This is a print version of story Geraldine,soumise(Chapitre1) by xavierathebitch from xHamster.com

Geraldine,soumise(Chapitre1)



Ca y est, sa belle-mère, Sandra était parti avec son amie Elsa qui avait pour l’occasion fermé son salon d’esthétique, elle a pris 15 jours de congé, dont une semaine en thalasso, elle sera plus détendue, car ces derniers temps, elle était de très mauvaise humeur, et elle ne donnait pas la raison, elle a surement beaucoup de souci, Gerald est au chômage depuis 6 mois avec une bonne indemnité. De plus, Elsa lui avait trouvé un acheteur pour son Porsche Cayenne, offert par son père, décédé l’année dernière d’un cancer. Alors il n’était vraiment pas pressé de retravailler. Et depuis, il ne faisait rien à la maison, et pourtant il y avait une chambre à repeindre et d’autres travaux d’aménagements, mais à chaque fois qu’elle rentrait du travail, il était soit sur la console ou l’ordinateur. Elle lui prenait alors la tète et il répondait que la maison était a lui, et qu’elle n’en avait que l’usufruit, et que maintenant, elle pouvait toujours voir ailleurs. Sandra était une superbe femme, mais il la trouvait hautaine et trop autoritaire. Elle était aussi responsable d’une banque et d’actions en bourse, elle lui avait trouvé ce boulot, quand il avait eu ses 18 ans, mais après 2 ans, il fut licencié. Et puis ne pensait-il pas à elle a chaque fois qu’il se branlait. Quand Sandra s’était marié avec son père, il y a 3 ans, Gerald avait tout juste 17 ans et demi ans et Sandra en avait seulement 26 soit 35 ans de moins que son père, ensuite ,ils avaient acheté cette ancienne ferme retapée ,avec un grand terrain de 6 hectares.
Une semaine de liberté, non pas pour jouer à la console, comme Gerald le faisait croire, mais pour se travestir et faire des séances de self-bondage plus longue que d’habitude, et resté habillé en femme ,à faire de l’ ordi ,du tchat ,il avait d’ailleurs fait des connaissances ,et surtout il était en contact presque tous les jours avec une personne répondant au nom de Kalina, à qui il dévoilait ses désirs ,il lui avoua son piercing à la langue, qu’il était encore puceau et qu’il aimerait faire l’amour a sa belle-mère, de subir du SM soft. Mais aussi les plus secrets ,mais qu’il n’oserai jamais réaliser comme d’être légèrement féminisé, sucer ou se faire sodomiser, il fantasmait sur les vidéos de travestis soumis .Personne de connaissance n’était pas au courant de ses penchants, du moins c’est ce qu’il pensait!!!
Il laissa passer une heure, se rasa proprement. Ensuite ,Il alla chercher une valise dans le grenier du garage, elle renfermait ses trésors :des revues diverses de travestis soumis ,une combinaison imitant une peau avec de très beaux seins annelés par ses soins, qui prenait appui sur sa propre poitrine ,qui depuis quelque temps lui faisait mal et était sensible ,ainsi que ses tétons, qu’il trouvait sensible et gonflé depuis plusieurs semaines, il y avait aussi percé un trou pour son pénis ,une perruque brune cheveux longs, des dessous féminins (string, soutien gorge et porte-jarretelles, ainsi que des bas ,de longs gants en satin noir,1 paire de talons aiguilles de 12 cm avec une sangle cadenas aux chevilles(mais il ne marchait pas avec ,trop douloureux et trop difficile), ainsi que quelques articles bondage (cordes, masque occultant , un gag-ball ,un collier, des menottes en cuir bracelets et chevilles , des chaines, des cadenas , une barre d’écartement ,pinces à linges pour ses tétons),et il avait aussi 1 gode de 5 sur 20 qu’il suçait devant la glace ,mais il ne se l’était jamais introduit de gode, peur de la douleur ,seulement de temps en temps un doigt.
Puis il se maquilla, il n’était pas un expert ,c’était juste potable ,il m’était surtout rouge à lèvres ,beaucoup trop d’ombres à paupières, des faux cils ,et trop de blush, il pensait d’ailleurs prendre quelques cours ,puis il posa sa perruque .Ensuite il enfila sa combinaison ,ses sous-vêtements, ses bas, ses gants, orna ses oreilles de longs clips, se regarda dans la glace en se caressant son sexe .Il regarda l’heure ,il était à peine 11h00 du matin, c’était mieux que dans son meilleur timing.
Sur de sa tranquillité, il avait décidé de faire sa séance bondage dans la chambre, il se fixa les menottes de chevilles a la barre d’écartement, se fixa le gag-ball, un masque, et les menottes de poignets ,qu’il fixa a son collier avec un bon cadenas à clef , il avait la précieuse clef dans la main a l’intérieur d’un gros glaçon ,qu’il avait préparé caché au fond du congélateur, il resterait ligoté ainsi une bonne heure , ,avant la fonte totale de ce dernier.
Mais, malheureusement, il ne se passa pas une heure, à peine un quart d’heure, quand il eu la mauvaise surprise d’entendre la porte d’entrée, et les rires de sa belle-mère et de son amie Elsa.
