This is a print version of story L'amant est dans le pré by kali44300 from xHamster.com

L'amant est dans le pré

J'ai toujours su que j'aimais les hommes, mais j'ai toujours refusé d'accepter cela vu mes origines arabo-musulmanes etc...

Mais avec l'age, l'envie de goûter un sexe d'homme me hante l'esprit en permanence et ne me permet plus d'avancer dans ma vie, il fallait donc faire quelque chose.

J'habite en France depuis plusieurs années avec ma femme et je n'ai ni famille ni des amis différents des amis que nous avons en commun avec ma femme pour trouver des prétexte pour dormir dehors et faire ce que je veux, il fallait donc que je trouve une solution et la meilleure était de trouver le partenaire idéal au travail. Je n'avais de travail fixe mais j’enchaînais les cdd et intérim etc... et je répondais a des offres pour faire assistant administratif etc...

Quelques jours après, j'ai reçu un appel d'une exploitation agricole qui était intéressée par ma candidature et me convoque a un entretien, c’était une voix d'homme qui s'exprimait très bien et je vous avoue je me suis mis a fantasmer sur sa voix (imaginez l’état dans lequel j’étais)

La veille du jour j, j'ai demandé a ma femme de m’épiler le sexe et le cul, ce qui est normal entre nous vu que madame aime bien me brouter le trou, j'ai préparé mon costume et je me suis couché en pensant au lendemain et des idées perverses me traversaient la tète toute la nuit...

Le jour j, j'avais rdv a 9h précise. J'ai bien pris le temps de me laver et je me suis mis a m'enfoncer des doigts pour me nettoyer de l’intérieure au cas ou, je me suis frotté de partout avec un gant, des doigts de pieds jusqu'a la tete, bref je me faisais beau et propre comme si je me rendais a un rdv galant.

En arrivant sur les lieux, j'ai vu tous les salariés et toute les voitures etc... cela m'a fait revenir sur terre et je me suis dirigé a l'accueil désespéré. Je demande le responsable, on me demande de patienter et quelques minutes plus tard, je vois un homme d'environ 1m90 et 100 kilos se diriger vers avec un grand sourire et un regard profond qui m'a fait fondre. Il me sert la main et me demande de le suivre a son bureau, on rentre, il ferme la porte et on a commencé l'entretien.

J'ai tout de suite remarqué qu'il me regardait bizarrement comme si il essayait de séduire ou je ne sais quoi mais le fait est que c’était très perturbant pour moi, je voulais ce poste mais ce monsieur ne me laissait pas me concentrer.

Apres une demie heure et vu que j’étais le seul candidat, il m'a proposé de me faire visiter le domaine, on a pris son berlingo et on a commencé a nous éloigner des bureaux, tout en me racontant l'histoire de l'exploitation. Apres quelques kilomètres il s'est arrêté et s'est retourné vers moi et m'a dit:
- Malgré que je dois voir d'autre personne je peux t'assurer le poste des maintenant pour toi!
- Pardon? vous êtes sérieux? je me voyais déjà signer mon premier CDI après plusieurs années de galère.
-Oui, me dit il, mais a condition que tu sois sage avec moi très très sage!!!!!!! et a posé sur ma main sur ma jambe et m'a caressé!!
J'avoue que je ne savais plus quoi dire mais je voulais savoir ce qu'il avait derrière la tète et j'ai répondu:
- Je serai sage et ferai bien mon travail, rassurez vous patron! en affichant un grand sourire!
et la il me dit:
-tu es marié et je le suis aussi, donc je te promets la discrétion la plus totale et je veux que cela soit réciproque ça marche?
-Je vous cherchais depuis longtemps patron!


Apres cette longue conversation, il s'est approché de moi et m'a proposé de rester un peu avec lui pour commencer a découvrir le métier me disait il, ce que j'ai accepté volontiers, et on s'est mis dans son bureau cote a cote, et il a commencé a devenir très sérieux en m'expliquant les taches que j'allais avoir et j'ai tout de suite compris que c’était un autoritaire...

