Géraldine,soumise(Chapitre19)

« Alors confortable ta nuit , petite soumise « dit Maitresse Sandra, accroupie prés de sa soumise lui caressant maintenant l’entre jambe ,faisant gonflé mollement son pauvre pénis emprisonné dans la cage . «MMMMMMMPPHHH, MMMMMMMPPHHH» couina Géraldine, les pointes de disciplines faisant leur travail de torture et sa position tellement inconfortable. »Je vois que ta minable queue de soumise est de moins en moins active,et que tu bandes de plus en plus mou .Ce matin , tu vas mettre ton beau tailleur pour ton enterrement ,ma petite Géraldine !!!»ironisa Maitresse Sandra, en détachant les menottes aux orteils, et entrainant la soumise a la douche. «MMMMMMMPPHHH, MMMMMMMPPHHH» pleurnicha Géraldine, en suivant sa Maitresse . »A genoux pour ton lavement ,chienne,tu dois être encore plus impeccable que d’habitude pour cette journée »ordonna Maitresse Sandra en poussant sa soumise dans la baignoire.
«MMMMMMMPPHHH, MMMMMMMPPHHH» implorait Géraldine, d’un regard, mais en rentrant a contre cœur dans la baignoire et s’y mettant a genoux. « Sois bien sage ,petite soumise ,je vais prendre un café ,le temps que ton cul de salope se remplisse « dit Maitresse Sandra , en lui rentrant sans ménagement la sonde anale et la gonflant , bloquant un eventuel rejet et commença a remplir le cul de Géraldine . «MMMMMMMPPHHH, MMMMMMMPPHHH» pleurnicha Géraldine, abandonnée au fond de la baignoire, son cul se remplissant implacablement du liquide de lavement. Maitresse Sandra revint peu de temps avant que le sac soit complètement vide, Géraldine se tortillait comiquement dans la baignoire en couinant, Maitresse Sandra bloqua la sonde , et sorti la soumise de la baignoire. »Laissons agir un peu, petite catin, viens déjeuner, et serre les fesses »dit Maitresse Sandra, en tirant la soumise a la cuisine. «MMMMMMMPPHHH, MMMMMMMPPHHH» couina Géraldine, les larmes aux yeux, tortillant du croupion, la sonde bloquée pendant de son anus . Maitresse Sandra lui retira son baillon et lui donna son repas de la journée, en petits morceaux, ainsi que ses hormones, caressant la poitrine naissante de sa soumise, d’une main distraite. »je vais te faire ta dernière injection saline dans tes seins ,car dans une semaine , ma chérie ,tu auras une superbe poitrine ,un cul arrondi a souhait et plein d’autres choses ,qui fera de toi une belle trans pute et soumise ,et dire que je devrai attendre pour jouer avec toi .Mais bon un ou deux mois de traitement dans cette clinique-école te feront le plus grand bien, n’est ce pas ,petite soumise !!! »dit Maitresse Sandra, en tirant doucement sur un anneau d’un téton.
» Oui , Maitresse »répondit la soumise ,une larme coulant au coin de l’œil ,un regard plein de reconnaissance ,mais se tortillant sous le tiraillement de son téton et de son cul a la limite de l’explosion. Maitresse Sandra la tira par l’anneau de son téton a la baignoire, ou Géraldine put enfin se vider comme une chienne, a quatre pattes, elle dut se laver ensuite. « Assieds toi , chienne !!!»ordonna Maitresse Sandra ,en montrant une chaise muni d’un gros gode. »Oui , Maitresse »répondit docilement Géraldine, s’empalant sur le membre synthétique, si facilement qu’elle en fut elle-même surprise . Maitresse Sandra attacha ses chevilles a la chaise et installa une perfusion pour l’injection saline , qui commença a remplir les petits seins de Géraldine ,les gonflant pour la dernière fois. Pendant ce temps , Maitresse Sandra lui plaça une fine mentonnière très serrée ,couleur chair qui lui maintenait la bouche fermée en lui bloquant la mâchoire inferieure . Ensuite , Maitresse Sandra lui sécha les cheveux et lui fit un chignon banane , elle lui accentua fortement son maquillage ,couvrant la mentonnière avec du fond de teint ,accentua le maquillage de ses yeux et lui appliqua sur la bouche ,un rouge a lèvres très foncé , et lui refit une manucure . deux heures plus tard , Géraldine était prête, coiffée, maquillée ,et des seins que Maitresse Sandra accentua avec un corset vinyle noir a jarretières très étroit lui faisant ressortir sa poitrine gonflée de l’injection plus lourde et qui cette fois frôlait un 90C, et remplissant son cul d’un gros plug ,vibrant a distance. »Fini de t’habiller, et vite, tu ne voudrais pas être en retard a tes funérailles, ma petite chérie »ironisa Maitresse Sandra ,en claquant une fesse de Géraldine.
