This is a print version of story surprise de ma fontaine by sokilla from xHamster.com

Surprise de ma fontaine

Pour me faire plaisir , Sylvie a déposé une annonce sur un site internet , avec une demande spécifique. Elle cherchait une femme qui lui ressemblait. Si vous avez suivi elle est ronde, une très forte poitrine , elle assume largement ses rondeurs et d un sexy sans nom. Son annonce était du style, Femme 33 ans ronde et belle poitrine cherche a faire plaisir a mon compagnon , pour cela je désire rencontrer une femme même physique que moi que l on organise un scenario un soir de sortie que tu viennes me draguer le draguer ou tous les 2 en même temps . et puis nous finirions notre soirée dans un lieu un peu plus intime.
Rare, mais quel fut son bonheur lorsqu’ elle reçut la réponse de Maria, une suissesse d’origine espagnole, brune , les yeux noirs de la méditerranée, de superbes rondeurs et surtout une poitrine naturelle énorme. Elles s’étaient entendu pour se rejoindre dans ce bar de Fribourg que nous fréquentons de temps en temps , je n’étais pas au courant même si Sylvie m’avait annoncé quelques heures avant


-« j’ai une belle surprise pour toi »
J’ai essayé de savoir mais elle n’a rien voulu dire. Nous sortons, buvons quelques verres, dansons. Sylvie va faire un tour aux toilettes , se repoudrer.


L’alcool faisant je ne fais plus attention à cette fameuse surprise. Quelques minutes après son retour, Maria arrive.
« bonsoir, puis je m’assoir avec vous ? je suis venue seule et j’en ai marre de ces jeunes souls qui me tournent autour
- Avec plaisir, dit Sylvie.

Je fais les présentations, mais leur sourire me fait tiquer , comme si elle se connaissaient mais comme je disais l’alcool faisant m’empêchait de voir ce petit manège. Je vous passe la discussion sans intérêt , tout le blablas autour de nos vies etc. etc. . la discussion a mis du temps à se débrider mais Maria est assez entreprenante , nous dit qu’ elle rentre seule ce soir , qu’ elle n’a pas trouvé d’intérêt mais que ce soit l’un ou l’autre on lui aurait plu et elle serait bien rentré avec l’un de nous .
Sans trop réfléchir je sors

- Et bien rentre avec nous 2.
- Oui , dit Sylvie, rentre avec nous , on pourrait finir de prendre un verre à la maison et puis on verra la suite .
- Soyons fous alors je prends mes affaires vous suis .
Nous éclatons de rire , surtout moi prenant la chose comme une boutade , mais je la vois se lever prendre son sac et aller chercher son manteau. Sylvie se tourne vers moi
-ta surprise te plait ?
Je sors de ma buée d’un coup. ravi je sais qu’ on va bien s’amuse .


Nous ne sommes pas loin à pied, nous essayons de ne pas faire trop de bruit dans les escaliers, jusqu’ a l’appartement je passe derrière profitant du spectacle. Maria est vraiment ouverte et chaude , elle se retourne quelques fois , soulevant un peu sa jupe sachant que je matais sans me cacher d’ailleurs .


Arrivés nous prenons un dernier verre moi assis entre mes 2 belles de nuit , ces 2 grosses poitrines juste pour moi , humm très vite leurs mains se glissent sur mon pantalon , elles frottent leur seins contre moi, j’adore. Je les déloge de leur nid. Plonge la tête entre l’une et l’autre , je tète je lèche, je suce …. Humm mm , mon sexe est dehors , bien dur, la tête entre les seins de Maria je sens la langue de Sylvie s’activer déjà sur ma queue gonflée. Maria est vraiment chaude , elle parle demande,
-oh oui mon beau cochon , tête moi bien comme ça . oui tu les aimes ces gros nibards ? hein dis moi
Elle enfonce ma tête entre ses énormes globes , elle retire sa culotte, me la met sous le nez
-sens ça coquin , sens comme je suis excité . ce soir c’est pour toi alors regarde ta femme me lécher le minou pendant que je m’occupe de ta bite.


Je suis encore plus excité par ce langage cru et la chaleur qu’ elle renvoi. Elle prend Sylvie et la conduit vers son entre cuisse. A 4 pattes ma belle s’excite très vite entre ses cuisses, Maria , elle se jette sur ma queue, avec sa langue la parcours de haut en bas, léchant mes boules , me lançant des regards ardents, en me branlant elle vient coller un teton sur mon gland et branle frénétiquement .


Elle se remet à me sucer , avalant complètement mon chibre. Elle a sa jupe a la taille et me montre qu’ elle domine Sylvie , elle serre ses cuisses sur le visage de ma compagne, elle se trémousse, se frotte dessus , elle est prête a exploser, empêche ma belle de s’extirper, et d’un trait lui gicle au visage …
Ooohhhhhhhhh quel bonheur , une autre fontaine , Sylvie semble tout aussi heureuse que moi elle coule , son visage luit, elle se branle aussi et jouie fortement sur le carrelage. Maria ravie, me repousse quelque peu pour se jeter sous les cuisse de Sylvie et se délecter de son jus, je suis toujours assis sur le canapé elle guide Sylvie sur mon sexe , dos à moi , elle se met à genou devant nous et alors que Sylvie saute sur ma queue, Maria lèche du clito de ma belle à mon petit trou , un vrai régal .



Elles jouissent encore , presque en même temps , l’excitation les fait exploser. Maria se relève et dis que c’est son tour, que cela fait un moment qu’ elle n’a pas senti une vraie queue en elle.
Là elle me monte dessus face à moi , après quelques va et vient lent et profond , elle demande à Sylvie de lécher plus haut , c’est à dire son petit trou .


Je lui demande si elle a envie d’en sentir plus , elle pince ses lèvres avec ses dents , je fais signe a Sylvie qui attendait que cela pour sortir son gode ceinture. J’ai commencé à l’ouvrir un peu , et Sylvie termine le travail avec du lubrifiant , son doigt puis s’enfonce avec le gode dans le cul de mon amante qui frotte sa poitrine contre ma bouche, elle a la tête en arrière le sourire aux lèvres , se tourne pour embrasser sa maitresse. Je sens le gode contre mon sexe. Le va et vient la met à terre définitivement, elle coule sur moi , le gode vibre aussi dans la profondeur de Sylvie qui jouit une dernière fois , je vais exploser ,


Les 2 a genou elles me sucent a 2 frottent leurs seins . je ne mets pas longtemps a gicler . explosant sur les lèvres de Maria , mon jus coule sur ses seins, Sylvie s en délecte rapidement . et se sont embrassées langoureusement.
Apres la douche , elles se sont couchées et se sont caressées plus calmement. Sur le lit je me suis mis debout au-dessus d’elle et me suis branlé . jutant très rapidement sur elles deux.
Sylvie et Maria. Vivement la prochaine fois , merci les filles.



Story URL: http://xhamster.com/user/sokilla/posts/136011.html