Géraldine,soumise(Chapitre21)

Après 20 minutes de voiture sans un mot, ou seule la musique résonnait dans la voiture, Maitresse Sandra arrêta la voiture devant une gigantesque grille, derrière Géraldine apercevait les lumières éclairées d’une grande maison a environ 400 mètres a l’intérieur. Elle sortit son portable et téléphona, aussitôt les portes s’ouvrirent, et Maitresse Sandra avança la voiture dans le chemin gravillonnée vers la maison se garant devant dans une large cour ou était déjà garé un bon nombre de voitures. Maitresse Sandra fit le tour de la voiture et fit descendre la soumise , l’entrainant vers la porte d’entrée encadrée de deux statues accrochées au mur, Géraldine eu un frémissement d’angoisse et d’envie en les voyant ,car il s’agissait en fait de deux esclaves au sexe indéfini , entièrement recouvert d’une combinaison de latex intégrale avec cagoule sans œil et baillon gonflable incorporé ,elles étaient équipées chacune d’un énorme pénis artificiel mais également de seins énormes. Les statues étaient chaussées de ballets boots, et Géraldine entendit leurs râles de soumise en passant devant. Maitresse Sandra claqua la lourde poignée ,la porte s’ouvrit sur une jeune femme coiffée au carré très court blonde ,un large collier de posture lui maintenant la tête irrémédiablement droite ,elle portait une tenue de soubrette si courte , que l’on voyait les anneaux qui affublaient son clitoris ,elle arborait une poitrine d’un bon 90E et elle était juchée sur des talons aiguilles de 15 cm, et Géraldine était halluciné par la vitesse de ses déplacements ainsi chaussée .La soubrette les salua , en prenant soin de prendre le manteau de Maitresse Sandra et la cape de Géraldine ,qu’elle déposa a une autre soubrette vêtue et coiffée a l’identique ,et les accompagna ensuite a la pièce principale ,devançant Maitresse Sandra qui trainait sa soumise en laisse, la soubrette poussa la double porte qui ouvrait sur un gigantesque salon rempli d’une bonne vingtaines de personnes, Maitres, Maitresses, esclaves males et femelles et son oncle ,qui la regarda entré avec un air de pervers ,contrairement aux dominants qui la regardaient de la tête aux pieds ,la jaugeant admirant ses courbes et repérant déjà leurs parties préférées pour les faire souffrir. Maitresse Sandra fit le tour de l’assemblée pour saluer toutes les personnes présentes, entrainant a sa suite, une Géraldine baissant la tête comme une bonne soumise, elle croisa malgré tout quelques regards de personnes que sa première semaine de soumise lui avait permis de rencontré. Maitre Marc , pour avoir été la proie soumise à ses chiens en rut ,il était accompagné d’une très élégante femme ,en tailleur et chignon , chacun d’eux tenait respectivement des esclaves chien et chienne en laisse . Puis elle vit Maitresse Elsa , qui tenait en laisse un soumis qui dépassait les deux mètres surtout que ses pieds étaient chaussées de ballets boots, il était complètement isolé du monde par une combinaison équipée d’une cagoule-baillon en latex noire, isolant la totalité de ses sens ,seul son sexe sortait ,il était bagué et affublé d’un prince Albert , un tube de plug gonflable sortait de son anus , ,ses bras emprisonnés dans un armbinder , Maitresse Elsa le tenait par une laisse reliée a son prince Albert ,elle était en grande conversation avec Maitresse Vera ,qui était accompagnée de ses deux vendeuses Nelly et Valou, elles étaient habillées en écolières, leurs chevilles entravées par une courte chaine , elles regardèrent Géraldine ,les yeux souriants ,elles étaient libres d’aller et venir a leur guise ,mais ensemble ,en effet plusieurs entraves les reliait l’une a l’autre ,une main de Valou était relié a celle de Nelly ,leurs chevilles reliés également entravées par une courte chaine ,leurs colliers de soumise et enfin de leurs langues annelés, pendait une chaine les obligeant a garder la langue sortie ,vu le poids de la chaine . Géraldine aperçu également un autre visage connu dans les autres personnes présentent , qu’ elle ne s’attendait pas a voir en ces lieux , une grande Maitresse transsexuelle ,les jambes gainées de bas ,chaussée de talons aiguilles et vêtue d’un corset porte-jarretelles et d’un chemisier noir transparent découvrant une opulente poitrine ,elle tenait en laisse son soumis entièrement nu ,c’était le serveur du restaurant ,qui lui sourit . Quand une main lui caressa délicatement une fesse, et l’autre attrapant un de ses petits seins, Maitre Erik . »Alors tu reconnais pas mal de monde je crois ,bienvenue a ton baptême, petite soumise, tu es prête ? »demanda Maitre Erik ,en tiraillant doucement l’anneau du téton et serrant la pompe du plug . » MMMMMmmmmmm, oui, Maitre Erik » répondit la soumise, se tortillant doucement entre les mains du Maitre ,Maitresse Sandra avait lâcher la laisse ,et discutait avec une Maitresse ,surement Maitresse Vicki, l’aiguille ,car la femme soumise a ses cotés