This is a print version of story Souvenirs by razalgull from xHamster.com

Souvenirs

L'envie de partir loin. L'envie d'oublier. L'envie de se relever loin de ce mauvais moment. Peut être l'envie de se perdre.

L'envie de te faire l'amour. L'envie d'être dans toi, au chaud comme protégé. Dans un nid douillet. D'être tout contre toi. Te sentir. Sentir ton odeur. Sentir tes réactions. Sentir ton souffle.

Te souviens-tu de cette maison. Notre maison. Au bord de la mer. Loin d'ici. Sur le Caillou.
Te souviens-tu de cette plage de sable blanc. Petite mais isolée. Pratiquement la nôtre ; pour en profiter il fallait passer chez nous.
Te souviens-tu de cette mer, translucide, qui quand on nage en regardant le fond au travers d'un masque te donne l'impression de voler au dessus de la terre.
Te souviens-tu de ces poissons multicolores qui nagent en dessous de toi et te donnent l'impression d'être un satellite au dessus du monde.
Te souviens-tu de cet arbre que l'on appelle « flamboyant », parce que ses fleurs rouge détonnent avec le feuillage.
Te souviens-tu qu'il vaut mieux se trouver sous un tel arbre plutôt que sous un cocotier ou sous le soleil brûlant.
Te souviens-tu de cette fois où pendant que tu bronzais tranquillement j'étais allé nager.
Te souviens-tu de cette même fois où lorsque je suis sorti de l'eau, je n'ai vu que toi.

Je t'ai vu, allongé à plat ventre sur ta serviette, nue comme au jour de ta naissance. Tu avais une couleur chocolat au lait. Ta tête reposait sur tes bras repliés et tu dormais, tranquille. Ta respiration était lente et tranquille. Tes jambes étaient légèrement entrouvertes et laissaient apparaître la fente de ton sexe.
Un moment je suis resté là à te regarder. Des perles de sueurs brillaient sur ta peau sous la luminosité.

Je me suis approché, encore mouillé de mon bain. Je me suis agenouillé à tes pieds entre tes jambes. Pendant un moment j'ai égoïstement profité du spectacle de ton corps et de ton intimité offerte. De ton sexe épilé que j'aime tant sucer. De tes fesses que j'aime tant caresser.
Je me suis penché vers toi. Doucement par petits baisers, et léchant ta sueur salée, je suis remonté vers ton sexe. J'ai embrassé tes fesses. Et je suis descendu vers ton petit minou. Ma langue pointue s'est insinuée dans ta fente. Peut être inconsciemment, tu as relevé légèrement ta croupe et ouvert un peu plus tes jambes, t'offrant un peu plus à la caresse. Ma langue t'a pénétré goûtant ton nectar mêlé d'une saveur salée. Puis ma bouche est descendue vers ton clitoris offert. Doucement, je l'ai sucé et j'en ai titillé le bout avec la pointe de ma langue. J'ai senti ton corps réagir; ton souffle lentement s'est accéléré, doucement ton bassin a bougé ondulant légèrement. Mes mains caressaient l'intérieur de tes cuisses remontant vers ton sexe. Mes doigts ont pénétré ton sexe t'arrachant des soupirs de contentement.
Ma bouche à abandonné ton intimité pour remonter à f***e de petits bisous ta raie fessière puis le long de ta colonne vertébrale. Durant cette remontée, j'ai goûté le sel de ta peau.

C'est ainsi que je me suis retrouvé au dessus de toi. Mon sexe dressé s'est présenté à l'entrée de ton sexe. Tu t'es ouverte un peu plus et lentement je t'ai pénétré. Doucement. Tendrement je suis allé et venu entre tes reins. Ma bouche déposait de tendres baisers sur ta nuque. Ta respiration indiquait ton plaisir et que tu goûtais particulièrement cet acte.
Après quelques moments, j'ai senti ton bassin bouger et m'échapper. Je suis sorti de ton corps.
Doucement, tu t'es retourné te mettant sur le dos, face à moi. J'ai vu tes magnifiques yeux bleu me regarder. J'ai vu ton amour.

