This is a print version of story Sodomie à l'université by marie86 from xHamster.com

Sodomie à l'université



Dans ma première histoire je vous ai raconté comment j'ai dépucelé Lamia avec un gode. Voici la suite. Lamia est maintenant au courant des choses du sexe et il faut dire que c'est une bonne éléve. On dort ensemble et il ne se passe pas une nuit sans que l'on fasse l'amour, elle est devenue une accroc. Je lui avait promis de lui apprendre la sodomie mais je voulais que se soit un homme qui l'initie. Donc un jour je lui raméne deux beaux mâles. Des hommes d'environ 35, 40 ans. Des hommes avec de l'expérience. Lamia vient me voir et me dit :
Je ne pourrais pas, je me sens mal à l'aise. Avec toi je n'ai pas peur mais là c'est différent.
En quoi ? N'ai pas peur, je leur ai expliqué et il vont être doux.
On se servit un apéro et on se mêt à discuter. Un des hommes s'approche de moi et commence à me carresser les seins. Il m'embrasse. L'autre aussi ne reste pas inactif et il vient vers moi, me déshabille et me léche la chatte. Lamia nous regarde et je vois bien qu'elle est excitée. Si elle veut du plaisir, c'est à elle de venir à nous. L'autre homme me présente son pénis et je lui fait une fellation digne de ce nom. En tout cas celui qui est entre mes jambes me donne beaucoup de plaisir. Il me rentre en même temps deux doigts dans le vagin et me sucotte le clito. C'est très bon, je regarde Mina tout en sucant la bite de l'autre et elle comprit que je voulait qu'elle vienne. Elle s'approcha et commenca à branler celui qui me broute le minou. Ensuite, il s'ssoit, me doigte toujours mais Lamia est en train de lui lécher la verge. Je vois qu'ils apprécient tous les deux. J'arrête de lécher mon partenaire et je me mêt à quatre patte pour qu'il me laboure le minou.
Oui c'est bon continue, tu es énorme, je me sens remplie, oui plus vite.
Pendant ce temps, Lamia était à califouchon sur son homme et elle aussi était en train de se faire labourer la chatte. Je jouissais comme une folle, et à voir aussi Lamia se faire sauter me faisais un bien fou. Elle regarde son partenaire et lui dit :
Encule moi, je veux savoir qu'elle sensation on a.
Il la retourne et continue à lui labourer la chatte en lui enfonçant un doigt dans l'anus. Ensuite il lui en mêt un deuxiéme, je la vois faire une grimace et je sens que mon partenaire à moi va aussi m'enculer. Il lui dit :
Pousse comme quand tu vas au toilette et ça va rentrer tout seul.
Il place son gland à l'entrée de sa petite corolle et je vois bien que vu l'énormité de son sexe par rapport au petit cul de Lamia , elle va surement avoir mal.
Il s'enfonce tout doucement en elle, pendant qu'elle pousse. Je la vois grimacer et je dit :
Je vais te masturber, ça va renter mieux.

Je lui carresser le clito, pendant que je me faisait enculer. Mon homme lui n'y allait pas de main morte. Je sentais son énorme sexe rentrer et sortir de mon cul comme un sauvage. Il me labourait sauvagement, je sentais ses couilles claquaient contre ma chatte.
Pendant ce temps, la bite du partenaire à Lamia était à moitié rentrée dans son cul, il poussa d'un seul coup et l'anus de mon amie engloutit entiérement son sexe.
AHHH, j'ai mal, arrête.
Mais il ne voulait pas. Il la loubourait comme mon partenaire me loubourait. Je voyais son sexe tout rouge rentrer et sortir du cul de Lamia et moi ça m'excitait. J' embrassais Lamia sur la bouche, je lui roulais une bonne galoche, lui pelottait les seins. Je voyais bien que Lamia commencait à avoir du plaisir car son visage avait changé d'expression.
OHHH, tu avais raison, c'est bon. OUII j'aime. Plus vite, plus fort.
Moi la jouissance arrivait et je sentais bien que mon partenaire aussi. Ses vas et viens était de plus en plus fort. Je sentais sa grosse bite allait et venir dans mon cul, je la sentait de tous son long.
Il poussa un grognement et se colla à mon cul, puis déchargea tout à l'intérieur.
Lamia et son partenaire aussi était en train de jouir.
Qu'elle partie de cul; Nos hommes s'en allaient et nous on s'endormit.
Deux bonnes heures aprés, je me réveillais en entendant des gémissements. J'ouvre les yeux et j'apercoit Lamia en train de se pénétrait le gode dans le cul.
Tu veux un coup de main.
Je me léve, lui enléve le gode du cul, me le mêt (gode ceinture) et je la pénétre d'un coup.
Tu aimes petite salope et bas je vais t'en donner, je vais te faire crier.
Oui vas-y bourre moi le fion, je veux hurler.
Je lui enfoncais le gode dans le cul comme une folle. Je le voyais rentrer et sortir de son anus. Sa petite corolle s'élargissait à chaque passage du gode. J'eu un orgasme en même temps qu'elle. On s'éffondra et on s'endormis comme des masses.




Story URL: http://xhamster.com/user/marie86/posts/118175.html