A bout de quelques minutes d'explication il m'a dit:
- Tu es beau!! je te désire! j'aimerais que tu devienne ma deuxième chérie après ma femme!
Tres surpris par ses paroles je lui reponds:
- Mais je n'aime pas juste être dominé, j'aime dominer aussi, j'aurai le droit non?
et la il me regarde avec des grands yeux ouverts me fixe et me dit:
-Non, c'est moi qui commande sinon trouve toi une autre boite.
- Ah non non d'accord d'accord!! il n y'a pas de problèmes.


A ce moment la, j'ai compris que j'allais réaliser ce dont je rêvais depuis des années, me faire prendre comme une femme, j'avais hâte!
Apres m'avoir invité au déjeuner, mon nouveau patron m'a demandé de rentrer et de revenir le lendemain a 8h pour commencer, je lui ai serré la main pour lui dire au revoir mais il tiré vers m'a pris mes fesses dans ses mains a demain ma chérie en terminant par un coup de langue sur mes lèvres.

Je suis rentré directement a la maison et j'ai annoncé la nouvelle a ma femme, qui tellement elle était contente a proposé de prendre l'apero a 15h comme des fous. Quelques verres plus tard on s'est retrouvé au lit, moi a quatre et ma femme entrain de m'enfoncer sa langue et ses doigts dans le cul tout en traitant de sa vieille salope ( elle adore ça et moi aussi) et on a fait ça toute la soirée.

Le lendemain, 8h du matin j’étais déjà en poste et il n y'avait personne sauf le vigile qui était en bas. J'ai commencé a paniquer car je n'avais même pas accès a un pc ni rien pour l'instant et j'ai commencé a m’inquiéter de ne voir personne arriver. Quelques minutes c'est le patron qui arrive, m'a dit bonjour et m'a dit qu'on allait commencé la journée par une visite de l'exploitation avant de revenir pour une réunion a 10h. Un café dans la main je monte a coté de lui et on s'enfonce petit a petit entre les champs et après quelques minutes on s’arrête et mon patron me dit:

-On a deux heures rien que pour nous deux, ta femme pense que tu es au travail et la mienne aussi et la c'est toi que je veux.
-j'ai pensé a vous toute la nuit je lui réponds en posant pour la première fois ma main sur sa jambe.
- tu veux bien venir sur moi? j'ai envie de t'avoir sur mes genoux et te serrer fort dans mes bras, l'odeur du mâle me manque!!
sa demande m'a grave excité et j'ai sentis que mon sexe allait troué mon pantalon tellement l’érection était forte et sans répondre, j'ai posé mon café et me suis mis sur lui et c'est la première fois que je suis dans les bras d'un homme. Je me sentais bien!!! il s'est mis a me parler au féminin, en me disant: Ma chérie, tu es belle je vais te faire du bien de partout, tu seras mon esclave, mon objet sexuel je ferai de toi! appelle moi patron etc... et il s'est rapproché de ma bouche et m'a fourré cette dernière avec sa langue, c'etait bon de se laisser faire comme une femme, j'etais relax et livré a cent pour cent a cet homme qui a deux fois mon age, et la d'une petite voix je lui dis:
- leche moi! leche moi de partout!! je suis a toi entierment a toi!!!
Mes paroles l'ont visiblement excité car il a continué a m'embrasser et a sortis son sexe du pantalon et s'est mis a se masturber et m'a dit:
-regarde ma bite, elle est belle non? tu vas la sucer petite salope hein? elle va te prendre par tous les trous, tu l'aimeras et elle va devenir ton objet fetiche: La bite de ton patron!
-Oui patron!! avec plaisir! je n'arrivais pas trop a parler tellement j'etais excité.

Apres de longues minutes dans cette position, il m'a demandé de me deshabiller entierment et qu'il voulait que je descende marcher dehors tout nu,
je suis ai dis:
-Mais....
-il n y'a pas de mais, tu obeis!
-d'accord
Je me suis executé et sortis de la voiture tout nu et lui est descendu aussi mais habillé et la il m'a demandé de me mettre a quatre patte devant lui, je ne croyais plus ce que je faisais, mais cela m'excitait beaucoup et je me suis sentis esclave comme un objet!!!

Il m'a attrapé par les cheveux et m'a fait monter a l'arriere de la voiture et m'a dit allonge toi sur le ventre, ce que j'ai fais.
et la il a commencé par le lécher le cul longuement avec délicatesse par comme avec ma chaude de femme qui limite allait me le manger vraiment!
je me suis a crier de bonheur et lui me traitait de salope de garce etc...

