This is a print version of story christophe 3 (le goût) by vespadude from xHamster.com

Christophe 3 (le goût)

Depuis ma dernière rencontre avec Christophe a la piscine , j'avais en permanence l'image de son sexe en mémoire .Pourtant, au collège j'ai une petite amie qui me plait beaucoup , et qui parfois me branle sous l'escalier du bâtiment C pendant que je fume ma cigarette en cachette au moment de la recrée; elle est plutôt pas mal et m'embrasse super bien.Mais avec elle c'est différent, ce n'est pas un garçon et il n'y a rien d'anormal dans le fait qu'on copine sexuellement, alors qu'avec Christophe c'est l'inconnu, personne ne m'avait jamais dit que j'aurai envie un jour de toucher un pénis, et que je trouverai ça excitant.C'est une découverte inattendue,que je ne peux relever a personne, et qui occupe une grande place dans mes préoccupations du moment.Je me demande quand vais-je avoir de ses nouvelles.

Quand on parle du loup on en voit la queue,et comme je m'y attendais le téléphone sonne , c'est Christophe , ma mère m'apporte le combinet:
_"téléphone! c'est le voisin."
je descend de l'étage ou se trouve ma chambre et prend la communication
_"allo?"
_"salut, c'est Christophe, tu veux venir chez moi? mes parents sont partis, et j'ai une nouvelle cassette de cul "
_"OK j'arrive dans cinq minutes , à tout'!"
je raccroche , me débarbouille et me rend chez lui légèrement échaudé a l'idée de regarder un nouveau porno.A mon arrivée,nous nous rendons a la cuisine qui dispose d'un magnétoscope,je vois déjà la cassette dépasser du lecteur titrée "dallaX", les volets sont mi-clos, bref l'ambiance est propice a la branlette.Christophe lance la film , c'est une parodie porno de "dallas" datant des années 80 en français, plutôt excitante pour l'époque,j'en étais déjà bien raide.Tout a coup on sonne a la porte,
Christophe coupe le son et va répondre,je l'entends parler a quelqu'un dans l'entrée, c'était Joël un autre voisin , qu'il fit entrer a ma grande surprise.
_" ouah! vous regardez un film de cul! je peux mater avec vous ?"
_"vas-y , si tu veux "
Joël était bien du genre a s'incruster et a profiter de tout ce qu'il pouvait, mais bon , je le comprend, n'importe quel ado de son age aurait voulu voir le film.Christophe remets le son et tout les trois, dans la petite cuisine nous fantasmions sur les personnages du film,nos sexe en érections dans un silence religieux avec par moment les mains dans les poches histoire d'être discret.J'étais un peu déçu de la tournure de l'après midi, moi qui m'attendais a voir et peut être même pouvoir retoucher la queue du maitre des lieux dont je connaissais déjà l'érection .A la fin du film nous reparlons des scènes qui nous ont marqués puis Joël finit par nous laisser.Christophe le raccompagne a la porte et me rejoins en disant :
_"celui-la , a chaque fois il se tape l'incruste"
_"tu m'étonne,on a même pas pu se branler devant le film de sa faute "
-"viens on va dans ma chambre, c'est mieux.Comme ca , si quelqu'un vient sonner on fait comme si il y avait personne."
Je le suis ,rentre dans la petite pièce qu'était sa chambre et m'assois sur le lit , lui allume la chaine hifi et laisse la radio en fond, a cette époque , "skyrock" passait encore du rock.Il l s'assoit de l'autre côté du lit me regarde et dit:
_"tu veux pas me refaire comme a la piscine?"
Et il enlève son maillot de foot de l'OM laissant a l'air libre son ventre imposant et commence a se frotter le sexe par dessus son short.Il s'allonge, puis retire son vêtement et son slip du même coup et ajoute:
_"vas y,c'était trop bien , et le film m'a donné vachement envie , pas toi? Allé enlève ton short "
Je voyais qu'il savait que je ne refuserai pas, donc je n'ai pas hesité , j'attendais ca depuis suffisamment longtemps!J'enlève le bas et m'assois en tailleur a son niveau, en remontant mon t-shirt derrière ma nuque.Christophe sure de lui,reste couché une main derrière la tête , et l'autre maintenant sa queue bien tendue en la serrant a la base ,n'attendant qu'une chose:que j'accomplisse son souhait.Comme jadis , j'étais attiré par ce morceaux de chair, et sans rien dire je me met a le toucher,Christophe redresse la tête pour me regarder agir,et me glisse:
_"oh oui...c'est bon , branle moi , serre la bien fort!"
_"comme ça ?" je lui répond, en comprimant entre mes doigts sur son outil moite,et plus dure qu'un bout de bois .
_"oui comme ca , c'est bien..." Puis il se recouche et ferme les yeux , me laissant faire sans broncher.J'étais aux anges,je retrouvais cette sensation si particulière que je ressenti a chaque fois que ma peau eut touché son énorme sexe, je le voyais de près , son gland sécrétait une goute d'un liquide que je touche de mon index gauche sans desserrer ma mains droite et le repend sur son bout comme on le ferait pour appliquer une pommade.Quand je retire mon doigts ce liquide s'étire en un filament d'une dizaine de centimètres.Je suis excité a un point que je ne maitrise pas , plus je masturbe mon ami , plus mon visage se rapproche de son pénis, jusqu'à sentir sa chaleur intense,son parfum de mâle que je connaissais déjà , mais qui m'enivrait de par son caractère .Je ne pu m'empêcher de porter mon doigt a ma bouche sans qu'il le voit ,désireux de découvrir la saveur que peut avoir la sécrétion qui s'y trouvait.C'était merveilleux,un gout légèrement salé , que