soumise sandy - mes premiers emois sm




Depuis quelques années, je me découvre un attrait pour les relations D/s ou S/m,

comme vous l’entendrez,de moi-même je ne définie pas très bien ces relations,

du moins je ne les classe pas et ne les nomme pas…

De plus je ne connaissais rien et n’avais même jamais entendu parler de BDSM,

c’ était un monde totalement inconnu…mais j’étais seule dans ma vie affective,

donc plus de compte à rendre sur mes faits et gestes,j’ai commencé à surfer

sur le net, d’abord par curiosité, parce que même si dans la vie je suis

une femme de caractère, dans ma vie intime je suis plutôt réservée et timide,

donc oui le net mais sans me lancer dans quoi que ce soit, mais à ce moment là

je n’avais encore qu’une vague idée de ce qui m’y attirait et de ce que je cherchais,

ça a été long, très long…



Je me suis inscrite sur beaucoup de tchats , libertins et ensuite BDSM,

mais je ne savais pas trop comment m’y prendre. j’ai bouquiné des livres racontant

des histoires de relation D/s, ca me fascinait, mais j’avais peur…

puis comme je suis une femme qui croit au hasard, j’ai attendu et rencontré

mon premier Maître sur le net. Enfin rencontrer est un bien grand mot,

il est de Paris, marié, pendant 3 mois à peu pres, il m’a soumis à ses désirs,

oui oui ça peut faire rire pour certains , mais ça c’est passé comme ça,

et puis il faut bien un début, non?







Après tout je découvrais, alors même si physiquement il ne m’était pas d’une grande aide,

parce que j’avais envie de contact, de sexe, de plus, bien plus, que de me voir

me mettre nue et me masturber devant une cam, ou me mettre des pinces à linge

sur les seins et le sexe, franchement les mettre soit même c’est quand même

pas ce qu’il y a de génial.

Je savais déjà que non le virtuel n’était pas ce que je souhaitais, mais ça me donnait

un aperçu de ce que dans la réalité certains pourraient me demander,

de goûter à quelques petites expériences pas désagréables du tout.



Je continuais à fréquenter les sites, mais avec des idées plus précises,je voulais vivre vraiment.

Je voulais du sexe mais pas n’importe comment ni avec n’importe qui.



J’ai recue une éducation très stricte pour ne pas dire autrement… pleine de tabous,

de peurs,j’avais honte mes Desirs.

je courrais après un « homme » qui pourrait comprendre que j’aimais jouir de la douleur,

la possession, l’abaissement.



Mais je n’avais pas seulement envie de ça, j’avais besoin de respect et d’amour de celui

qui saurait me donner tout ca…

Oui oui je veux beaucoup mais c’est comme ça, je suis comme ca.

Il n’y a pas que les « doms » qui soient exigeants,….les soumises aussi!

Les choix nous appartiennent alors autant être exigeante.





Au mois de décembre 2008,j’ai rencontré mon deuxième Maître, sur le net,

de Paris …à croire qu’ils sont tous de là bas !

bon et bien lui, ça a été une plus longue histoire, je sentais qu’il était différent

et de toute facon je voulais vite passer au » réel » je suis allée à Paris la semaine

d’après et me voilà pour une première séance. puis deux, puis trois,

je vous passe les détails….

On ne se voyait pas régulièrement et il était très sexuel, donc c’était

notre principal activité.

A chaque visite, un peu de cravache, de martinet, une tite fessée, et beaucoup de sexe…

mais je me sentais frustrée.

Aucune marque pas d’exhibe, pas de tendresse, pas de douleur et peu de jouissance et

surtout je ne me sentais pas soumise, difficile de l’expliquer mais c’est pourtant vrai.

je m’appliquais à le satisfaire, à obéir, mais le sexe était trop présent,

et j’en oubliais mes propres envies….

Alors j’ai continué à jouer en parallèle sur le net , mais je me lassais, je n’avais

plus envie de jouer,je naviguais de l’un à l’autre sans même y porter de valeur.

Tous ceux qui ont croisé mon chemin n’ont fait que s’imaginer la Chienne

ou la Salope potentielle qui sommeille en moi.







Encore fallait-il être un peu subtile et intelligent pour la réveiller, mais ça….

Enfin il y a quelques semaines, j’ai un peu tout remis en question,

les envies toujours présentes bien sûr, plus aucune confiance en ces Hommes

qui se disent Dom ou Maître ou ce que vous voudrez,pour la majorité ne trouve

qu’un attrait au sexe facile,avec des Femmes Soumises qui n’ont pas encore

trouvé celui qui les mènera à l’aboutissement de leurs désirs…

enfin pour moi c’était une période de creux. Le doute en moi était que je n’étais

tout simplement pas faite pour être soumise, beaucoup de doms me l’avaient dit

à cause de ma rébellion permanente, mon impertinence, ma fierté,

tout avait l’air de gêner en quelque sorte.




Mais au fond de mon cœur je savais

que ce n’était pas ça, je ne savais pas ce qui clochait,je ne me sentais pas responsable

de ces échecs.

Mais je n’y croyais plus tout simplement…

Une pub, un nouveau site, comme d’habitude je m’y inscris…. je tombe sur les soirées

organisées dans des clubs libertins, j’avais bien demandé à mon Dom de m’y emmener

pour pouvoir y vivre des expériences sexes et exhibes, mais apparemment je n’étais

pas « prête » paraissait-il.

Rebelle pour rebelle, avec une amie je décide donc de m’y rendre et bien sûr

pour une soirée fétich…non sans arrières- pensées, lol….

aucune idée de ce qu’il s’y passait ni même des gens qui y seraient…

il y avait un donjon voilà pourquoi le choix s’est porté sur ce club ,

et oui l’amour de la soumission,l’espoir que peut- être encore le hasard

serait au rendez -vous….




83% (8/2)
 
Categories: BDSMFetishFirst Time
Posted by video-soumise-sandy
3 years ago    Views: 798
Comments (5)
Reply for:
Reply text
Please login or register to post comments.
7 months ago
je vous encourage de continuer a écrire tous - vous avez un vrai talent et c'est très excitant a lire. Encore sur le besoin que vous sentez d'aller si loin avec des expériences et les sensations si fortes. Bravo de toute façon.
3 years ago
le plus dur (je pense) est de réussir à savoir vraiment ce que l'on désire
3 years ago
Votre texte est "Dans mes favorites" si cela pose problèmes,faites le moi savoir .
3 years ago
Le BDSM est un monde qui m'est totalement inconnu et pour etre honnete ne m'attire absolument pas . donc je ne parlerai pas de choses dont j'ignore .
Ce qui m'interpelle, le texte très joliment écris,avec beaucoup de pudeur,de profondeur et de sincèrité .
Merci d'avoir fait partager ces moments intimes .
3 years ago
Bonjour une bien belle histoire de vie