«MMMMMMMPPHHH, MMMMMMMPPHHH» couina Géraldine, lèvres closes, sa mâchoire inferieure complètement bloquée enfilant ses bas a coutures délicatement, les attachant aux jarretières, puis elle enfilât son tailleur noir très cintré ,laissant apparaitre un décolleté pigeonnant d’ou ses seins débordaient légèrement, la jupe crayon ¾ faisait rebondir son cul arrondi et rempli ,tellement étroite aux genoux ,qu’elle obligeait Géraldine a de tout petit pas , sa cage faisant une minuscule bosse devant, elle chaussa des talons aiguilles avec des cadenas strass noirs ,elle se cercla le cou de d’un large collier en strass noir associé a une courte laisse strass assortie qui pendait entre ses seins ,et orna ses oreilles de longues boucles en strass noir que Maitresse Sandra lui avait préparé. Maitresse Sandra , apparut coiffé en chignon ,avec deux grands chapeaux capeline a voilette a la main, elle portait le même tailleur que Géraldine, a la seule différence que les hauts talons de Maitresse Sandra étaient libres d’être retirés a tout moment et que Maitresse Sandra portait un collier et des boucles d’oreilles en perles nacrées. « Approche, petite soumise »ordonna Maitresse Sandra, en prenant le chapeau, qu’elle fixa avec deux longues épingles a chapeau dans le chignon et rabattit la voilette sur le visage de Géraldine ,et enfin Maitresse Sandra, enfila le système menottes gants-sac qui ne faisait qu’un, les doigts des gants en voile étaient tous reliés entre eux et fixés au sac. Maitresse Sandra lui laça les gants qui montaient très serré a la moitié de l’avant bras, ainsi ils étaient impossible de les retirer et ils immobilisaient discrètement les mains de la soumise, mais elle rajouta une menotte de pouce ,très discrète fixé au sac. « Tu es une vraie petite veuve, regarde toi, ma petite soumise, j’espère que tu te plais « ironisa Maitresse Sandra en regardant sa soumise d’un air plus que satisfait , emmenant Géraldine devant la grande glace de la penderie, actionnant la télécommande du plug vibrant ,en lui caressant les fesses . «MMMMMMMPPHHH, MMMMMMMPPHHH» gémit Géraldine, son anus vibrant sous la décharge et sa petite queue emprisonnée, piquée par les pointes de disciplines qui gonflait de plus en plus mollement dans sa cage , en se voyant dans la glace. Quelle ravissante veuve !!! son visage maquillé avec ses lèvres goulues et foncées , visible sous la douce voilette de son chapeau, son tailleur cintré et décolleté mettant ses nouvelles formes en valeurs .Ses mains gantées ,manucurées, mais accroché au sac cachait la légère bosse de sa cage sous sa jupe crayon ,seul les cadenas en strass de ses talons pouvaient traduire sa position de soumise, mais ils faisaient aussi office de bijoux . « Voila deux magnifiques veuves !!! « dit Maitre Erik en entrant dans le salon ,en costume sombre, avançant vers Maitresse Sandra ,l’embrassant, et se retournant vers la soumise .
»Tu est superbe, petite soumise ,j’espère que ton cul de petite salope est bien rempli »dit Maitre Erik ,en caressant le cul de Géraldine. «MMMMMMMPPHHH, MMMMMMMPPHHH» couinât Géraldine, tortillant du cul quand son anus fut électrisé par une décharge. »Oui ,bien pleine et vibrante « dit Maitresse Sandra, en montrant la télécommande a Maitre Erik ,en souriant. »Alors, en route, allons dire adieu a ce Gerald »ironisa Maitre Erik, en claquant le cul de Géraldine et la prenant par le bras, l’entrainant vers la voiture.
