le club échangiste

Aujourd'hui c'est mon anniversaire. 28 ans et toute ses dents comme on dit !
Julie, l'amour de ma vie, m'a promis une énorme surprise pour ce soir. ça fait une semaine qu'elle me nargue avec ça mais impossible de lui faire cracher le morceau...

Partant le plus vite possible du boulot , je fonce à la maison en trépignant d'impatience. Pas de table bien mise, pas de gros cadeau dans l'entrée.. Elle n'était pas là.. La cherchant dans toutes les pièces, je finissais dans notre chambre.
Elle avait posé soigneusement sur le lit, mon pantalon noir et ma chemise rouge dans lesquels elle me trouve « MEGA-SEXY » comme elle dit. Remarquant une enveloppe posée dessus, je l'ouvrais avec hâte. Il n'y avait qu'une lettre.

RDV 21h à : 11 rue de la fourche. Reposes toi et il y a de quoi manger dans le frigo. Je t'embrasse, je t'aime et je te souhaiterais ton anniversaire que quand je te verrais. NA !

Qu'est ce qu'elle me prépare ??? Ouvrant le frigo, je tombais sur un petit encas à mourir de rire ! Coupant un melon en deux, elle s'était débrouillée pour faire tenir une carotte dessus. Il y avait même deux tomates et un peu de persil pour les poils ! Excellent !!!
Riant encore, j'allumais l'ordino pour en savoir plus sur cette adresse. Une rapide recherche sur google- map me montra la devanture d'un club, Le val d'amour. Hein ?? ça à l'air chaud ça...
Deuxième recherche et... Rooooh noooon !!! Un club échangiste !!!!

C'est pas que je lui prend la tête avec ça mais, j'avoue que c'est mon fantasme d'aller voir comment ça se passe là-bas. Je sais pas comment je réagirais si un autre la touchait mais, c'est vrai, l'idée d'exhiber son corps incroyablement sexy me fait bander. Comment rés****r à son cul bien charnu, ses gros seins qui pointent fièrement.. Ses lèvres douces et souriantes.. Elle avait toujours refusé mais là.... Ouah ! Quel cadeau !

Je fonçais sous la douche pour me préparer. Coupage d'ongles, rasage.. Où est mon parfum putain !!!...Excité comme une puce, j'attendais l'heure de partir.

Enfin c'est bon et je la retrouvais. Elle m'attendait dans la rue, les mains dans les poches de son grand manteau noir. Je remarquais déjà qu'elle s'était fait des couettes.
- Coucou mon chéri !
-ô Julie.. Merci, merci, merci !!!!
- AH AH ! l'idée te plaît ?

Prenant son visage dans mes mains, je l'embrasse avec amour.
- Si ça me plaît ? C'est génial !

Je la prend par la taille pour la serrer contre moi.
- Merci..
- Je t'aime et ça me plaît bien d'aller voir en fait... On ne reste que tout les deux ok ?
- Bien sûr oui.. On va leur montrer qu'on est les plus beaux !
- AH AH ! C'est parti !

Une fois débarrassés de nos affaires, on s'avance en sous-vêtements, un peu timides. Ambiance feutrée, les couples se formaient autour de nous ou discutaient tranquillement. Certains étaient déjà bien partie dans les coins ! C'était respectueux et terriblement chaud.
On s'installe sur un canapé pour mieux les regarder. Je voyais bien le regard des autres sur ma Julie et ça me faisait bander. Plusieurs femmes se penchèrent vers elle pour lui chuchoter des choses à l'oreille.
Les joues rouges, Elle rigolait
- Ah Bon ? Merci ! Mais non, je suis avec mon homme ce soir ...

Elle me caressa la bite au travers de mon pantalon.
- Joyeux anniversaire !
- T'es le plus beau cadeau qui peut exister... Tu aimes bien aussi ?

Regardant autour d'elle, curieuse, Elle avait l'air d'apprécier.
- - Oui... C'est pas mal. Y'a des beaux mecs !
EH !!!
- Je rigole !!! mais bon.. T'as le droit de mater et pas moi ?
- Si.. Bien sûr... Fais toi plaisir ma chérie !
- j'y compte bien !

Dit-elle en jetant des coups d'oeil sur un mec qui venait de rentrer. La quarantaine, il se promenait en boxer comme un roi. Le torse poilu et musclé, tout le monde pouvait voir son énorme bite qui bandait déjà sous le tissu. Habitué des lieux je pense, il serrait la main des hommes, caressait un peu les femmes... Il était chez lui quoi !
Je me sentis tout de suite mal à l'aise devant lui et je m'empressai de prendre ma femme dans mes bras. Marchant devant nous, il nous fis un petit sourire en passant.