Apres il m'a demandé de le sucer pendant qu'il me leche le cul, j'etais bien, a ce moment la je voulais que le monde entier sache que je suis une pute et que j'aime qu'on me traite comme une femme mmmm, je voulais toutes les bites du monde a ce moment la! et puis d'un coup il me releve et me demande de m'asseoir sur sa grosse bite, mais j'ai refusé en lui disant qu'elle etait trop grosse et qu'il fallait attendre un peu, mais ça la rendu furieux et m'a dit:
- tu ne peux pas me laisser comme ca salope d'accord? tu m'allume et puis tu veux te casse? et bah je vais quand meme te le casser ton petit cul de salope.
Je me suis sentis humilié et j'ai commencé a voir peur d'autant plus qu'il m'a menacé de se barrer avec mes fringues et me laisser alors que les salariés allaient bientôt arriver.

J'ai accepté qu'il me baise, j’étais pris dans le piege et il fallait que je m’exécute, je me suis allonger sur le dos et lever mes jambes en attendant qu'il puisse bander a nouveau, pendant ce temps je pensais a toutes ces années de manque et j'etais content d'etre a deux doigts du but. Une fois en erecetion, il a posé son gland sur mon trou vierge et l'a enfoncé et c'est rentré comme dans du beurre et a ce moment la il m'a dit:
-La salope tu epilé de la tete au pieds, et ma bite rentre en toi comme dans une chatte et tu me dis que c'est la première fois? ta gueule salope je vais faire une vraie cochonne et je vais t'en donner tous les jours.

Mon cul etait ouvert je me suis mis a gemir, en disant sans me rendre compte:
-baise moi comme une pute fais de moi ce que tu veux je suis ta pute ta femme ton objet abuse de moi remplis moi de foutre, et ca l'a tellement excité qu'il m'a pris avec ses f***es et s'est mis debout et on s'est eloigné de la voiture et pendant qu'il me baisait moi je ne voais plus rien autour je sentais juste cette queue et j'avais l'impression d'etre une nana une vraie pute appartenant a cet homme?

Il m'a baisé comme un fauve, il m'a giflé et m'a triaté de tous les noms et il s'est mis a me dire qu'il avait le droit de faire ce qu'il voulait et qu'il allait me partager avec des potes pour me baiser comme leur pute etc... il fantasmait biensur car marié et veut discretion.

Apres de longues minutes il est sortis de mon cul et m'a ouvert la bouche et l'a giclé dedans tout son sperme bien chaud je ne comprenais rien j'ai commencé a crier tout seul comme une femme tellement c’était bon, je me sentais pute rempli de ce sperme a quatre patte dans la nature entrain d'avaler. On a fumé une cigarette et avant de nous rhabiller et il m'a baisé une deuxième fois rapidement et 'a éjaculé dans le cul des litres j'avais l'impression, et il m'a dit:
-je t'ai dépucelé salope maintenant des que j'ai envie de te démonte la rondelle ca marche sarah?
-Pardon?
-oui tu es ma pute Sarah!!!!

Depuis mon travail était de me faire enculer par le patron tous les jours, j'aimait ça, et des fois je mettais des strings de ma femme etc, et on partait faire des salons ensemble souvent sans produit car c'etait juste un pretexte pour qu'il me baise, mon patron aimait vraiment ca me baiser.

Un soir, apres une longues journée ou j'ai deux fois du sperm sur la gueule et deux fois dans le cul, je suis rentré chez moi et apres une douche, ma femme avait tres envie de moi mais je ne voulais qu'elle me touche le cul par peur qu'elle decouvre que mon trou s'est elargit et par peur que des reste de sperm lui rentre dans la bouche, c'est quand meme ma femme et je n'accepte pas qu'elle goute le sperm du patron, je suis certes bi, mais je ne partage pas ma femme avec mon partenaire homme, sauf qu'elle a insisté et je me suis laissé faire, et la d'un coup elle s'arrete et me dit:
-c'est du sperme!!! pourquoi du sperme sort de ton cul? et pourquoi ton cul est plus ouvert que dhabitude? ma femme m'a grillé, j'etais mal et j'aidis:
-ma cherie je vais tout t'expliquer



A suivre;)




Story URL: http://xhamster.com/user/kali44300/posts/134924.html