Maitre Erik l’installa derrière a l’attacha avec la ceinture, pendant que Maitresse Sandra prenait place a coté d’elle, et ils partirent. Pendant le trajet, Maitresse Sandra remonta la jupe de sa soumise et lui caressa les cuisses, l’existant volontairement, lui envoyant des décharges dans l’anus de plus en plus fortes, Géraldine couinait un plaisir non simulé. Quand ils arrivèrent, Géraldine hésita pour sortir de la voiture ,a cause du monde ,famille et anciens collègues , mais elle fut contrainte et forcée par Maitre Erik qui lui bloqua le bras ,pendant que Maitresse Sandra lui donnait la main ,il se retrouva entouré de deux veuves ,et avança vers un groupe d’une dizaine de personnes composé de membres de la famille de son défunt mari ,oncles et tantes de « Géraldine » ,que lui indiqua Maitresse Sandra . »Bonjour Sandra , toutes mes condoléances »dit un des hommes que Géraldine reconnu son oncle Thierry, qui ne l’aimait pas et qu’il n’avait pas vu depuis le décès de son père, qu’il savait être vicieux et pervers ,adepte de soirées échangismes et plus encore. »Merci Thierry, permet-moi de te présenter Erik, un ami et Géraldine, une amie très proche de Gerald, peut être a cause du prénom qu’ils avaient en commun «dit Maitresse Sandra, rejointe par Maitresse Elsa. »Ravi de faire votre connaissance, mademoiselle, je ne savais pas que Gerald avait aussi bon gout pour les femmes, et toutes mes condoléances »ironisa oncle Thierry en tendant la main vers Géraldine, qui lui répondit par une petite révérence, en minaudant, a cause de ses mains entravées. « Désolé, Thierry , Géraldine est très particulière !!! mais que faites vous ce soir ? »dit Maitresse Sandra a son oncle en le prenant a part , Géraldine a ses cotés ,caressant le cul de sa soumise . »Rien de particulier, je repars demain après-midi, Sandra »répondit oncle Thierry, surpris par la proposition et intrigué par cette petite Géraldine, étrangement docile.
»Venez donc a cette adresse, ce soir, vous aurez de quoi passer agréablement la soirée et Géraldine vous surprendra, j’en suis sur !!!On se revoit après la cérémonie »dit Maitresse Sandra, en quittant oncle Thierry, totalement d’accord caressant d’un regard pervers les courbes de Géraldine qui s’éloignait avec sa Maitresse, Maitre Erik et Maitresse Elsa, balançant son cul comme la catin soumise qu’elle était. »Tu as vu, ton pervers d’oncle ne t’as pas reconnu, mais il n’a eu d’yeux que pour ton cul, petite chienne, je suis sur qu’il se fera un plaisir de te le défoncer , une fois que tous les Maitres et Maitresses t’auront baptisée, ce soir, ma petite salope »glissa Maitresse Sandra ,au creux de l’oreille de sa soumise ,déclenchant une forte décharge du plug. «MMMMMMMPPHHH, MMMMMMMPPHHH» gémit Géraldine, tortillant son petit cul sous la décharge, rentrant dans la salle de crémation. Le cercueil vide de « Gerald « s’engouffra dans le four et réduisit la vie passée de Géraldine en cendres . Quand ils sortirent, oncle Thierry vint a leur rencontre , dans un coin discret ,curieux de cette fameuse soirée et de cette petite Géraldine . » Thierry, je compte sur vous ce soir et ma petite Géraldine, aussi n’est ce pas, ma chérie »dit Maitresse Sandra, actionnant le plug à fond, sourire aux lèvres.
«MMMMMMMPPHHH, MMMMMMMPPHHH» couina la soumise, ne pouvant retenir son gémissement, tortillant son cul. »Qu’avez vous fait, Sandra ?»demanda oncle Thierry, surpris par le gémissement de Géraldine. »Ce n’est qu’une petite salope soumise, Thierry, Je sais que vous n’aimiez pas Gerald, mais vous adorerez Géraldine !!!!C’est une petite soumise très ouverte »dit Maitresse Sandra ,soulevant la voilette ,découvrant le visage tellement modifié par le maquillage de Géraldine ,puis souleva le sac de sa soumise découvrant la petite bosse de la cage ,envoyant une autre décharge . «MMMMMMMPPHHH, MMMMMMMPPHHH» gémit la petite soumise, honteuse et baissant les yeux devant son oncle. » C’est lui !!! « dit oncle Thierry , un sourire sadique au coin des lèvres ,en découvrant la déchéance de son neveu détesté. »Oui, ou plutôt c’est elle, maintenant , mon cher Thierry , venez vous régaler de son petit cul ,ce soir ,elle adorera, hein petite chienne !!!!»dit Maitresse Sandra en activant une nouvelle fois le plug . «MMMMMMMPPHHH, MMMMMMMPPHHH» pleurnicha Géraldine, acquiesçant d’un regard baissé, des larmes de honte aux yeux. »Oh, oui je vais te défoncer bien comme il faut, ma petite nièce, à ce soir « glissa oncle Thierry, au creux de l’oreille de Géraldine, en lui caressant le cul à son tour. Maitresse Sandra pris congé et entraina par le bras, accompagnée de Maitre Erik, une Géraldine totalement dépitée par l’humiliation. Ils prirent le chemin du retour.
100% (10/0)
 
Categories: BDSMFetishShemales
Posted by xavierathebitch
1 year ago    Views: 458
Comments (1)
Reply for:
Reply text
Please login or register to post comments.
1 year ago
Toujours aussi parfait! Je dois bien avouer que c'est la meilleure série que je n'ai jamais lue! Surtout continuez je vous en prie!