Je la sentais un peu nerveuse. Se retournant vers moi, elle déboutonna mon pantalon pour me branler.
- j'ai envie de toi...
- Oh...Ah... Julie..
- j'aime ta bite tu sais ?
- Oui...Oui... je sais..
- j'ai soif. Tu vas nous chercher quelque chose à boire ?
- Hein ? heu.. oui bien sûr
Remballant ma bite je lui adressa un clin d'oeil.
- Tu bouges pas hein ?
- vas chercher mon manteau que je me cache ! dit-elle en rigolant
- J'ai confiance !

Je me ramène au bar mais il n'y a personne. M'accoudant au comptoir, j'attend...
J'attend encore et encore... Mais putain ! il est où lui ???
Enfin , il arrive.
- bonsoir, bonsoir, un petit problème de cuve. Désolé. Je vous sers quoi ?
- .. Bon ok... Deux cocktails.
- Et voilà !!!
(connard...)

Les deux verres en main je me précipite vers ma chérie que je ne retrouve pas... Il y a un autre couple sur le canapé...
Elle est où merde ! Comme un con, je me trimballe avec mes cocktails en regardant partout.
Montant à l'étage, je tombe sur une pièce avec un gigantesque lit. Enfin.. pas un lit mais un matelas qui prend toute la pièce.
Ils sont une bonne dizaine a se baiser ensemble. Plusieurs mecs se branlent à l'entrée, m'empêchant de bien voir.
Me femme était là pourtant... les cuisses ouvertes, elle se caressait les seins. Les deux femmes qui l'avaient accosté tout à l'heure, s'occupaient d'elle.
L'une lui bouffait la chatte pendant que l'autre lui léchait les tétons. Je regardais sa petite bouche s'ouvrir de plaisir...
Brandissant mes verres je criais : » Eh ??? Mon amour ! »
Chuuut !!! crièrent les branleurs.

- Tu mates et c'est tout ! T'attends ton tour.
- Hein ? ok mais c'est ma femme là.
- Laquelle ?
- La blonde avec des couettes..
- AH OUAIS !! J'adore ! Félicitations ! Dit-il en me faisant un clin d'oeil
- ..Euh oui.. Merci
- C'est la première fois hein ?
De quoi ?
- L 'échangisme
- Ah oui ! Mon cadeau d'anniversaire
- Oh ba.. ça c'est chouette ! T'as un trésor dans le lit mec !
- Je sais oui...

Julie prenait vraiment son pied, il faut dire que la petite brune qui lui léchait la chatte semblait experte dans le domaine.
Je me sentais « bizarre », le spectacle m'excitait mais.. je sais pas.. J'avais l'impression de voir une autre femme... Bon, à près tout, c'était moi qui voulais venir dans un club et j'étais curieux de la voir se comporter.
Heureusement, elle se contentait d'embrasser et de caresser un peu ses nouvelles copines. Se replaçant pour mieux écarter ses jambes, elle se retrouva à côté du type de tout à l'heure.
Allongé sur le dos, les bras croisés peinards sous sa tête, il se laissait sucer par 3 femmes en même temps. C'est vrai que sa bite était gigantesque.
je voyais la bouche d'une blonde se tendre pour lui bouffer le gland. Une autre léchait ses grosses couilles tandis qu'une jolie rousse arrivait à faire glisser sa langue en même temps.. Incroyable. Ce mec excitait toutes les gonzesses et je voyais bien que Julie matait pas mal.

Elle fini par me voir et rouge de confusion, se dégagea pour venir me retrouver. Elle me pris par la main pour qu'on se mette à l'écart

- David euh..
- Eh be ma chérie, tu t'es lâchée ! Dis-je avec un grand sourire
- Baa.. Ouais.. Enfin, quand tu es parti, les deux femmes de tout à l'heure sont revenues à l'attaque et...
- Vas-y racontes !
- Je voulais rien faire ! Mais..Bon.. elles ont commencé à me frôler...je sentais leurs mains un peu partout ! Elles m'embrassaient.. C'était doux, chaud.. ça m'a mis dans tout mes états.. Alors quand elles m'ont prise par la main pour m'emmener ici.. J'ai suivi..

