This is a print version of story P'tite Virée en Moto by Nebucatlysard from xHamster.com

P'tite Virée en Moto

C'était il y à de nombreuses années maintenant, j'avais rompu peu de temps avant avec mon premier "grand amour", sans doute trop jeune pour comprendre l'utopie de la chose ... Et l'été qui suivait je rencontrais un p'tit bout de femme bourrée d’énergie qui avait toujours soif de sensualité ... Une jolie femme du haut de son mètre soixante, toute menue, elle avait de jolie fesses rebondi avec de bien jolie hanche si bien dessiné ... Une poitrine généreuse et galbée à la perfection aux tétons arrogants ... Rien que d'y penser, je pourrais presque fantasmer encore sur elle ...

Cette après midi la, nous décidions de profiter du beau temps sur notre belle Bretagne ... Une bonne ballade en moto s'improvisait, quand je roulais, elle aimait se coller bien à moi, j'avais l'impression que la selle du passager était vide tellement elle était collé à moi, ses mains, sur le réservoir, me caressait souvent, juste en haut de mes cuisses, me mettant dans une position particulièrement inconfortable en pilotant ...
Et puis au détour d'un grand virage, un p'tit chemin se dessinait devant nous, l'occasion était trop bonne, je ralentissais et prenais le chemin tranquillement, ce dernier nos amenas près d'une grève, un p'tit coin sympathique, loin de tout, avec une dimension intimiste ...

Nous arrêtons la moto, sortîmes la couverture du bagster et on s'y installa, le p'tit moment de contemplation de la mer ne dura qu'un instant, je ne me mis pas longtemps à l'embrasser, à la prendre dans mes bras, à la caresser ... Elle me le rendait bien, un peu plus entreprenante, elle décidait de sauter les boutons de mon jeans, qui trahissait mes envies, j'étais déjà excité, allonger sur le dos, mon jeans étant déjà bien loin de mes pieds ... elle commença à me sucer, je profitais de chaque seconde, puis elle vint sur moi, signe qu'il était temps que je la déshabille ... J'appréciais de lui enlever son débardeur, de dégrafer son soutient gorge, qui laissait apparaitre cette poitrine magnifique,je prenais ses seins en mains, et les embrassais, ma langue entourait ses tétons qui durcissait, j'aimais souffler légèrement dessus quand ils étaient bien dur, il s'en suivait toujours de grand frissons qui lui faisait hérissé la peau ...

Je me mis pas longtemps à lui offrir le même traitement à son jeans, elle reprenait vite sa place sur moi et vint se poser sur mon sexe, droit,dur ... C'est elle qui menait le bal, elle était sur moi, se baissant parfois, à en avoir les seins dans mon visage, mes mains glissait le long de ses reins, caressant ses fesses, puis naturellement, un de mes doigts, plus téméraire que les autres vint délicatement effleurer son anus ... je le passais près se ses lèvres tout en sentant les va et vient de mon sexe, mon doigt mouillé, pouvait continuer à explorer ce coté mystérieux ... elle me dit à l'oreille ... Vas y, sans attendre, mon doigt pénétra son anus, ce fut une drôle de sensation, elle continuais ses vas et viens sur mon sexe mais ses gémissement avaient changé ... puis elle se retira, s’allongea sur le dos, je la rejoignais pour prendre une position des plus conventionnelle ... je me demandais si j'avais été trop loin, mais mes doutes furent vite évanouis quand elle me demanda de la prendre en levrette ... Je m'exécutais, et commença à la pénétrer, rapidement elle prit mon sexe en main, sans dire un mot, elle l'approcha de son anus,me laissant comprendre qu'il était temps pour moi d'arrêter de jouer, alors, je me laissais guider, son anus laissa mon sexe entrer, une nouvelle sensation s'offrait à moi, je profitais de la situation, elle se délectait de cette pénétration intense, elle me demandait d’accélérer la cadence ... Mais mon excitation et ses nouvelles sensations eurent raison de mon endurance, je sentais mon sperme monter, bien plus intense qu'à l’accoutumée ... Sans dire un mot mais en gémissant, je laissais s’échapper mon orgasme, elle gémissait si fort que je me rendait compte qu'on était finalement pas si loin de la route ... On s'allongea tout les deux, elle vint se blottir dans mes bras et nous sommes rester la pendant quelques heures ... nue sur cette couverture à attendre le coucher de soleil ... Et finir par reprendre la route, un peu plus amoureux à chaque kilomètres ...


Story URL: http://xhamster.com/user/Nebucatlysard/posts/133168.html