This is a print version of story tu m'avais dit... by limog from xHamster.com

Tu m'avais dit...

— Je laisserais ma porte entre ouverte, mais tu te débrouilles pour trouver ma chambre.... Le côté adorable garce innée...

Je pénétrais dans ta chambre, tu étais allongée nue sur le lit.
Mes yeux pouvaient admirer ses courbes et rondeurs pleines de charme. Tu étais sur le ventre bras relevés au-dessus de la tête. J'avais sous les yeux un corps de femme magnifique... Ce dos long et souple et ce fessier un peux charnu, de toute beauté. Tes jambes sagement entrent ouvertes comme une invitation... Je m'approchais et te claquais les fesses — c'est malin je me suis retrouvé au garage...

Je m'assaillais sur le bord du lit, pour poser mes mains un peux froide sur ton dos hi hi. Un regard noir ne rappela a l'ordre, mais elles commençaient déjà a visiter ce corps inconnu...

Je massais doucement tes épaules et ta nuque, passait sur le haut de ton dos... Mes mains se régalaient de cette peau douce et chaude. Pendant que mes caresses se portaient sur le bas de ton dos, ma bouche dévorait délicatement tes épaules. Je te sentais frissonner... Humm quel bonheur .... Je parcourait de petits bisous et descendait le long de ta colonne, puis remontait.... Mes mains se plaçaient sur tes fesses. Ce cul divin me faisait déjà complément chavirer et je te promets que dans mon jean depuis un certain temps je n'avais plus du tout de place hi hi.

Je caresserais et écartait ses globes généreux....
Je m'approchais, pour d'un petit souffle chaud agacer ton anus...
*Puis y poser délicatement la pointe de ma langue. Surprise sur le moment et un peux gêné, je pense, tu t'abandonnais totalement a cette caresse. Je le léchais avec douceur, mais gourmandise essayant de l'ouvrir toujours plus pour m'enfoncer en lui. Tu adorais...
j'entendais ton souffle s'accélérer et la naissance de petit gémissement aussi doux que discret....
Malgré toi d'un imperceptible mouvement du bassin tu accompagnais chacune des pénétrations... Toujours taquin je me relevais pour m'approcher de ton oreille — en plus tu aimes, mais qu'elle cochonne hi hi.. Tu me répondis d'un pfff très évocateur.. T'embrassant la nuque, ma main était venu se placer entre tes fesses, et mon pouce de se poser sur ton anneau culier. un doux massage de se dernier en eu vite raison et c'est avec douceur que celui-ci fut pratiquement avaler...
Mes doigts caressaient tes petites lévres qui étaient trempé par ton plaisir... Tu ne te retenais plus et ouvertement ondulais se cul divin et allait a la rencontre de ce doigt inquisiteur ton souffle s'accélérait tes râles devenaient de plus en plus sonores...
Je sentais monter en toi un plaisir que tu ne pourrais pas longtemps retenir... Je posais mes doigts pour m’attaquer à ton petit bouton d'amour. Et la comme une vague qui te pris tu fus emporter dans une jouissance, tu bougeais en tout sens, me traitait de salop tes râles était entrecouper de ouiiii...
Mon Dieu que c'est bonnnnn.. Tu retombas sur le lit comme inanimé...
Le plaisir te rendait encore plus belle et délicieuse...


Story URL: http://xhamster.com/user/limog/posts/138861.html