Gênée, elle se triturait les cheveux. Ses jambes se frottaient nerveusement, impatience de voir ma réaction. Je l'a pris dans mes bras pour la rassurer.
- Je trouve ça terriblement excitant !
- AH AH ! moi aussi !
- Je ne savais pas que tu avais ce fantasme. Enfin, avec une autre fille je veux dire.
- Ba tu sais Mélanie, ma collègue ?
- Celle qui une vraie bombe atomique ?
- EH ! Rigola-t'elle. Oui, elle. J'ai déjà rêvé de son corps aussi en fait.
- Ah ouais d'accord ! Je vois ! ok, pas de problèmes et tu en as d'autres des petits fantasmes..
- Euh.. Quelques un oui... Répondit-elle timidement..
- Avec d'autres hommes..
- Ba... oui...
- Ce mec là ?
- ....... David ! Je t'aime vraiment tu sais ?
Je l'embrassais avec tout l'amour que je pouvais lui donner
- Je sais mon amour, je t'aime aussi. Ce mec donc.
- ... Oui..

Prenant ma bite, elle me roula une grosse pelle en me branlant de nouveaux.
- Ecoutes mon chéri. Ce soir on se lâche. Si tu veux en baiser une autre, vas-y !
- T'es sûr ?
- Oui ! Vivons nos passions !
-Ok !
Passant devant les branleurs, j'accompagnais donc ma femme dans cette chambre de luxure.

- Eh ! Belle blonde ! Tétais où ? rigolaient les filles
- Partie chercher mon homme.
- Ouais...Pas mal mais ici, tu vires ton slip mon gars. Clama la rousse
- Ok OK ! avec plaisir !
- Mmmm... Oui... Je peux ? Dit-elle en jetant un coup d'oeil à Julie.
- Bien sûr ! C'est son anniversaire en plus.
- Oula ! Tiens , voilà mon cadeau ! Souria-t'elle en me prenant dans sa bouche.

C'était chaud, très très chaud. Ces deux coquines s 'occupaient bien de nous. Regardant mon amour, je lui lançait un merci silencieux. Tout nos corps se pressaient les uns contre les autres. se frottaient. Untel embrassait sa voisine, une autre léchait une bite qui passait par là... Un seul mot, volupté !

Bien sûr, plusieurs mecs venaient solliciter ma femme. J'avoue que voir ces mains lui peloter les seins m'excitait pas mal.
J'avais fini par pénétrer cette petite rousse qui bougeait comme une diable. Par jeu, je proposais du regard des mecs à ma chérie mais bof... Elle voulait ce mec !
Il venait d'ailleurs de finir de baiser sa troisième. La bite toujours brandie, il cherchait sa nouvelle proie. Vraiment incroyable.

Julie se lança et se mettant a genoux, elle lui fit comprendre qu'elle était prête. Le mec l'ignora superbement ! Jetant juste un regard sur son cul, il préféra en choisir une autre.
Perplexe et se sentant un peu conne.. Elle resta dans cette position. Evidemment un autre en profita pour se présenter. plutôt bien foutu, elle accepta.

ça y'est. On y était. Un autre que moi la baisait sous mes yeux. Je ne sais pas encore vraiment ce que j'ai éprouvé. Un mélange de colère, excitation, jalousie, plaisir.. Tout ça se mélangeait dans ma tête. Je ressentais une énorme bouffée d'amour pour elle, je la voulais pour moi mais..
Baiser cette petite rousse devant elle, sachant que sa copine commençait aussi à me chauffer, me faisait bander comme un malade. Comment aurais-je pu lui interdire son plaisir ?
A 4 pattes, ma femme évitait de me regarder. Elle avait l'air d'apprécier mais elle ne se lâchait pas. J'avais l'impression qu'elle attendait que ça se passe.

Monstercock  (j'avais fini par l'appeler comme ça. Tapez le nom sur google et regardez la taille que ça peut donner...) venait de faire crier sa 5ème et sans éjaculer en plus. S'allongeant à côté d'elle, il regardait les autres, le sourire aux lèvres.

Julie, se faisant toujours baiser, lui pris la bite en essayant de l'amener vers sa bouche.
Il lui retira la main doucement. S'écartant d'elle, il parti à l'autre bout de la pièce pour enfiler une petite black qui ne refusa pas !
Elle crispa son visage de frustration. Si je n'avais pas été occupé à baiser ses copines, je crois qu'on serait partis mais.. La petite brune m'avait offert son cul. Cambrée et les jambes bien écartées, elle chantonnait « Joyeux anniversaire ». La rousse s'occupait de mes fesses.
Une petite langue qui vous chatouille l'anus, un autre qui se serre bien sur votre bite. Vous refusez vous ? Pas moi en tout cas.