était nue ,seulement chaussé de ballets boots et les bras entravés dans un armbinder ,elle avait des cheveux rouges remontés en une très haute queue de cheval ,mais ce qui interloquait Géraldine, elle était bardé d’épingles a nourrice, pas de baillon,mais sa bouche était fermée par 6 épingles a nourrice transperçant les lèvres empêchant toute ouverture ,ses oreilles étaient transpercées par au moins une dizaine d’épingles par oreille, ses seins étaient également transpercées ,mais eux par des dizaines et des dizaines d’épingles et au moins cinq lui transperçais chaque téton ,et enfin son clitoris était fermé par une bonne dizaine d’épingles, elle n’avait pas l’air de souffrir ,mais elle avait du quand sa Maitresse l’avait transpercé. »Je te la prends, Sandra »dit Maitre Erik, en prenant la laisse pendante entre les petits seins de Géraldine, Maitresse Sandra détourna a peine la tête et approuva, regardant sa soumise avec un sourire radieux, Géraldine la regarda en retour ,d’un regard plein de gratitude mais aussi d’angoisse. Maitresse Sandra s’avança alors vers la petite soumise effarouchée, pas ce qu’elle voyait autour d’elle. »Tout ira bien, ma chérie, je sais que tu as peur de souffrir, mais il faut en passez par-là, et c’est pour toi et moi que tu es là, ce soir, ma douce soumise » dit Maitresse Sandra en caressant délicatement la joue et le menton de sa soumise, du dos de sa main. »Oui, Maitresse, je ne vous décevrais pas , je suis prête, Maitresse« répondit Géraldine ,en embrassant la main de sa Maitresse et regarda Maitre Erik ,ses yeux la disaient prête a subir son baptême. »Viens petite « dit Maitre Erik , en tirant doucement la laisse ,la douceur de sa voix rassura Géraldine, qu’il plaça debout au centre de la pièce . « Attachée-la et chauffée- la comme il faut « ordonna Maitre Erik a deux soubrettes que Géraldine n’avaient pas encore vu ,aussitôt elles s’exécutèrent écartelant la petite soumise ,son collier de posture fut relie au plafond pour complètement lui immobilisé la tête puis, l’une d’elle lui dégrafa son corset pendant que l’autre prenait un malin plaisir a lui arracher son plug ,plutôt que de le dégonfler, Géraldine émit tout juste un léger gémissement, puis les filles enfilèrent des gants en latex et prirent un tube de crème ,dont Géraldine ne pouvait distingué le nom ,elles s’appliquèrent a lui enduire certaines parties de son corps, ses jambes entièrement ,ainsi que ses petites fesses déjà joliment arrondies par les hormones ,celle qui lui avait arraché le plug , lui enduisit copieusement l’anus en lui promettant qu’elle serait chaude comme la braise ,puis ce fut au tour de ses seins et de ses petites couilles d’être copieusement enduit, l’opération dura un bon quart d’heure ,Géraldine commença a comprendre a quoi servait la crème ,c’était une crème chauffante pour le sport quand il fait très froid ,ses jambes commençaient a la chauffée sérieusement. « veux-tu être bâillonnée, soumise, cela te permettra de mordre ta douleur « demanda Maitre Erik a Géraldine , en lui caressant doucement le visage . Les convives s’étaient tous réunis autour, et la petite soumise chercha désespérément sa Maitresse du regard ne sachant quoi faire pour le bâillon, tiendrait-elle sans hurler , pour ne pas décevoir et faire honte a sa Maitresse ,son corps était déjà chauffé a blanc par la crème ? Enfin leurs regards se croisèrent et Maitresse Sandra lui fit un signe approbation. »Oui, Maitre » répondit la soumise soulagée, en entrouvrant la bouche ou Maitre Erik glissa un gag-ball.les deux soubrettes qui l’avaient équipée apportèrent une table a roulette ou était posé nombre d’objets, plumes d’autruches, de la cravache, de la badine, du fouet court ,du paddle , des pinces a linges ,des pinces japonaises ,des brosses ,un vibreur ,mais aucun pour le plaisir anal, elle fut rassurée du moins pour son petit trou en feu ,mais elle ne se doutait pas qu’il deviendrait volcan, quelques temps plus tard. »Les Maitres et Maitresses ici ce soir vont avoir chacun 10 mn a te consacré, douce soumise pour cette première partie de soirée , nous sommes 8 dominants soit 80 mn de ’bonheur’ ,tu auras cinq minutes de pause entre chacun de nous , compris ,soumise »dit Maitre Erik en s’adressant a Géraldine . «MMMMMMMPPHHH, MMMMMMMPPHHH» répondit Géraldine, son regard déjà en transe, vu comment son corps la chauffait. »Sandra, a toi l’honneur »dit Maitre Erik, en tendant la main a son amante . Maitresse Sandra pris un paddle pas trop large sur la table et s’approcha de sa soumise entravée, glissant ses lèvres prés de l’oreille de Géraldine. »Serre les dents, ma soumise chérie, tu le peux, tu es mienne » et elle commença à frapper faisant pleuvoir les premiers coups du baptême
100% (5/0)
 
Categories: BDSMFetishShemales
Posted by xavierathebitch
1 year ago    Views: 657
Comments (1)
Reply for:
Reply text
Please login or register to post comments.
1 year ago
Trop dense.