This is a print version of story bonne banlette by superfarfadet from xHamster.com

Bonne banlette

Lola est la copine d'un de mes meilleurs potes. Au fil des années je suis un peu devenu son confident à propos de son copain. C'est ainsi que j'ai appris qu'elle était légèrement frustrée de sa relation sexuelle avec lui. Un soir notamment nous etions connecté sur internet et elle m'a avoué combien elle etait en manque. Je me suis carressé en la lisant me raconter qu'elle avait envie de levrette, de dureté et même de fessé. Le lendemain lorsque je suis passé chez eux j'avis un sentiment bizarre en la regardant.

Lola est une fille de 23 ans très discrète, silencieuse et timide. Elle a la peau très pale. Elle a de grosse fesses assez plaisante qu'elle dissimule sous des pantalons et robe sombre sombres et larges. Elle a une poitrine assez petite. Surtout son visae est très harmonieux, sa bouche très sensuelle. Son mec m'a revelé a quelle point elle était experte en fellation. En le faisant il ne avait pas tout ce qu'elle me racontait, et je me retrouait au centre d'un étrange et stimulant jeu à trois.

Bref, au fil du temps j'ai bien senti que Lola n'aurait pas dit non a une petite parite fine avec moi, cela m'excitait pas mal, je sentais dans ses regard, dns ses gloussement timide et ses frolement qu'elle en voulait.

Un soir ma copine et son copain sont absent. Lola me propose alors de passer chez moi boire des verres de vins et discuter. J'accepte volontier, me preparant a la douce excitation de ces discutions sexuelles bon enfant dont je me souvient le soir dans mon lit ou sous ma douche....

Ca sonne. Lola est sur le palier. Je remarque qu'elle est maquillée. Très belle. Son fessier dans une robe a maille large assez érotisante. Je sourie lui fait a la bise en me disant que ctte soirée va être très agréable.

Elle bois quelque verres et trèsvote sa langue se délie. En ce moment sexuellement ça ne va plus du tout. elle ne comprend pas ce qui lui arrive. Elle s'amuse a chauffer des mec en les regardant dans le métro. L'autre jour elle a été a deux doigt d'accoster un mec, juste pour le cul. Elle est si timide que ce genre de révélation produit tout de suite un fort effet. Elle me raconte qu'elle a envie d'un vrai mec. "D'une bonne levrette quoi" souligne t-elle en rigolant. Je bande a moitié. Et ri a mon tour. Elle va au toilette et je l'imagine a quettre patte devant moi. Son fessier pale et volumineux devant tendu pour moi? Dans lequel j'introduis mon sexe en la faisant crier. Comment fat-il pour ne pas baiser ça...?

Elle revient. On passe au rouge, il faut que j'aille rincer son verre dans la cuisine. Je la sent qui me suit. Je rince les verres. Elle ne dit pas un mot et m'accompagne dans le salon. Je pose les verres sur la table basse. Un peu troublé par son comportement. Je m'asseoit sur le canapé. Ele viens s'asseoir juste a coté de moi. Ma respiration se bloque un peu. machinalement je tend ma main vers son verre. Mais elle m'arrete en m'embrassant. Je suis surpris. Mais elle ne relache pas son etreinte je sens sa main qui masse mon sexe deja dur a travers me jean. je suis perdu. je me laisse faire, sentant bien qu'elle, elle se libere de quelque chose.

enfin elle se releve.
-whoa!

je sais pas quoi dire d'autre. elle souri. puis enchaine. "putain" chuchotte-t-elle. elle commence a tirer sur mon jean. je lui demande ce qu'elle fait. elle me repond que je dois deboutonne ce putain de jean. e que je fait. elle va chercher mon sexe son l'etoffe. Je sens sa mai froide m'empoigner. elle m'embrasse a nouveau. en me branlant. je reprend mes espprit et prend conscience de toute la perversion de la scène. je me laisse bander dans sa main. me décontracte et la laisse faire, cette petite lola en manque.
-elle te plait? dis-je en indiquant ma queue.
-oui. chuchoote t'elle. elle est tellement excite qu'elle a du mal a parler. elle me branle d'autant plus. serrant mon sexe si fort que j'en a presque mal. je suis obligé de la calmer.
-j'ai tellement envie de ta queue, dit-elle d'un coup.
-depuis longtemps?
elle sourit.
-un petit moment.
nos langue se leche. je glisse ma main sur sa robe jusqu'a son cul. et met une petite claque. elle sourit. je recommence elle se cambre.
-si tu savais comme j'ai pu matter ton cul.
-ah oui? elle sourir, elle n'a plus rien de la jeune femme timide que je connais. elle se cambre plus, me branle d'autant plus fort et me demande, avec un soupçon de rage. "il te plait hein? mon cul!"
-oui... a mon tour je ne peux que chuchotter.
-ça t'excite tout ce que je te raconte hein? son sourire est très excitante, très pervers
-oui...
je lui met une nouvelle claque sur le cul. elle foure sa langue dans ma bouche. je serre son gros cul dans ma main. je reprend le dessus
-ça te plait de me branler comme ça?
-oui
-cambre toi!
elle s'execute
-t'y pense souvent à ma bite?
-oui...
-elle est mieux que la sienne alors?
-oui... elle sourit
-t'as deja penser a ma queue en baisant avec lui?
elle se releve et m'embrasse. je me libere dans la langue en la tirant en arrière ar les cheveux/
-répond moi; t'as deja penser a ma queue en baisant avec lui?
-oui...
je me sens venir direct. mais je me calme. je l'embrasse tout en la tenant par les cheveux.
-c'est ça qui te manque hein? un peu de dureté?
-ooui
-il te baise pas hein?
-non...
-pourtant t'es une salope, je me trompe?
-non...
mon autre main est sur son cul. c'est bon de lui mettre des claques. je sens combien elle est vcambrée. ecartée.
-putain j'adore ton gros cul.
elle se met a se dandiner pour m'exciter.
-putain tu va me faire jouir là.
elle bouge d'autant plus. toujours en me branlant.
-je vais jouir...
elle m'embrasse gouluement. puis se retire et regarde ma queue delivrer des flots de sperme sur sa robe noire. je gemit.
-t'es vraiment une salope...
elle sourit. et nous restons un moment a moitié endormis comme ça. je me suis reveillé plus tard elle n'etait plus là.



Story URL: http://xhamster.com/user/superfarfadet/posts/142889.html