This is a print version of story A mon service by benoitsex from xHamster.com

A mon service

A mon service.

Petite présentation rapide je suis Ben 1.75 mètres 82kg yeux noirs marié à Martine, belle brune 1.65 mètres pour 52Kg yeux noisettes, sublime jambes souvent gainées de bas, pour mon plus grand bonheur et deux mignons petits seins (90b). Martine est une femme très sexy qui aime la lingerie fine et coquine, cela fait maintenant presque dix ans que nous sommes mariés, aux fils des ans, bien sur, notre complicité est devenue facile, en faite nous nous comprenons sur un simple regard. Aujourd'hui la quarantaine approchante notre sexualité atteint des sommets.

1 Premier rendez vous

Voilà donc presque dix que j ai rencontré Martine, à l’époque elle vivait avec son mec avec qui elle ne faisait presque plus rien, elle me proposa un soir une petite sortie tous les deux, dans un resto. Je me souviens encore de la robe qu’elle portait un robe rouge très près du corps, je devinais la forme de ses seins et de ses petits tétons qui pointaient je compris que ma belle ne portait de soutien gorge, je lui fis la remarque amusé en ajoutant que par contre la forme de son slip « gâchait » un peu le reste, sur ses paroles elle se leva prétextant une pose toilette. Elle revenait quelques minutes après et me tendis la main comme si elle voulait m’offrir quelque chose, elle me déposa en fait dans la main son petit slip en me souriant et en me disant dans le creux de l’oreille que tous ce que je lui demanderais elle serait prête à le faire et que ce slip en était la première preuve. Le repas se déroula ensuite normalement avant que je ne lui propose pour la première fois de me prouver son « dévouement ».
Je la ramenais en bas de chez elle et l’informa de ma volonté, je voulais qu’elle me suce avant de rentrer chez elle, baiser avec son mec une dernière fois puis de me rejoindre pour vivre avec moi dès le lendemain et tous cela sans dire un mot.
Martine me regarda en dégrafant mon pantalon et libéra mon sexe déjà bien dur, elle me branla un peu, puis se pencha et saisit mon chibre en bouche elle léchait mon gland avant de redescendre le long de mon sexe tendu avant de le reprendre entièrement en bouche, célibataire depuis un moment, je ne tardai pas a éjaculé au fond de sa gorge tout en lui maintenant la tête. Elle avala tous mon sperme avant de sortir de la voiture et rejoindre celui qui je l’espère allait devenir son ex.


2 Martine la soumise.


Vers 10heures le lendemain Martine sonna à ma porte, elle portait le même robe que la veille, elle avait aussi avec elle trois gros sac de vêtements, elle le sourit et me dit « Comme je te l ai dit hier je suis prête à tout pour toi, je suis à toi, ce jeu m’excite. » Autant dire que cela m’excitait plutôt pas mal aussi et je lui demandais ce qui c’était passé la veille avec son ex, elle me répondit qu’elle lui annonça qu’elle le quitta, qu’elle faisait ses valises mais avant si il le souhaitait il pouvait une dernière fois la prendre. Martine m’avoua avoir pensé à moi pendant qu’il la pilonnait en espérant la reconquérir avant d’inonder sa petite chatte de son jus. Elle m’avoua avoir quand même voulu baiser une ultime fois avec lui à cause de l’état dans lequel je l avais laissé, très humide et surtout très excitée.
Je savais dorénavant que Martine était vraiment branchée sexe. Je lui proposai de faire un trie dans ses vêtements et que je jetterais tous ce qui ne me plairait pas et qui si elle refusait elle pouvait repartir vivre avec l autre. Elle accepta ma proposition, en fait il y avait vraiment peu de chose à jeter. Elle possédait déjà beaucoup de tenue sexy, vêtements ou lingerie. J ai lui ai en faite fait comprendre que ses pantalons de survêtements, ses chaussettes en coton et ses collants n’avaient rien à faire ici direction la poubelle.
Par contre je la félicitais pour sa collection de bas, je suis fétichiste des femmes en bas.
Je dois avouer que je ne pouvais plus trop me retenir j’avais envie d’elle et vue la pipe qu’elle pratiqua la veille cela laissait espérer une femme très chaude sexuellement.
Je lui demandai de passer une paire de bas noire des chaussures à talons rouges qui se marièrent avec sa robe et l’invita à sortir.
J’avais plusieurs idées en tête, le première l’envoyée acheter une boite de préservatifs dans une pharmacie, la seconde lui acheter un collier afin de la tenir en laisse, nos achats fait le retour à la maison fut rapide.
Je passais le collier autour du coup de Martine avant de lui demander d’enlever sa robe, de ne garder que ses bas et ses chaussures. Elle était enfin nue devant moi, mes mains parcourais son corps, en commençant par son cou, ses épaules puis ses seins, son souffle s’accélérait un peu, mes mains descendaient encore pour atteindre son petit sexe rasée, et très humide, un de mes doigt s’amusait avec son clitoris, ce qui donna à Martine un râle de plaisir assez intense, le demoiselle est donc clitoridienne. Je le fis s’asseoir et lui caressa les jambes de bas en haut afin de rencontré une nouvelle fois son sexe que je pénétrai de deux doigts, l’intérieur était chaud et trempé, mes doigts glissaient sans difficulté, j’approchai ma langue de son clitoris et me régala de sa liqueur, je sentais Martine dégoulinée entre mes doigts, j’accélérais la masturbation afin de lui offrir un orgasme qu’elle ne tarda pas à obtenir, elle criait de plaisir je lui présenta mes doigts imprégner de sa mouille à lécher, elle se régala de sa cyprine en léchant jusqu’à la dernière goute.
Elle était encore toute tremblante quand je positionnais un doigt à l’entrée de son petit cul, elle eu un geste de recul, ce qui me mis «en colère». Je lui fis rappeler qu’elle s’était offerte moi et qu’il n’était pas trop tard pour retourner avec l’autre. Sans dire un mot elle souleva ses fesses et les écarta, mon doigt eu un peu de difficulté rentrer de son petit trou vierge avant de le posséder, ses petits cris de douleur se transformèrent assez vite en petits cris de plaisir, je continuais à la lécher pour lui offrir un second orgasme.
Mon sexe était vraiment très dur et ne pouvant plus me retenir, j’écartais les jambes de Martine et la pénétra facilement, mon sexe limait sa chatte encore trempée après deux orgasmes, ses cris m’excitais énormément elle jouissait encore une fois juste avant que je ne sorte ma bite de sa chatte pour lui asperger le corps de mon sperme, je lui éjaculai jusque sur les seins, Martine se caressait le corps avec mon sperme. Elle me remerciait en se tripotant la chatte.

Elle me remerciait encore une fois et me dit que finalement il n’y avait pas besoin de capotes puisque je l’ai prise sans, je lui répondis que nous sommes en couple et que entre nous il n’y en avait en effet pas besoin, mais qu’elle n’oublie pas qu’elle « est prête à tout pour moi, elle es à moi, ce jeu l’excite ». Et que je pensais bien lui offrir des plaisirs encore inconnus et surement réalisé les fantasmes les plus inavouable.


A suivre

(Si ce récit vous à plus envoyé moi vos idées de fantasmes en MP et j’essaierais de les mettre en histoire avec Martine bien sur)



Story URL: http://xhamster.com/user/benoitsex/posts/144507.html