j'ai trouvé si particulier que j'avais envie de plus qu'une petite goute .J'avais déjà gouté mon propre sperme , mais la c'était autre chose, et ca me plait beaucoup .Il n'y a plus désormais que quelques centimètres qui séparent ma bouche de son majestueux membre,j'ai envie d'y gouter de manière irrésistible, je laisser mon souffle filer sur son grand encore un peu humide.Espérant qu'il ne sera pas choqué de mon intention et ne voyant aucune réaction particulière, je décide d'atteindre le point de non retour , et advienne que pourra.Tout en maintenant son engin bien fermement , j'approche mes lèvres au plus près, jusqu'à entrer en contact avec son bout brulant , très lentement me voila a gouter son sexe, comme un œnologue gouterait un petrus pour la première fois.Surpris , Christophe se redresse net et d'un air stupéfait me dit:
_"c'est ta bouche que j'ai sentis la ?!!"
Aussitôt, je lâche son sexe avec appréhension de sa réaction , c'est kit ou double , ca passe ou ca casse .Je répond confus:
_"ben oé, désolé,je pensais que t'aimerai bien ..."
Me voila dans l'incertitude totale , il pourrait le dire a tout le monde , me faire une réputation de pédé, voir même me casser la gueule...que faire? La poignée de seconde jusqu'à sa réponse est interminable, puis il sourit et me dit :
_"t'inquiète ,j'avais envie de te le demander,mais j'étais pas sur que tu voudrais me le faire"
_"J'ai eu peur,en plus je t'ai pas demandé ton avis...Alors je peux essayer t'es sure ?tu dis rien a personne hein !"
_"oé suce moi,je le garde pour moi t'en fais pas pour ça"
Génial , j'ai le feu vert !Pour tout les deux , l'excitation est a son comble,Christophe attend donc que je reprenne la j'en étais, mes lèvres caressent la chaleur du membre sur sa longueur, jusqu'à ce qu'elles s'ouvrent pour laisser courir ma lange sur sa peau a l'odeur virile et y déposer un peu de salive .D'une main je décalotte bien l'engin pour finalement le sentir pénétrer tout doucement dans ma bouche,mon ami a de petits spasmes,par moment il se tortille.Je cherche son regard tout en descendant petit a petit savourant l'instant et les saveurs inconnues,il s'allonge et me laisse faire en poussant un léger soupir.La sensation de son sexe en moi n'a pas son pareil , je bande comme un âne et lui aussi.Je l'engouffre presque entièrement a en baver abondamment,quand elle touche mes amygdales ,devant mes yeux la salive chaude coule sur ses belles bourses , aux poils noirs et fournis.Ca a l'air de lui faire de l'effet,il gonfle en moi comme une baudruche .Les seuls mots qu'il prononça furent:
_"lèche moi un peu le sac "
Agenouillé,je descend alors vers cette région un peu plus basse de son corps , malgré les poils , je me régalais de lécher ma propre bave qui rendaient ses bourses un peu brillantes.Je continuais a laisser filer ma main sur sa tige bien lubrifiée par mes secrétions buccales.
_"tu veux voir mon sperme ?" me lança t'il spontanément
Je n'avais pas seulement envie de le voir , mais aussi d'y gouter , celui ci avait l'air si crémeux à chaque branlette, qu'il m'obsédait.je lui répond:
_"oé vas y , gicle "
Et j'empoigne sa trique toute glissante bien fermement et active le mouvement de va et vient , jusqu'à sentir son corps se contracter , je sens qu'il va jouir , là, tout de suite !
Mon désir de savourer son jus est le plus fort , au moment même qu'il pousse sa dernière profonde expiration , j'enfonce son manche dans ma bouche , je m'offre a lui comme réceptacle de son foutre qui se repend en moi,et remplis presque entièrement l'espace restant au fond de ma gorge.Quelle sensation délicieuse , de sentir Christophe remuer ainsi,gémir de plaisir.Et moi je me régale de son jus , abondant , épais , quand j'en avale la première gorgée, je me sens en hauteur, je n'entend plus la radio , je suis transporté ailleurs.Cette sensation de braver l'interdit me fascine,me torture , mais c'est si bon sur l'instant de boire son désir a grosses lampées,j'avale tout ce qu'il peut m'offrir aussi précieusement, qu'un assoiffé perdu dans le désert boirait de l'eau.Je nettoie la totalité de sa queue pour ne rien perdre , je la sens perdre un peu de sa fermeté et ca m'excite toujours ...Christophe lui,reprend son souffle et ses esprits:
_"ben dis donc!t'as tout avalé , tu m'as trop bien sucé,encore mieux qu'une fille!"
il s'assoit et commence a se rhabiller pendant que je me finissais sur son lit , un peu de son sperme au coin de ma lèvre et le début de ma joue rougie par l'excitation ,que je finis de savourer du bout de la langue,j'ai pas besoin d'attendre longtemps avant de me lâcher complètement sur mon torse encore imberbe de mec de 14 ans.je jouis tellement puissamment qu'une giclée atteint mon menton,Christophe rigole , mais peu importe mon plaisir est incroyable !Du doigt je ramène a ma bouche la semence plaquée au coin de mon visage , comme pour ne pas gâcher, le mélange de nos gouts me rend comme sur un nuage pendant quelques secondes je ne peux plus parler, je redescend petit a petit; et finalement tout redevient normal.Nous nous quittons avec ce secret en commun ,j'espère remettre ca prochainement et pas me sentir trop coupable.Quelques temps après , j'ai déménage malheureusement , mais encore aujourd'hui je pense souvent à Christophe et à sa fameuse queue .


Story URL: http://xhamster.com/user/vespadude/posts/139810.html