This is a print version of story Soirée Phil gay... by manange from xHamster.com

Soirée Phil gay...

Il y quelques semaines, je décide de me faire une petite sortie afin de me changer les idées. Je prends un aller-retour pour la capitale pour y passer une journée de visite. Le train est bondé, j'ai du mal à me trouver une place assise, en faisant mes va-et-vient ds les wagons, je trouve enfin une place aux côtés d'un gars charmant dont le visage me dit quelque chose mais laissons faire les choses. Le train démarre et je n’arrête pas de me poser des questions au sujet de celui qui est à côté de moi, je prends mon courage à deux mains et essaye d'engager une conversation, ce qui fonctionne car ns parlons de plein de choses diverses quand il me demande si je connais une certaine Clara qui habitait ds le vieux quartier de notre ville, je réfléchis et lui dis oui, que ce n’était qu'une brève histoire sexuelle, lui me dit qu'il était le ami gay qui avait baiser avec ns, je suis ébahis car à mes yeux, il a vachement changer, qu'il est plus musclé et masculin, je lui demande si il se prénomme bien Phil, il m'affirme que oui ! J'en suis très content, il me demande ce que je vais faire ds la capitale, je lui réponds que je ne fais rien de spécial à part visiter, il me propose de passer la journée à mes côtés je ne peux refuser car cela me fais grand plaisir de le revoir. Ns discutons beaucoup du passé, en revenant plus ou moins sur notre histoire d'une nuit, il me pose des questions au sujet de ma sexualité actuelle si je continue avec des mecs, ma réponse est négative mise à part quelques aventures d'un soir aussi mais sans plus !
Arrivés à destination, je l'invite à boire un café ds une brasserie de la gare afin qu'on voit ensemble notre journée, ns ns mettons d'accord sur divers lieux à voir et pour le reste, ns verrons ! Ns visitons plusieurs lieux touristiques de Paris comme la tour Eiffel, le Louvre, Notre-Dame, le quartier Montmartre et finissons par le quartier Pigalle ds lequel, il m’entraîne ds des sex-shops afin de réveiller mes envies enfin je le pense car ses sujets de parole ne sont que le sexe sous toutes ses formes, féminin mais surtout masculin avec des sous-entendus gays. Il est bientôt l'heure que je reprenne mon train afin de rentrer ds ma province mais Phil me propose de dîner avec lui, de passer la soirée en sa compagnie et de dormir ensemble ds un hôtel, je ne peux refuser et ns dînons ds un petit restaurant et à la fin de notre repas me demande si je serais emballé d'aller ds un club échangiste gay, j'accepte en le mettant sur ses gardes que je suis son mec ds ce club et que si j'ai envie de baiser, je baise sinon je pars ; il accepte ! Il cherche un hôtel assez potable et propre pour la nuit et au bout de quatre hôtels, il y a enfin une chambre avec un lit de libre, réserve de cette chambre, ns montons déposer nos quelques affaires puis chacun notre tour prenons une douche, tout en prenant ma douche seul, je bande raide sachant que j'allais passer ma première soirée ds un club gay pour voir plein de mecs baiser ensemble donc je me mets en tête que moi aussi, je pouvais baiser et pourquoi ne pas en profiter !
Ns prenons le métro, direction la proche banlieue où se trouve le club gay ds lequel Phil m’emmène, ns descendons après un vingtaine de minutes de voyage, après quelques minutes de marche, ns ns trouvons devant le club. Au fond de moi, j'ai un léger traque, je prends mon courage à deux mains quand le patron du club vient ns ouvrir, je souris et donne ma main à Phil pour qu'il croit que ns sommes un couple, tout souriant ns invitent à entrer, ns passons devant le bar et ns demande ce que ns désirons boire, Phil répond qu'une bouteille de champagne serait agréable à boire, je l'a paie pour le remercier de cette soirée baise enfin je le souhaite. Ns ns retrouvons ds une énorme salle de danse avec des alcôves de chaque côtés et comme un mezzanine en hauteur, je vois plein de charmants et beaux mecs plus ou moins efféminés qui me fixe et se fixent mutuellement. Avec Phil, ns trinquons à nos santés notre première coupe et il m'embrasse, me roule une pelle, j'accepte quand un couple gay vient à notre table avec également une bouteille de champagne, sans dire un mot, ns sert une coupe et se présente ainsi que ns. Il ns demande ce que ns faisons ds ce club, ce que ns cherchons, Phil répond qu'il cherche de la baise extraordinaire qu'il n'a jamais goûter, ils sont ébahis tout comme moi. Je me demande au fond de moi, ce qu'il allait se passer et se faire durant cette soirée. Après quelques coupes bues, ns allons sur la piste dansés, je vois quelques couples s'embrasser, se caresser, se peloter quand mes yeux se fixent ds une alcôve ds laquelle je vois un mec allongé complètement nu, les jambes en l'air pendant qu'un autre s'enduit la main et le bras de gel, je me demande le pourquoi et Phil me dit qu'on s’approche pour voir ça de prés, ns ns mettons devant eux où pas mal de mecs sont déjà présents à mater, le mec qui se passer du gel se mets à genoux entre les jambes de l'autre qui a toujours ses jambes en l'air et lui introduis ses doigts, puis sa main ainsi que l'avant-bras ds l'anus du mec allongé, j'en suis bouche bée d'ass****r pour la première fois à un fisting anal, perso, un truc que jamais je ne pratiquerai. Tout en regardant cette scène, d'autres couples gay s'embrassent, se caressent, certains font une fellation à leurs partenaires enfin je vois plein de pratiques sexuellement gay, j'en bande et Phil ne rate pas ça car, il me caresse la bite à travers mon jeans, je me laisse aller pour ne pas perdre ce plaisir, autant en profiter !