Je suis resté au dessus de toi. De tes cuisses tu as enserré ma taille, présentant ton sexe à une nouvelle pénétration.
Avec délice, mes mains posées à plat de chaque coté de ton corps, je me suis enfoncé dans ton sexe chaud et mouillé de la jouissance. Je t'ai empalé au plus profond, mon pubis buttant contre ton entrée. De quelques mouvements d'avant en arrière, je t'ai arraché quelques soupirs. Puis me redressant j'ai passé mes bras sous tes cuisses que j'ai relevées. La position t'as ouverte en grand. Je me suis enfoncé dans ton sexe un peu plus profond semble t il.

Goulument, à pleine bouche je t'ai embrassé. Nos langues se sont mêlées.
C'est dans cette position, je t'ai pénétré. Je suis sorti de toi pour mieux y ré-entrer. A plusieurs reprises.
C'est ainsi que nous avons trouvé ensemble notre jouissance. J'ai senti ton relâchement de plaisir. Tes yeux grands ouverts montraient ton bien être.
Doucement, je suis sorti de toi. Lentement, je suis redescendu vers ton sexe. Ma bouche prenant ton clitoris et le suçant tout gorgé de ce plaisir venant de passer et réagissant immédiatement à cette nouvelle excitation.. Un souffle est sorti de ta bouche. Tes mains se sont posées sur ma tête appuyant légèrement et accentuant la caresse.
Je suis descendu vers ton sexe. Ma langue t'a pénétrée léchant le jus de ta liqueur mêlé a celle de ma jouissance. J'ai senti une nouvelle onde de plaisir se propager dans ton corps tout entier. Posé sur les épaules et tes pieds tu t'es arc bouté soulevant tes fesses du sol. J'ai senti tes mains accentuer leur pression sur ma tête comme pour faire pénétrer ma langue plus profond.
Et tu es retombée à plat dos sur ta serviette. Le souffle court.
Je me suis allongé à tes cotés sur la serviette. Un moment tu t'es blottie contre moi, le corps parcouru de petits frissons. Ta main s'est posée sur mon ventre, caressant doucement. Tes doigts se sont perdus dans ma toison pubienne et sont descendus vers mon sexe ramolli. Du bout des doigts tu as caressé l'organe qui a légèrement réagi. Un de tes doigts a titillé mon petit bout, prélevant au prépuce un goutte des reliefs de mon éjaculation. Me fixant de ton regard bleu, tu as porté ce doigt à ta bouche et l'a sucé. En te redressant, tu es descendu vers mon sexe que tu as pris dans ta bouche. J'ai senti ta langue lécher le bout, goûtant et enlevant les quelques traces de sperme restant.
Puis tu t'es rallongé contre moi. C'est là à l'ombre de ce flamboyant que nous nous sommes endormis. Nous avons goûté le repos après ce moment de plaisir.

Te souviens-tu de ces moments au paradis terrestre. De ces moments où nous déambulions nus dans cette grande maison, uniquement occupée par nous.
Te souviens-tu de ces moments où il n'y avait que nous. De ces moments de liberté où nous nous murmurions des mots tendres, doux et amoureux. De ces moments de tendres câlins lorsque nous nous croisions.

Te souviens tu de ce regard que tu portais (et porte encore) au loin, vers l'horizon, attendant quelque chose qui malheureusement n'arrivera plus.

Te souviens-tu de tout cet imaginaire qui a forgé nos vies, de nos promesses, de ce que nous avons vécu ensemble depuis que nous nous sommes rencontrés, il y a longtemps. Petits, nouveaux-nés, seuls.

Je t'aimais. Je t'aime. Je t'aimerai.

Tendrement à toi pour toujours.




Story URL: http://xhamster.com/user/razalgull/posts/141696.html