« Mon dieu, non pas maintenant« pensât-il.
« Nous sommes rentrés, finalement on préfère faire une semaine de vacances avec toi entre FILLES, Gérald…ine !!! Et tu n’as plus besoin de ça »dit Sandra d’un ton ironique en entrant dans la chambre et en lui retirant le glaçon contenant la précieuse clef de sa main.
«MMMMMMMPPHHH »sortit de la bouche de Gerald, bâillonné, surpris de la réaction de sa belle-mère. « Tu veux me dire quelque chose, mon petit Gerald, tu crois que je n’étais pas au courant de ton petit manège, te travestir, t’attacher, sucer un gode avec ta langue percée comme une pute, tu vois, je sais tout, figure toi que la maison a une surveillance vidéo de la maison à partir de mon ordinateur, même ton père n’était pas au courant, c’était pour voir s’il me trompait, il était tellement actif. Alors en visionnant les vidéos depuis son décès, j’ai eu la surprise de voir ce que tu faisais tes jours de repos, et depuis ton licenciement, soit dit en passant que j’ai planifié, tu t’es lâché. Pourquoi crois tu que j’étais énervé ses derniers temps, j’attendais avec impatience ce moment, d’être en congé pour faire de toi quelqu’un de nouveau« dit Sandra en lui ôtant le bâillon mais lui laissant le masque sur ses yeux.
« Attends, Sandra, laisse moi t’expliquer, mais que veux tu dire par quelqu’un de nouveau ?» dit Gerald, de sa voix aigue de fausset, pleine d’angoisse.
« Allons, ne panique pas, tout va pour le mieux. Tu m’as convaincu des avantages d’avoir une soumise à disposition en permanence en te voyant inutile toute la journée. Tu ne savais surement pas qu’Elsa et moi sommes des dominatrices, et que nous louions un donjon ,3 fois par mois pour y dresser des esclaves males ou femelles, recruter sur le net. Alors, je vais faire de toi ma soumise permanente, plutôt que d’avoir un beau fils travelo, menteur, puceau, qui ne fout rien a la maison, mais qui ne me feras jamais l’amour comme un male « dit Sandra en caressant le corps attaché de Gerald, qui bandait malgré lui. « Non, attends, Sandra, tu ne peux pas faire ça, libère-moi» implorât-il, se débattant dans ses liens, surpris par la dernière phrase. « Trop tard, ma petite Géraldine »rigolât-elle en enfonçant sans ménagement le gag-ball dans la bouche de Gerald.
«MMMMMMMPPHHH »hurlât-il en secouant la tête, se débattant essayant de donner des coups avec ses pieds entravés par la barre, mais il sentit d’autres mains lui tenir la tête, il avait oublié Elsa, et la sangle se referma, le muselant à nouveau.
« Je me doutais que tu ne serai pas vraiment d’accord, mais je sais qu’une partie de toi le réclame fortement. Je tchatai avec toi sous le doux pseudonyme de Kalina, alors je vais t’aider, mais beaucoup plus que les envies que tu m’as exposer en tchat . Car tu vas passer du stade de petit travesti à une vraie féminisation, toute trace de virilité en toi va disparaitre, seule ta misérable queue qui sera en cage en permanence te rappellera ta vie passée, Géraldine !!!Tu vas devenir une vraie trans, hormonée, aux multiples piercings, soumise et docile, tu en as déjà la voix. De plus, ta transformation a déjà commencé a ton insu, cela fais 3 mois que tu prends des hormones dans ton alimentation, tes seins ont commencés à pousser, ils doivent être très sensibles, ta queue va peut-être devenir molle, et d’ailleurs, ce serai mieux pour toi, vu qu’elle sera en cage en permanence. Maintenant ,tu vas pouvoir prendre des cachets en double dose et des piqures ,ainsi que de la crème , tu auras une belle poitrine ,tu auras même des prothèses mammaires ,ton rendez-vous est déjà pris ,et tu as l’air d’aimer tellement les gros seins annelés .Tu seras exposer sur le net ,tu vas apprendre, à marcher en tortillant du cul, à t’ouvrir ,ton petit cul de chienne soumise qui ne sera plus jamais vide ,soit rempli d’un plug ,d’un gode ,et quand tu te feras fourrer par les bites que je t’aurais choisi ,tu couinera comme une chienne ,tu sucera les queues que je t’ordonnerai , et tu avalera jusqu'à la dernière goutte ,tu vas devenir une sac à foutre soumise ,ma poupée sexuelle, ma bonniche, mon esclave . Aujourd’hui, ma petite chérie, ton dressage commence, alors heureuse, Géraldine, ce prénom te vas si bien, et tous les jours en l’entendant, il te rappellera tellement ton prénom du passé, JE VAIS TE BRISER, ESCLAVE !!!!!» lui dit Sandra sur un ton très ironique et sournois au creux de son l’oreille.
«MMMMMMMPPHHH »hurlât Géraldine (car tel est son nom, maintenant), Sandra savait TOUT, pensa-elle en se débattant, tirant sur ses liens. Non pas ça, mais une main se plaquât sur son nez et un léger sommeil l’envahit.



Story URL: http://xhamster.com/user/xavierathebitch/posts/155530.html