This is a print version of story Geraldine,soumise(Chapitre5) by xavierathebitch from xHamster.com

Geraldine,soumise(Chapitre5)



Cela faisait une bonne heure que les clochettes sonnaient, Maitresse Sandra avait laissé Géraldine seule dans la cuisine, pendant qu’elle se prélassait dans le salon lui laissant libre cours à son imagination pour l’apéritif dinatoire, et depuis, l’esclave s’activait, comme elle le pouvait. Pas experte en la matière, ses entraves poignets et chevilles, ainsi que ses ongles trop longs l’handicapait énormément, mais elle avait réussi à sortir quelque chose de correct, du moins le croyait-elle. Plein de toasts, des mini-pizzas (surgelés) et des petites saucisses et des petits cubes de fromage.
On sonna, Géraldine trottina jusqu'à la porte et l’ouvrit, et se retrouva face à Maitresse Elsa qui s’était changer pour l’occasion, en tailleur Chanel pied de poule très cintré, coiffé elle aussi d’un chignon, et chaussée de talons aiguilles incroyablement hauts, surement 15 cm, pensa Géraldine. Mais surtout, elle était accompagnée d’un géant d’au moins deux mètres, coupe en brosse, habillé d’un jean en cuir noir, et d’un seul tee-shirt moulant dévoilant une musculature tatouée, incroyablement dessinée. Il tenait dans ses mains deux choses qui retinrent l’attention de Géraldine .Une énorme cage ,suffisante pour maintenir un être humain à genoux et une Fuck-machine ,il en avait vu en photos dans ses magazines. En voyant, la surprise de sa soumise, Maitresse Sandra s’avança en souriant.
« Bonsoir, Sandra, je suppose, je m’appelle Erik, content de vous connaitre enfin, Elsa m’a beaucoup parler de vous et de votre projet, c’est ELLE, je suppose « dit l’homme en serrant la main de Maitresse Sandra, et en tournant un regard froid et tyrannique sur une Géraldine, pétrifiée par l’homme et son matériel.
»Oui, tout à fait, Géraldine n’a que quelques heures, mais elle s’avère être extrêmement docile, je pensais qu’elle m’opposerait plus de résistance, mais elle a l’air de beaucoup appréciée sa nouvelle situation »répondit Maitresse Sandra en prenant la courte laisse et la tirant vers Erik.
»Très jolie créature !!!Alors comme cela, tu aimes être soumise, petite Géraldine, toute entière !!!!Que penses –tu de mes cadeaux à ta Maitresse, tu aimes ? » dit froidement Erik en la regardant dans les yeux, saisissant les parties génitales de Géraldine à pleine main et les caressant délicatement, jouant avec les anneaux, pendant que l’autre caressait son cul.
«MMMMMMMPPHHH »gémit Géraldine, de plaisir non simulé sous les caresses , elle sentait sa queue meurtrie par les pointes, essayant de grossir dans sa cage, baissant ses yeux, acquiesçant positivement d’un signe de tête.
» Petite Géraldine, tes misérables couilles et ta petite merde entre les jambes ne te sont d’aucune utilité, n’est ce pas !!! Alors on peut les briser !!! » dit Erik à Géraldine, en serrant sa main sur les pauvres parties de la soumise, la regardant d’un regard despotique.
«MMMMMMMPPHHH,MMMMPPHHH»geignit Géraldine,en secouant toujours affirmativement la tête, se pliant sous la douleur.
»Bien, soumise, tu comprends vite, en effet. Tu auras l’occasion de me connaitre mieux et plus PROFONDEMENT, crois-moi !!! » sourit ironiquement Erik, relâchant la pression de sa main et libérant ainsi la pauvre Géraldine.
»Que nous as-tu préparé, soumise, sert-nous !!! » ordonna Maitresse Sandra, en s’asseyant dans le canapé, avec ses invités.
Géraldine apporta les plats en trottinant, chaque pas faisant tinter ses clochettes, elle fit le tour des invités avec les plats et leurs servi du champagne, et s’agenouilla, docile aux pieds de sa Maitresse, en tenant un cendrier, pour que Maitresse Sandra et Maitresse Elsa puissent y déverser leurs cendres.
»Tout son dressage est à faire en cuisine, Sandra, c’est un peu léger. Je vous invite au restaurant, pour ce soir. Sinon, en échange de l’ancienne voiture de votre esclave, je vous commence les travaux quand votre esclave sera absente , comme cela, votre donjon sera prêt ainsi que la chambre de votre petite soumise a son retour, viens donc me voir, petite chienne » dit Erik, en montrant le sol du doigt.
Géraldine s’exécuta avançant à quatre pattes sur le carrelage, docile et soumise ,mais craintive.
»Ça n’est pas de refus pour le restaurant. En effet, cette petite soumise n’est pas encore au point en French Maid, mais elle va apprendre et retenir la leçon de ce soir. Voulez vous une gâterie, avant de partir, Erik, je suis sur que cette petite pute en serai ravie, et vous seriez son premier MALE» proposa Maitresse Sandra en montrant son autorité sur sa soumise, se levant et lui retirant son gag –ball, et prenant le caméscope.
»Vérifions, si tes boucles d’oreilles reflètent la vérité, j’espère que tu es meilleure suceuse que cuisinière, soumise, et pas une goutte, sinon gare à toi » dit Erik en se ouvrant son pantalon, dégageant un sexe à la taille déjà imposante au repos.
