Mère et fils épisode 10:Jean-Louis

Quelle douche! Nous nous savonnons l'un l'autre avec beaucoup de sensualité. Jean-louis est trés doux. Nos bites sont raides et dur comme du beton. Mon amant a une queue énorme. J e l'avait vue en photo mais de pouvoir la toucher et la sentir contre ma peau me donne des frissons. On s'embrasse goulument.la moiteure de sa langue et sa façon de l'enrouler autour de la mienne me fond fondre. On sort de la douche et je fais étendre JL sur le lit. Il est sur le dos les jambes écartées la queue raide qui tape son nombril. J'ai envie de me sentir femelle avec lui. Je m'agenouille entre ses jambes et je m'occuppe de sa belle queue avec mes lèvres et ma langue. Je lui lèche ses grosses couilles avec gourmandise. Je passe ma langue sur sa petite rondelle. Il m'encourage avec des petits mots"continue","c'est bon","délicieux"! Je remonte le lon de son ventre avec ma langue. Je lui mordille les tetons en douceur puis je m'allonge sur lui queue contre queue et nos langues se retrouvent à nouveau pour un roulage de pelle baveux. Ses mains caressent mes fesses avec douceur.que c'est bon!
Je me redresse et me retourne en postition de 69. Je reprends sa queue en bouche son gland est tout mouillé d'excitation je le titille du bout de ma langue. De son coté il ne reste pas innactif. Il alterne les léchages de mln petit trou et de mes bourses puis enfourne ma queue dans sa bouche en aspiran. C'est divin! J'ai trés envie de le sentir jouir dans ma bouche. Soudain je sent sa queue se raidir et un jet de sperme m'envahie le palais qje c'est bon. Cela multipli mon excitation et déclenche mon éjaculation.je vide mes couilles dans sa bouche dans un sursaut de jouissance. Comme moi il avale mon foutre jusqu'a la dernière goutte. Je viens me blottir contre sa poitrine et nous flirtons tentrement en se sussurant des mots doux à l'orreille.
A SUIVRE.........
80% (6/1)
 
Categories: Gay MaleMatureTaboo
Posted by zar34
2 years ago    Views: 723
Comments
Reply for:
Reply text
Please login or register to post comments.
No comments