This is a print version of story Hayat by marie86 from xHamster.com

Hayat



Je suis Hayat femme de 46 ans Mariée et mère de Famille, il y a quelques années, des problèmes d’argent, m’ont obligé à retrouver un travail. Au vue de mes expériences passées, j’ai trouvé un poste dans un Entrepôt Frigorifique …
Sur les Huit personnes qui composaient mon équipe, j’étais la seule femme, deux grands blacks Ali et Moussa, qui passaient leur temps a vanner les autres sur leurs tailles …..
Tout cela à la longue, me passait loin au dessus de la tête, même si des fois, j’aurais aimé mesurer et juger …
L’an passé, début juillet, Ali arrosait son départ en vacances, nous avions donc forcé la cadence tout l’après midi, pris un minimum de pose, ainsi, nous avions terminé à 19h00 au lieu de 20h45.
Je me dirigeais vers les vestiaires, mais je fut arrêtée dans mon élan devant le réfectoire …
« Hayat, tu viens boire un jus avec nous, tu te changeras après » … En sortant du froid, le Punch comme ils le font, a vite fait de réchauffer, ensuite, j’ai continué par plusieurs béer , ça passe tout seul … Je commençais a avoir la tête qui tournait, je prévint Ali que j’allais me changer…
Je montais les marches conduisant à mon vestiaire, la tête me tournait . Arrivée, je me pose sur un banc, et commence à me déshabiller . Je me laissait tomber sur le Banc, en slip et soutient gorge.
Je ne sais combien de temps je suis resté ainsi, mais je fus réveillée par Ali , il est là devant moi en tee shirt et Bermuda.
« lors, tu comptes dormir ici ? »
« Déconnes pas , je suis pas bien, j’ai trop bu »
Il se penche sur moi, et m’aide à me relever, et me guide vers les douches, l’eau coule sur mon corps, ça fait du bien, il est entré dans le bac avec moi afin que je ne tombe pas, je me colle à lui, il me frotte un peu, me caresse le dos, nos lèvres se rencontrent, et tout se déchaîne, il arrache mon slip, mon soutien gorge, je me retrouve nue contre lui, il me prends dans ses bras, et me couche sur le carrelage du vestiaire, je le vois enlever son maillot, et tomber son short , offrant à mes yeux, un sexe d’une taille que je n’aurais jamais rêvé…

Il s’est agenouillé près de moi, baisait mes lèvres embrassait mes seins, aspirant, mordillant mes tétons, cela fait mal, mais est tellement bon en même temps. Je tends la main, et att**** l’objet de mes désirs, je caresse, je soupèse, je masse les énormes testicules qui m’ont l’air bien pleines, je me redresse un peu, je commence à retrouver mes esprits, trop tard pour reculer, et quand je vois ce qui m’attends, il faudrait que je soit complètement folle pour y renoncer.
Je l’attire vers moi, lui faisant comprendre que c’est à mon tour de jouer de la langue. Je commence, le décalotte à fond, le lèche, le suce, lui lèche les couilles, les avale, essaie d’avaler son membre et de tenter les gorges profondes, la je manque d’entraînement .

Il se dégage de mon étreinte, et vient se mettre entre mes jambes, il caresse l’entrée de mon sexe, je suis trempée, il présente son gland à l’entrée de ma grotte, et commence à me pénétrer doucement. Il commence un lent va et vient, entrant plus loin à chaque poussée, plaquant sa main sur ma bouche pour m’empêcher de crier, je me tordais dans tous les sens, je coulais de partout, une vraie fontaine . Il me fait mettre à quatre pattes, et me prend en levrette, pendant un moment, j’ai eu peur qu’il s’attaque à mon anus.

Il recommence à me pénétrer, je sens ses couilles frapper contre mes cuisses, je ne peux m’empêcher d’extérioriser mon plaisir, j’ai l’impression de me vider entièrement, dans mon ventre, un vrai feu d’artifice quand je sens une douche de sperme se déverser dans mes entrailles . Il se relève, et moi, je reste à genou, et je léche le jus qui perle encore de son énorme gland rose …
Il ramasse ses vêtement, dépose un baiser sur mon front, et me murmure « bonnes vacances »



Story URL: http://xhamster.com/user/marie86/posts/125585.html