Lope utilisée par 2 mecs (2)

Lope utilisée par 2 mecs (2)


Les gars ont bien jouis, moi je bande comme un fou mais malgré l'excitation je n'arrive pas a jouir. Ceci arrivait quand j étais super excité.. deux choses survenait.. j'éjaculais sans qu'on me touche ou bien je restait au bord de l'orgasme très longtemps. Cette fois là je crevais d'envie de me libérer mais par jeu ils ne voulaient pas que je jouisse.

Did et Mo me chopent et me lient après un pilier, j'ai toujours le gode dans le cul. Une fois que je suis accroché mes chevilles toujours liée à la barre qui me maintient cuisses écartées. Did empoignant le gode l'agite en tournant. Encore une fois la pression dans mon ventre est intense.. ma queue dressée coule a nouveau.. la liqueur s'écoule le long de ma tige et glisse sur mes couilles.

Le salaud!! il mouille comme une femelle regarde çà!! Dit Mo
Oui... c'est génial.. puis s'adressant à moi.. Tu va voir ma grosse pute on va te faire durer!!
Putain fais moi cracher s'il te plait.. j'en ai plein les couilles fais moi jouir..
Oh non .. pas tout de suite.. dit il
Disant cela il retira le gode totalement laissant mon cul béant et il le replongea d'un coup.. le frottement sur ma prostate.. me tira un gémissement mais surtout une grosse lampée de liqueur.. qui ressemblait de plus en plus a du sperme.

Mo me pris les couilles et se mit a me nouer le paquet si serré que mes burnes luisaient cramoisies. La douleur qu'il m'avait infligé en me les écrasant tout à l'heure revenait. Une fois que j'eu les couilles bien attachées il me regarda avec un air gourmand et du dos de la main me claqua le paquet. Je poussais un cri alors que la douleur montait dans mon ventre. Pourtant je sentis ma queue se tendre encore plus. Mon sexe était rougis, les veines gonflées et bleues comme si elles allaient exploser. Mon gland décalotté était lisse et suintant. Le méat était ouvert et plein de liqueur. Did posa ses doigts sous mon gland et se mit a masser doucement. J'étais au bord de l'explosion.

Oh fait moi jouir.. j'en peux plus!! quémandais-je
Non ma pute.. on va te garder comme çà le plus longtemps possible..
S'il te plait!! finis moi!!
Tu a mal? C'est çà... mais tu aimes avoir mal non?
Oui... j'aime.. ca..
Alors tu va avoir plus mal encore. Regarde..
Mo avait préparé un seau tout simple et son anse était reliée a un parachute en cuir.. Il l'installa autour de mes couilles, les 4 chainettes reliées à l'anse du seau.. quand il le lâcha je sentis la traction imposée par le poids du seau.. Mes burnes étaient tirées vers le sol. Did prit un tuyau d'arrosage et doucement mit un peu d'eau dans le seau.. Le poids me distendait les couilles un peu plus. Mo vint me masser la queue du bout des doigts.. avec le pouce il remontant le long de l'urètre faisant monter une grosse perle de liqueur.

Ho finis moi!!! fais moi gicler!! trop envie!! criais je..

J'étais dans un état presque second.. ma seule préoccupation était de gicler, jouir de vider mes couilles faire retomber cette tension.. Si vous vous êtes déjà trouvé dans cet état vous comprendrez . Sinon je vous souhaite que ca arrive.. J'en pouvais plus, mes jambes tremblaient sous moi. Ma bite secouée de spasmes était congestionnée comme rarement. Les veines saillantes la faisait ressembler à un baton. Mon gland rouge sombre la peau brillante et tendue, paraissait sur le point d'exploser. Et mes deux salauds s'amusaient.. Did me travaillait le bout des seins .. me les triturant avec f***e.. je me tordais, me cambrais.. une vraie femelle.. Je suis dans ces moment là totalement femelle.. et je vous avoue que mon rêve serait de pouvoir au moins une journée être une vraie femme.. Mon physique n'est pas vraiment compatible avec le travestissement.. j'aimerais.. avoir un physique fin, imberbe.. je crois que j'aurais été une belle trave.. dans ma tête pourtant je suis une bonne salope.. j'aime çà.. et ces deux garçons. Me faisaient délirer.

Did ajouta un peu d'eau dans le seau.. mes couilles s'étiraient plus encore.. je sentis monter une nouvelle grosse goute de liqueur.. sous la tension ma queue étaient à 90° et la mouille se mit a glisser en un long fil.. qui pendait au bout de mon gland..

Hmmm tu mouilles espèce de truie... regarde moi çà!!! Dis moi que tu est une salope.. une pute.. me demanda Did
Ouiiiiii je suis une pute... une salope.. oh je t'en supplie fais moi partir..
Et tu réclame!! chienne!! tiens prend çà dit Mo

Il me crachait au visage, sur ma bouche sa salive maculait mes lèvres.. loin d'être dégouté je léchais puis ouvrait grande ma bouche..

Tu est vraiment le plus pute des mecs qu'on connaisse me dit Did avant de me cracher dans la gueule
Ouiiiii allez y … faites tout … fais moi tout … a fond...
Vraiment.. me dit Mo
Ouiiiiiiiiiiiiiii tout ce que tu veux!! je suis votre esclave..
Ah c'est comme çà!! Tu va en prendre ma pute me dit Mo

Il me tient toujours la queue et me la serre comme un fou. J'ai l'impression que mes veines vont exploser, il remonte vers le gland me faisant a nouveau lâcher une longue coulée. Il s'arrête juste a l'instant où je suis sur le point de jouir.. mes nerfs sont a vif.. Did remet de l'eau dans le seau.. cette fois il y va de bon cœur.. et mes couilles sont distendues j'ai l'impression que tout va craquer. C'est étrange mais je souhaite presque que ca pète.. car ca me soulagerais de cette tension.