»Oui, Maitre Erik» répondit doucement Géraldine, prenant délicatement le membre de Maitre Erik entre ses mains manucurées , glissant sa langue percée sur les couilles, puis sur le gland, pour enfin le prendre à pleine bouche, suçant et pompant comme une vraie putain. Le membre de Maitre Erik se durci, devenant un bon bras d’enfant, contrôlant la prestation de la soumise, il lui caressait sa queue de cheval puis il lui bloqua la tête et lui éjacula dans la bouche.
»AVALE, chienne !!!! » ordonna Maitresse Sandra en maintenant la tête de sa soumise sur le sexe du Maitre, la bouche était pleine du sperme chaud de Maitre Erik. Géraldine surprise par l’ordre, déglutit et avala la semence toute chaude du Maitre, quel gout délicieux et quel plaisir, elle avait pris, pensa-elle. »Merci Maitresse, merci Maitre Erik, de votre semence »dit Géraldine, le visage ravi de sa prestation.
»Tu es en effet une bonne travailleuse, petite salope, mais je te donne que 14 sur 20, tu as été trop pressée, et j’ai jouit trop vite .Tu as encore beaucoup de progrès à faire de ce coté-la,il y a des machines pour cela ,tu apprendras à sucer longtemps , je la ramènerai la semaine prochaine, comme cela, tu pourras faire du training, la journée et je vérifierai ta progression tous les soirs, ma bonne moyenne, c’est 18 sur 20 ,compris »dit sèchement Maitre Erik en tenant le menton de Géraldine de sa main.
»Oui, Maitre Erik » répondit la soumise, dépitée par l’appréciation du Maitre.
» Allons manger, Mesdames, quand pensez vous ?» dit Maitre Erik en s’adressant aux deux Maitresses.
»Très bonne idée, Erik. Mais avant, j’ai une chose à faire, tu m’a fais honte avec ce misérable apéritif, esclave, comme je l’ai dit, tu vas comprendre la leçon!!! » dit Maitresse Sandra en tirant la laisse de Géraldine, elle lui attacha en menottes dans le dos, elle lui remis son gag-ball.
»Erik, ouvrez moi cette cage, s’il vous plait » demanda Maitresse Sandra, attirant Géraldine vers la cage.
«MMMMMMMPPHHH » geignait la soumise, opposée a l’idée d’y rentré, mais c’était sans compté sur Maitre Erik , qui saisit la petite soumise qui se débattait ,sous les aisselles et la souleva comme une plume ,la portant jusqu'à la cage ,elle y fut accroupie de f***e ,l’anneau de son collier relié au sol de la cage par une courte chaine ,une barre fut mise en travers des barreaux, l’empêchant de se redressé .Ses poignets attachés aux barreaux à l’arrière de la cage ,les bras passants au-dessus de la barre ,ses chevilles furent attachées aux angles du bas de la cage ,ainsi qu’une chaine lui bloquant les hanches et la cage fut refermée, l’emprisonnant dans une position particulièrement inconfortable . «MMMMMMMPPHHH »criait Géraldine, gigotant dans sa cage, effrayée par ce qu’y l’attendait quand elle vit du coin de l’œil, Maitresse Sandra prendre la Fuck-machine, y placer un bon gode bien graissé de 25 sur 5 et l’installer derrière la cage.
« Mais, non, petite chienne, ça va te plaire, au début. C’est vrai qu’à la longue, ce sera surement douloureux,mais une petite soumise comme toi ,doit apprendre a souffrir »dit Maitresse Sandra, dégonflant le plug de la soumise, lui libérant le cul de Géraldine , un cours instant, car le gode de la Fuck-machine lui fut introduit d’au moins 10 cm, puis Maitresse Sandra l’a mis en action.
«MMMMMMMPPHHH »gémit doucement Géraldine, quelle sensation !!! Essayant de se soustraire au gode, mission impossible, mais quand elle entendit le conseil de Maitre Erik, ce tyran.
« Je peux vous faire une suggestion, Sandra, branchez lui aussi un boitier electro sur ses petits sacs inutiles, en pourboire, pour que votre petite esclave se rappelle que je règle l’addition !!!!» ironisa Maitre Erik.
« Merci du conseil, Erik, vous savez cette petite chienne va vous maudire, tu vas couiner, ma belle!!!! » dit Maitresse Sandra, en allant prenant le boitier dans la valise .Elle fixa des pinces crocodiles qui mordirent les pauvres couilles inutiles de la soumise Géraldine, régla la puissance à fond et une onde de 15 secondes, toutes les 2 minutes et elle mit l’appareil en route. «MMMMMMMPPHHH, MMMMPPHHH »hurla Géraldine, encore plus fort, mordant son gag-ball .Le cul déjà défoncé par la Fuck-machine, et son corps fut pris de tremblements, quand le premier choc électrique arriva dans ses malheureuses couilles. »Elle me maudira encore plus la semaine prochaine, quand je ramènerai tout votre matériel pour votre donjon. Allez, Mesdames, à table »dit Maitre Erik, aux deux Maitresses qui prirent leurs sacs et partirent, Maitresse Sandra se penchant auprès de sa soumise encagée.
»Ne t’inquiète pas, ma petite chérie, tu es sous surveillance, j’ai mon Ipad, nous pourrons ainsi voir comment se passe ta soirée, bonne bourre!!!! » rigolât Maitresse Sandra en la regardant, de grosse larmes coulant sur ses joues, puis ils partirent.
«MMMMMMMPPHHH, MMMMPPHHH »couinait Géraldine, désespérément dans son gag-ball, quand elle entendit la porte se refermée sur son malheur, son trou commençait à déjà être en feu par les va et vient du gode, et vint le choc électrique sur ses parties, lui arrachant un hurlement strident étouffé par son bâillon, et tout cela filmé. C’est ainsi que commença la première nuit de la soumise Géraldine.



Story URL: http://xhamster.com/user/xavierathebitch/posts/156781.html