Je me retrouve ds une alcôve, sans jeans et sans boxer pour que Phil me déguste la bite et les couilles ds tous sens en les suçant, les léchant et les caressant, je ne fais rien mise à part savourer cet instant de plaisir. Le coupe gay qui s’était inviter à notre table se joignent à ns ds l’alcôve et font pratiquement les mêmes choses que ns mais se bouffent mutuellement en soixante neuf, excitant mais moi, je n'ai jamais sucer une bite donc mais il faut goûter avant de critiquer mais cela est assez difficile pour moi mais je verrais bien. Phil a compris et m'offre une puis deux coupes de champagne pour que je me détende, que je n'en ai un petit coup ds le nez. Je suis toujours presque nu, Phil me caresse comme si il était amoureux, le couple s'est arrêter pour se joindre à ns pour boire. Après avoir liquider une nouvelle bouteille de champagne, douze coups résonnent, les douze coups de minuit pour donner le feu vert aux mecs pour qu'ils puissent se mettre nus ou en petite tenue, le minimum. Pratiquement tout le monde est nu, même moi enfin presque car je reste en boxeur car au fond de moi, je suis assez pudique.
Les mecs s'embrassent, te tripotent, se caressent en couple, en trio, à quatre pendant que moi, il n'y a en qu'un qui s'occupe de moi, Phil qui me fais bander, me caresse les fesses, tout le corps, je suis en extase car en même temps, j'en vois qui se font déguster la bite ou l'anus car ds ce club tout est permis ! Je regarde attentivement les autres, je me retiens car je ne veux et ne peux baiser devant tout ces mecs, j'en parle à Phil que s'il veut aller plus loin qu'on parte de ce club pour rejoindre notre chambre d’hôtel, il accepte avec un grand sourire, ns ns rhabillons et esquivons. Phil a pris le soin d'appeler un taxi pour notre hôtel, ds le taxi, il me demande ce que je voudrais qu'il me fasse au lit, je lui réponds que ns verrons, arrivés à l’hôtel, ns montons ds notre chambre, il m'enlace ds ses bras, me caresse partout, je sens sa bite dressé à travers son pantalon, je lui caresse la bite, les couilles et les fesses. Je me détache de lui pour me déshabiller et lui demande qu'on prenne une douche en flash afin d'avoir nos bites bien fraîches et propres, je n'ai même pas le temps de m'essuyer qu'il me saute dessus et m’emmène jusqu'au lit, il m'allonge sur le dos puis me déguste la bite et les couilles avec délicatesse. Au bon d'un moment, il me retourne pour me passer sa langue sur mon anus, je suis en extase car c'est un vrai régal. Il se mets sur moi et commence à faire un frottis de sa bite avec mes fesses, il effleure même mon anus mais je suis vierge à ce niveau et je compte y rester ; il me fait comprendre de lui faire la même chose mais je n'ai jamais sucer une bite mais pour ne pas mourir con autant essayer, il est allongé sur le dos et moi entre ses jambes, je lui prend la bite avec ma bouche et commence à la déguster avec un certain plaisir, ma bite raidit de plus en plus même prête à exploser tellement que je me régale avec cette bite comme la mienne, circoncise. Il se met à quatre pattes pour que je puisse lui excité l'anus, j'y mets de la salive pour pouvoir le caresser puis lui introduire un, deux puis trois doigts ds l'anus car je me suis en tete de le sodomiser, une chose qu'il attendait ; une fois qu'il est assez détendu, je me mets une capote et le pénètre lentement jusqu'à ce que ma bête soit introduit entièrement tout en lui caressant sa bite pour qu'elle reste raide, je le branle mais au bout d'un moment, il me coince la main et lentement se retire ma bite de son anus pour pouvoir me la sucer car il veut que je jouisse ds sa bouche, il m’enlever la capote et me la bouffe ds tous les sens jusqu'à mon éjaculation, j'ai vu que lui aussi éjaculer pratiquement synchro avec moi ? J'ai du mal à reprendre mon esprit après ce plaisir entièrement partagé, puis ns buvons une boisson fraîche, fumons une cigarette et ns ns couchons car demain matin, ns avons un train à prendre. Après notre retour ds notre ville, ns ns contactons par téléphone assez régulièrement mais sans plus mais je sais au fond de moi que je ne suis pas gay car j'aime et j'adore les femmes mais qu'un jour ou l'autre je recommencerai car y a pas, cela fait un grand bien, non-regrettable !



Story URL: http://xhamster.com/user/manange/posts/138829.html