçons sont prêts à nous donner ce plaisir.


Story URL: http://xhamster.com/user/tigrou97234/posts/157355.html