Voyage à la Clape

Un jour, je te ferais connaître un coin de l’arrière pays narbonnais que l’on appelle le massif de la Clape.

Nous irons nous promener avec un sac à dos dans la montagne.

Nous y trouverons un endroit tranquille protégé par quelques arbustes.

Là nous y étendrons une couverture. Nous nous coucherons dessus.

Ma main glissera sur ton épaule pour la soulager du port du sac à dos.

Mon autre main ira rejoindre la seconde épaule.

D’un massage régulier partant de la nuque jusqu’à l’omoplate je te caresserais.

Une fois tes épaules et ton cou détendu, je m’occuperais de tes chevilles été jambes.

Je prendrais ta jambe droite et la masserais avec un peu d’eau de source.

Puis je ferais la même chose avec la gauche.

Ma main ira de ta cheville au haut des cuisses.

Par inadvertance, ma main glisserait parfois sur ton pubis.

Après le massage de tes deux jambes, j’enlèverai ta chemisette.

Et te masserai le dos. Pour cela, je dégraferai ton soutien-gorge.

Tes seins pointeraient de plaisirs. Mes doigts navigants sur ton dos.

Puis tout doucement ils se dirigeront vers ta poitrine en premier par à coups comme par hasard égaré alors qu’ils devraient s’occuper de ton dos, puis de plus en plus fréquemment, jusqu'à y rester à demeure.

Je te caresse les seins, je les fais rouler sous mes doigts, je les lèche délicatement, je mordille les tétons, les pinces un peu.

Tout en continuant de les caresser et de les faire rouler sous mes doigts ta poitrine fièrement dressée, déjà un autre terrain demande à être conquis.

Mes mains descendent progressivement le long de ton ventre pour arriver à ton short.

Que j’enlève délicatement en même temps que ton string.

J’en profite pour te caresser les fesses.

Je les malaxe, et les effleure pendant un petit temps, mais sentant ton impatience grandir, je m’approche de ton mont de Vénus.

Là, je le hume. Je lui souffle légèrement dessus. Un frisson te traverse.

Du bout de ma langue je titille ton clitoris.

Après quelques agacements avec le bout de la langue, je le lèche franchement ainsi que les lèvres de la vulve.

Parfois même ma langue s’égare à l’intérieur du vagin.

Lorsque tu es tout à fait prêt à m’accueillir, je te pénètre du coup brusque, puis ressort doucement et commence une série de va-et-vient lent.

Qui petit à petit vont devenir plus rapide.

Après un temps dans cette position.

Je me retire, et tu te mets à quatre pattes.

Je te pénètre à nouveau et recommence mais va-et-vient en toi.

De ma main libre, j’en profite pour te caresser le clitoris et le faire gonfler sous mon doigt.

Une fois ton excitation suffisante, je te glisse un doigt dans l’anus que je fais venir au même rythme que mon sexe dans ton vagin.

Après un petit temps, j’y glisse un second doigt pour agrandir cette ouverture.

Lorsque l’anus est assez dilaté par mes caresses, je sors mon sexe de ton vagin pour le mettre en face de ton anus.

Et la je te pénètre à nouveau.

En anal cette fois-ci.

Le plaisir augmente d’intensité.

D'autant que je recommence à te caresser le clitoris avec ma main libérée.

Après plusieurs va-et-vient, nous jouissons ensemble dans une explosion de bonheur.

Et tous deux fourbues, nous nous écroulons sur la couverture sans nous soucier des passants.
100% (2/0)
 
Categories: Anal
Posted by xebiaut
9 months ago    Views: 335
Comments
Reply for:
Reply text
Please login or register to post comments.
No comments