This is a print version of story Secret entre frère et soeur. by Tnaflix from xHamster.com

Secret entre frère et soeur.

J’ouvre les yeux brusquement. J’ai le corps recouvert d’un léger voile de sueur et mon pénis est au garde-à-vous, vibrant d’une envie lancinante. Je viens de faire le rêve le plus torride de ma vie. Je reste allongé, l’esprit vagabondant, et un détail me revient en tête. C’est samedi matin, donc papa et maman doivent être partis à leurs travails, nous laissant ma sœur et moi seuls à la maison. Je glisse tranquillement une main sous mon matelas et att**** l’un de mes magazines porno. Je commence à tourner les pages, à descendre doucement mon boxer et entreprend de caresser mon sexe bien dur. Quelques instants après, sans prévenir, la porte de ma chambre s’ouvre à la volée et ma sœur entre en me demandant :

« Hé, qu'est-ce que tu vas faire aujourd’… »

Puis elle s’arrête dans son élan, à la vue de mon corps nu sur le lit et de mon pénis que j’ai encore en main. Ses yeux s’écarquillent de surprise.

« Oh ! Tu pourrais frapper avant d’entrer quand même. »

Avec tout ça, mon érection est retombée et j’essaie maladroitement de me couvrir avec le magazine. C’est à ce moment la qu’elle a un petit rire et me dit :

« Je vais le dire à maman quand elle rentrera. »

Je la regarde alors qu'elle se tient au pied de mon lit dans sa chemise de nuit.

« S'il te plaît ne lui dit rien Lana. Je te donne de l'argent ou ce que tu veux. N’importe quoi, mais ne lui dit rien. »

Elle réfléchit un instant. Et je vois un sourire malicieux se dessiner sur son visage lorsqu’elle me dit :

« Eh bien, je suppose que je pourrais garder ton petit secret contre de l’argent, mais il y a autre chose que j’aimerais à la place. »

Immédiatement je lui réponds :

« Dis-moi, tout ce que j'ai, je te l'accorde ! »

Elle commence à se balancer doucement, et avec un sourire taquin sur le visage :

« Si tu me montres ce que tu faisais avant que j’arrive et que tu me laisses regarder, je ne dirai rien. »

Sous le choc, j’en reste bouche bée. Alors que je m’apprête à lui répondre, je sens déjà mon pénis se contracter :

« Tu veux quoi ? »

Elle me regarde dans les yeux et me dit :

« Je veux voir ta bite et te regarder jouer avec elle. J'ai apprécié ce que j'ai vu. »

Mon cœur se met à battre plus vite au moment où j’entends ses paroles. L’excitation commence à dresser mon membre qui soulève franchement le magazine. Ses yeux se décalent vers mon bas ventre, en direction du chapiteau.

« Eh bien, tu vas me montrer ou pas ? Il semble que tu devrais faire quelque chose avec ça. »

Et elle commence à tirer lentement sur les feuilles. Lorsque le magazine est presque enlevé elle tire d’un coup sec pour dévoiler mon membre gonflé qui tangue sous la secousse.

« Tu as une très belle bite et apparemment bien dur ! Montre-moi ce que tu sais faire avec elle. »

Mes mains sont posées sur mon torse. Je les déplace vers le bas le long de mon ventre jusqu’à mes cuisses que j’écarte pour qu'elle puisse mieux regarder. Je laisse ensuite mes mains glissées joyeusement jusqu'à mes couilles et encercle la base de mon pénis.

« Penses-tu vraiment que j'ai une belle queue ? »

Tout en la regardant, je frotte doucement ma main de haut en bas. Avec un grand sourire, elle répond :

« Oui, elle me plait beaucoup. Je n’en ai vu que quelques-unes, mais aucune n’était aussi grande que la tienne. »

Je sens un regain de confiance et souriant je lui lance en montrant la règle sur mon bureau :

« Att****, et mesure la moi. »

Elle se penche pour la récupérer et s'assit sur le bord du lit à côté de moi. Elle tend la main pour me donner la règle. Je lève négligemment les bras pour mettre mes mains derrières la tête :

« Non, je veux que tu le fasses, toi. »

Elle hésite un instant, puis approche la règle de mon sexe. Profitant de la situation, je m’amuse à le contracter pour le faire bouger, histoire de rendre la prise de mesure plus difficile.

« Tu ne pourras pas le faire comme ça, tu dois utiliser ta main pour tenir ma queue contre la règle. »

Prudemment, elle la saisie dans sa petite main tiède. Mon sang bouillonne. Mon pouls s’accélère progressivement, je le sens pulser dans mon pénis.

