Une jeune beurette affamée

Cette histoire ne me rajeunit pas... j'ai revu une jeune femme qui m'a fait penser à ce petit moment de cul assez sympa.

J'étais célibataire, il y a bien des années, et un peu mort de faim sexuellement parlant. Je venais de rompre d'une longue relation avec une fin difficile et après un moment de "pause", mon dard commençait sérieusement à me rappeler à la réalité.

Bref ce soir je me trouve dans un bar musical de nuit. Ambiance un peu chaude au bar, mais sans plus. Je rencontre une nana un peu pétée... Petite, très mince, pas de seins du tout, cul parfait et très joli visage. Elle est accompagnée d'un type et en discutant vite fait je me rends compte que ce n'est pas son mec.

Allumée, comme moi, nous nous roulons quelques pelles. Je lui touche son cul, elle est un peu saoule mais elle reporte tout au lendemain : j'ai compris, je ne niquerais pas ce soir.

Le lendemain rendez vous pris au téléphone. Je suis un peu déçu, je propose de passer la voir à son appartement, elle me dit de suite qu'elle n'aura pas beaucoup de temps car elle doit aller bosser. Elle est serveuse et elle doit prendre son tour bientôt. Ok je file voir cette jolie beurette "de jour" et sans alcool. Parfois les choses sont différentes.

Elle m'ouvre. Je constate que son appart n'est pas terrible mais je ne suis pas là pour ça. Elle est vraiment mignonne, plus plate qu'elle c'est pas possible, mais son genre en fait quand même une nana très désirable. La vingtaine, je pense qu'elle a déjà vu pas mal de bites.

Je la chauffe un peu, elle me dit qu'elle n'a pas le temps. Me pantalon me serre et j'ai clairement la trique. Mais vraiment. Elle tête le truc et elle me dit "mmmm tu as un bon marteau piqueur". Ça m'excite encore plus. Elle doit partir mais je lui dit d'au moins jeter un oeil sans le pantalon.

Elle baisse mon futal et ma pine sort comme prête à exploser. Elle regarde la chose en me branlant doucement... en voici une qui va être en retard à son travail. Elle me branle très doucement, on dirait que c'est la première fois qu'elle voit une queue, pourtant je pene qu'elle a déjà des Km au compteur.

Elle me suce doucement, puis très profondément, toujours doucement. Le rêve. Je sais que je vais jouir vite fait je décide donc de baisser son pantalon noir moulant à elle, histoire de lui poser ma graine au fond de sa jolie chatte. Elle refuse, me disant que vraiment, pas le temps. Je lui att**** la tête et lime alors sa bouche comme un bon trou. Elle m'avale la pine comme pas possible, jamais une nana n'était arrivée à me prendre en bouche comme ça. Quelques minutes seulement et je fourre ma purée sur sa bouche, puis quelque jets lui recouvre la langue, le visage, et quelques gouttes dans ses cheveux.

En 5mn, elle me presse vers la sortie, elle sort en même temps, elle s'est à peine essuyée (le visage, mais pas rincer la bouche et elle n'a pas vu ce qu'elle a dans les cheveux). Je trouve ça dingue et vraiment excitant. Elle va aller faire son service avec le goût de mon foutre dans sa bouche et du sperme séché dans les cheveux.

Elle travaillait dans une pizzeria. Je ne vous recommanderais donc pas l'adresse. Enfin ça dépend pour quoi faire.

L'avenir a fait que je l'ai revue plusieurs fois. Elle adorait se faire défoncer le cul, plus que la chatte. Elle m'a expliqué que c'était culturel (j'ignorais cela à l'époque) et qu'elle sait fait souvent remplir le cul avant de passer côté minou. Drôle d'éducation. Mais agréable. Son anus était une vraie passoire et on rentrait ici comme dans la caverne d'Ali Baba. La capote était de rigueur car elle avait déjà du vécu.

Son côté fête permanente, souvent alcoolisée, le fait qu'elle ne soit sans doute pas très fidèle, et ses potes craignosses ont eu raison de notre relation. Rencontre sexy en tous cas.


84% (14/3)
 
Posted by x900
2 years ago    Views: 1,954
Comments (2)
Reply for:
Reply text
Please login or register to post comments.
daxhabox
retired
10 months ago
plutôt sympathique comme rencontre et très plaisant à lire ;)
sabrinata...
retired
2 years ago
hmmmm beurette franco/kabyle je me suis libérée sur le tard et oh lala jme suis bien rattrapée dis donc ;) asiatique, indien, zeb arbi, hommes mariés, ect mais ma préférence va aux noirs et métisses, ceux qui font de la musculation et qui ressemblent aux chanteurs de zouk, r&b et pas trop à fond dans leur culture, mais j'ai la machoire explosée et je ne peux plus sucer ces grosses queues d'ébène que j'aime tant (enfin parait-il)....j'exige avant tout le respect et l'estime de moi que j'ai perdu à trop tourner non je ne reste pas en place, j'aime le soleil, les bonnes odeurs, les ptits plats, bref... mon plaisir