Je surveillais Julie du regard bien sûr. Je l'a vis se prendre un troisième râteau avec ce mec. Frustrée, je crois qu'elle m'a oublié à ce moment là..
elle se débrouilla pour venir se coller à lui en prenant toutes les bites qu'elle trouvait. Elle suçait, branlait, se faisait prendre sans problème. Quelques un éjaculèrent sur ses seins et ça la faisait rire !
Pourtant, le mec l'ignorait. ..

J'avais fini par jouir. Mes deux copines s'en étaient aller voir ailleurs. Interrogeant Julie du regard, elle comprit que je voulais y aller.
...Elle me suiva.

- Ouf ! Quelle soirée !
- Oui..Oui répondit-elle le visage fermé.
- ça t'a plu ?
- Oh oui !...
- mais ?
- Non rien. Dit-elle en m'embrassant. C'était une sacrée expérience !

En silence on se rhabille. Au moment de partir le mec vient vers nous.
- Bonsoir !
- Euh.. Bonsoir..
- Je vous le dis direct. Je ne veux pas baiser des couples qui débutent dans l'échangisme. Voilà pourquoi j'ai évité de baiser ta superbe femme.
- .... Ah ? ok.. Répondis-je
- Pourtant... Pourtant... Je n'ai pas encore joui... Et ta femme... Ouais... J'aimerai bien.. dit il en se caressant
- ???? Ba... Euh... Julie ? ça te dit ?

A voir ses grands yeux, c'est sûr que ça lui disait. Reposant son manteau lentement, elle retira sa jupe, son haut...la total...
Me regardant, elle répondit : « Oui... j'aimerais bien... »

Il lui pris la main pour l'amener au centre de la piste de danse. La mettant à genoux, il commença à lui taper le visage de sa bite pour s'amuser. Elle le prit rapidement. Je voyais sa bouche se dilater pour essayer de le bouffer. il veillait à ne pas trop bouger pour ne pas l'étouffer.

Ils étaient nombreux à venir voir ce qui se passait. Elle s'allongea par terre et prenant ses fesses en mains, elle se cambra pour qu'il la prenne.
- Vas-y...vas-y.. Enfonce moi....
- Eh Eh ! mais quelle porte est ouverte ?
- passes par derrière....
- Ok...

Il appuya bien sur ses jambes. Il tâta un peu son bouton du bout de son gland et lentement, il encula ma femme....
Elle râlait de plaisir et de douleur. Je voyais la peau de son anus dilatée par cette énorme bite.
Je ne l'avais jamais entendu crier comme ça. Le mec s'enfonçait de plus en plus. Comment elle faisait pour supporter cette pression ??
Elle se faisait exploser le fion et elle en redemandait...
Bizarrement, je ne bandais plus mais j'étais fasciné par ce que je voyais. C'était comme si je découvrais une Julie inconnue.
Elle convulsait de plaisir, criait sa jouissance.

- RAAAHHH !!! MERDE !!!!!
- T'aimes ça hein ?... petite pute !
- OH PUTAIN OUI !!!! ENCULES MOI !!! VAS-Y... VAS-Y !!!!!!!!!!!!!!
- Je vais te faire jour moi...
Il la retourna pour lui baiser la chatte. Ramenant ses jambes sur elle, il l'a prenait à fond !
Je ne pensais pas qu'elle pouvait tout prendre mais...si...
Je crois qu'elle a joui au moins deux fois. Enfin, il ressorti sa bite et la présenta contre son visage.
Ce ne fut pas une éjac faciale mais un ravalement de façade ... Même ses cheveux furent bien souillés de son sperme. Tout ceux qui étaient là applaudir...

En retirant un maximum de foutre avec ses mains, elle se releva en souriant.
Lentement, titubant un peu, elle me prit par la main.

- On y va maintenant chéri ?
- ..... Oui on y va....
- Quoi ?
- Rien.
- Tu m'aimes ?
- .... Oui.. Je t'aime...
- Ah... Moi aussi !
- ... Viens on rentre.

sur le chemin du retour. Je ne disais rien. Dans ma tête, il n'y avait qu'une seule phrase. « JE L'AIME, JE L' AIME, JE L'AIME !!!!! »

Mais ? au fond... Qui était vraiment cette femme ?

Fin.



100% (15/0)
 
Posted by vival3
1 year ago    Views: 925
Comments (4)
Reply for:
Reply text
Please login or register to post comments.
1 year ago
ta femme est une salope! c'est tout ce que j'ai a dire .
couple-77...
retired
1 year ago
très excitant tout ça!!
1 year ago
Très beau récit. Sympas cette première expérience, vivement la prochaine !
1 year ago
waoo, superbe récit bien bandant, j'aimerais aussi faire la meme expérience avec ma femme!!