Mon souffle est court, mon cœur bat a se rompre. Mon bas ventre est douloureux dans son ensemble. Mes couilles me font mal.. étendues le sac prêt a se rompre du moins c'est ce que je pense. Mais je sais par expérience que l'on peut supporter bien plus encore. Mo me prend la nuque.. et pose ses lèvres sur les miennes.. je réponds au baiser avec ardeur.. j'espère que l'excitation que ca me procure me fera jouir.. rien a faire.. mon éjaculation ne veut pas venir.. Les frissons me parcourent en permanence. Je suis dans une sorte de zone grise entre le moment ou le plaisir monte et le moment ou il se déclenche.. là mon désir s'accumule.. je pense que mon sperme s'accumule.. ma prostate lâche des litres de liquide.. je ne suis plus sur terre.. c'est incroyable.


Did remplit un peu plus le seau.. mes couilles sont terriblement distendues j'ai vraiment la sensation que ca craque petit a petit. La douleur me scie le bas ventre, j'ai même des haut le cœur. La main de Mo va et vient sur ma queue tendue, il effleure presque sans toucher.

Putain!! faites moi cracher!! j'en peux plus!! suppliais-je
Non.. ma pute.. tu va attendre... on veux te rendre dingue dit Mo
Oh oui.. tu va pas partir comme çà.. ma salope ajouta Did
S'il te plait.. c'est trop dur... j'étais au bord de la crise de nerf, des larmes

Pour toute réponse Did rajouta un peu d'eau dans le seau. Le poids était énorme.. je ne sais pas combien mais le seau était plein au deux tiers. Mes jambes agitées de tremblements me supportaient à grand peine. Mo cessa de tenir ma queue et pris un gros gode dont le corps était couvert d'aspérités, des boules.. Il passa ses doigts sur mon anus trempé, j'étais très ouvert et très souple, il posa le gland de l'engin sur ma rondelle et donna un coup.. le gland entrait facilement. Les aspérités taquinaient ma prostate qui devait être gonflée, gorgée de liqueur.. en tout cas les frissons qui naissaient à chaque heurt d'une boule contre cet endroit me fit crier de plaisir. Je me sentais prêt a tout pour enfin lâcher mon jus..
Quand le gode fut entièrement en moi.. je sentis monter une giclée .. enfin mon sperme allait couler.. et une légère coulée épaisse de foutre parut au sommet de mon gland.

Jouis pas salope.. cria Did en me giflant
Je peux plus.. je peux plus m'écriais je.. Finis moi..
Je respirais mal je perdais mon souffle.. mon cœur tapait comme un fou.. mes lèvres et mes doigts semblaient engourdis.. plein de fourmis.. Mon anus se dilata tellement que le gode échappa et tomba au sol. Je sentis que je coulais du cul..

La vache!! Il jouis du fion!! dit Mo
Engode le encore!! Bien fort.. allez on va la faire cracher cette pute..
Mo m'enfile a nouveau le gode.. et il me ramone.. je suis cambré, je prend le gode avec avidité.. ma queue gonflée à mort.. coule sans cesse.. une longue coulée laiteuse s'en échappe.. en permanence.

La vache.. mais tu est en train de te vider ma pute!! Dit Did.. en se branlant devant moi.
Ah putain mais il est dingue!! Regarde çà il en veut!!
Ouiiiiiiiiiii défoncez moi!!! faites moi gicler!!

Je ne suis plus moi.. je prend le gode comme un fou.. je pousse m'écartelant le cul.. ma queue tressaute de plus en plus parfois elle est plaquée contre mon ventre quand je me contracte. Je sens plus mes couilles.. le seau oscille et me déchire le paquet.. J'ai a cet instant envie qu'ils me l'arrache qu'ils me castrent.. en me faisant gicler.. Did super excité.. finis par lâcher son foutre sur ma queue.. il gicle fort et dru.. son sperme dégouline sur ma queue tendue.. C'est pour moi. La goutte qui fait déborder le vase... c'est violent.. douloureux mais je me met à gicler.. comme un fou.. mon sperme épais monte le long de ma tige comme de la lave.. le sperme semble avoir du mal a sortir.. les giclées sont puissantes.. et ca vole a deux mètres.. une fois deux fois.. encore et encore je gicle.. Mo défonce mon anus.. a chaque fois la giclée est plus forte.. Je tremble je suis en sueur..

Alors qu'il me gode comme un malade Mo chope ma queue et se met a me branler.. fort Alors que mes giclées.. s'amenuisaient.. sa prise en main me redonne un tonus incroyable.. et je sens monter a nouveau une ondée bouillante.. Je gueule comme un veau.. je brailles.. je suis totalement tétanisé.. les reins creusés.. a gicler mon sperme .. comme si c'était une lance de pompier.. une vraie folie!!

Après m'avoir fais gicler au moins une douzaine de fois.. Mo lâche ma queue... endolorie..
Continue... branle moi encore.. fais moi cracher.. vides moi!! Suppliais je.
T'es fou!! tu va déguster un max!! dit Mo
Fais le dit Didier.. il est prêt a tout!!
Ouiiiiiiiiiiiii fais moi gicler a mort... crevez moi!!! suppliais-je
Ok alors on va continuer.. Did a toi..

a Suivre

100% (0/0)
 
Posted by vieuxbipervers
1 year ago    Views: 787
Comments (1)
Reply for:
Reply text
Please login or register to post comments.
No comments