« Wow, 15cm. » me dit-elle avec un sourire.

« Je ne suis pas encore au maximum, mais si je joue un peu avec ça va vite venir. Tu veux voir ? »

Elle hoche la tête et jette la règle par terre. Je commence à caresser mon sexe palpitant avec ma main gauche et je tends ma main droite vers elle. J’effleure doucement sa chemise de nuit pour tracer une esquisse de ses seins. Les yeux fixés sur le spectacle, elle ne voit pas mes doigts approcher et tremble de surprise au moment du toucher. Mais elle ne rompt pas le contact. Prenant ça pour un encouragement, je demande :

« J’aimerais voir tes seins. Tu enlèves ta chemise pour moi ? »

Elle me regarde en fronçant les sourcils :

« Je ne suis pas sûr de vouloir le faire. »

« Tu n’as pas vraiment le choix. Sinon maman saura que tu es venu et que tu voulais voir ma bite. Que penses-tu de ça ? »

Elle sait ce que cela signifie, et qu’elle aura de plus gros ennuis que moi pour ça. Elle réfléchit et me sourit tout à coup :

« OK ! Je suppose que nous aurons tous les deux des secrets à garder. »

Je la regarde pendant qu’elle soulève sa chemise de nuit et la passe par-dessus la tête. Elle la laisse tomber sur le sol, puis pose ses mains sur ses seins pour les cacher. Je me redresse et att**** ses poignets pour tirer ses bras vers le bas, et ainsi exposer ses petits seins ronds.

« Comme ça, c'est mieux, non ? » lui dit-je pendant que je pose mes mains sur sa poitrine et que je la caresse. Je secoue ses seins pour jouer avec, pince ses mamelons doucement. Mon pénis bat plus fort. Je me penche et donne à chacun de ses mamelons un tendre baiser. Un petit gémissement s’échappe de ses lèvres et elle penche sa tête en arrière, poussant sa poitrine à la rencontre de ma bouche. Tenant toujours ses seins dans mes mains, je lèche, je suce, je mordille ses tétons qui durcissent rapidement. Les yeux fermés, savourant son plaisir, elle glisse sa main droite le long de mon corps à la recherche de ma queue. Elle la trouve vite, et une fois attrapé commence des va-et-vient lents.

Elle tourne la tête et ouvre les yeux pour regarder mon membre. Elle se lèche les lèvres. Sans dire un mot, elle appuie sa main gauche sur mon torse pour que je m’allonge. Elle se penche et commence à embrasser le bout de ma queue qu’elle continue toujours à caresser. Le paradis. L’excitation est telle que du liquide pré-éjaculatoire commence à faire son chemin depuis mes testicules. La première goutte apparait juste qu’elle la lèche du bout de sa langue.

« Hum… Je n'avais jamais goûté cela avant. Et j'aime ! » dit-elle. Elle s’incline de nouveau, mais cette fois rentre mon gland dans sa bouche. Elle le titille et s’amuse avec mes couilles. Elle poursuit son jeu de langue pendant une ou deux minutes et descend brusquement la tête vers la base de mon pénis. J’écarquille les yeux bouche bée. Elle vient de rentrer ma queue en entière dans sa bouche. Je peux sentir mon gland qui touche le fond de sa gorge. Sa ne dure que quelques secondes, ensuite elle entame des va-et-vient doucement. Je tends ma main vers son entre-jambes et caresse sa chatte. Elle est incroyablement humide. En seulement quelques minutes, je suis prêt à venir tellement le plaisir est intense. Je me cambre et gémit :

« Je vais venir Lana ! »

Elle relève la tête, bouche ouverte au-dessus de ma queue. Elle fait deux ou trois va-et-vient avec la main que je commence déjà à envoyer des flots de sperme épais et chaud dans sa bouche. Après quelques spasmes, mon corps se détend et j’ai les couilles vides. Elle s'assoit en souriant et se lèche les lèvres. Mon jus coule de sa bouche sur sa poitrine.

« Wow ! Tu as beaucoup giclé, j’ai adoré ! J’espère qu’on le refera à nouveau. »

Je la regarde en souriant et dit :

« On peut le faire à chaque fois que tu en as envie, rappelle-toi juste que c'est notre secret. »

Me faisant un clin d’œil, elle s’approche de mon visage :

« Pas de soucis pour ça ! J’te laisse, je vais me laver. »

Et sur ceux, elle me colle un baiser sur la bouche, et me tourne le dos. Elle quitte ma chambre sans se retourner et en dandinant son petit cul sous mes yeux.


Story URL: http://xhamster.com/user/Tnaflix/posts/146443.html