Confessions : Ma découverte de la masturbat

Voici quelques lignes pour vous décrire quelques évènements marquant de mon adolescence, de mes 1ères masturbations à la découverte du corps féminin. A l’époque pas encore d’internet !
J’avais environ 12 ans lorsque j’ai commencé à me masturber. On en parlait avec mes copains, le sexe qui devient dur, le fait de « bander » et de faire des mouvements rapides de va et vient, c’est ça se branler ? Un soir en rentrant de l’école, j’essaie donc ce que m’a dit un ami, mon sexe est dur et je commence à décalotter mon gland, répétant l’opération plusieurs fois. Je ne ressens pas de plaisir particulier et je suis un peu déconcerté ! J’arrête rapidement de me caresser, ne trouvant pas de sensations particulières dans ce nouveau geste. Il faut dire que je n’étais pas encore entré dans la puberté, pas de poils et un sexe de petit garçon !

Ça n’est qu’un peu plus tard que j’ai ressenti du plaisir à me « branler ». Mon grand frère (de 2 ans mon ainé) m’avait montré une page déchirée d’un magazine porno, mais je n’avais pu la voir que quelques secondes, on y voyait une femme nue mais plutôt dans le genre soft, seulement sa poitrine. J’avais aussi feuilleté en douce les pages lingerie du magazine de la redoute, mais ça restait encore plus soft !

Un jour en sortant de la douche, mon frère n’était pas à la maison, j’ai donc fouillé dans ses affaires pour tenter de retrouver cette image. Et là dans sa pile de magazine de foot, j’ai trouvé un magazine porno ! J’ouvre la 1ere page et je tombe sur une femme, entièrement nue, les jambes écartées, et son sexe bien visible, c’était la 1ère fois que je voyais le sexe d’une femme ! Mon cœur battait fort et mon sexe était dur…Je tournais les pages et découvrais le sexe féminin dans des poses très osées, les filles entièrement nues s’exhibaient sans pudeur, leurs doigts écartant les lèvres de leurs chattes. J’ai donc commencé à faire des va et vient, ma main enserrant ma queue, de plus en plus vite et c’est là que j’ai ressentis une décharge envahir mon corps, mes jambes tremblaient et j’ai sentis de petites contractions au niveau de mon sexe, et un plaisir que je n’avais encore jamais ressentis. Ça n’a duré que quelques secondes et puis ma queue a commencée à débander et le plaisir a laissé la place à une pointe de douleur.

Je n’avais pas éjaculé lors de cette branlette mais c’était la 1ère fois que j’ai ressentis du plaisir en me touchant. J’ai bien sur recommencé plus tard en me branlant jusqu’à ce que le plaisir revienne, mes pensées étant focalisées sur les images que j’avais vues. A l’époque il m’arrivait de me branler 6-7 fois par jours et à chaque fois je prenais du plaisir mais pas d’éjaculation. J’en discutais avec un de mes amis qui lui m’avait dit qu’il éjaculait ! J’étais super curieux et j’attendais avec impatience le jour ou moi aussi j’éjaculerais !
C’est arrivé quelques mois plus tard, une goutte de sperme a perlé au bout de mon gland, j’en étais très fier !! Même si le plaisir ressenti n’était pas forcément plus intense que lorsque je me branlais sans « jouir ».

En tout cas je savais maintenant, que mon sexe pouvait me procurait du plaisir et comme tout adolescent, je me suis masturbé tous les jours, frénétiquement !!!
Il m’arrivait souvent de me branler avec mon meilleur ami, chacun de son côté mais sans se cacher non plus. Je pouvais voir son sexe et même son sperme jaillir de son gland et vice versa. Ça ne nous gênait pas du tout mais jamais nous ne nous sommes branlés mutuellement.

La 1ere fois que j’ai vu un film porno, j’étais en 5 ème et j’avais 12-13 ans. Nous étions allé passer le weekend end j’ai un de mes amis pour fêter son anniversaire et tout le monde dormait chez lui (on était 5, lui compris). Le soir vers minuit ses parents dormaient et il nous a proposé de descendre regarder un film porno. Il avait le câble et connaissait le code parental. On est donc descendu le plus discrètement possible ! J’étais tout excité à l’idée qu’on allait voir un porno ! Et oui à cette époque c’était le tout début d’internet, et les occasions de voir du porno n’étaient pas aussi aisées que maintenant.

On s’est donc tous retrouvé sur le canapé, il a allumé la TV et mis une chaîne du câble. Je me souviens encore parfaitement du titre du film « la ruée vers laure » ! Le film était déjà commencé et on a dû en voir qu’une petite ½ heure. On a tous commencé à se branler chacun de son côté avec une couverture sur les genoux. Je me souviens que je voulais profiter au maximum de ses images et je me caressais tout doucement pour ne pas jouir trop vite. C’était la 1ère fois que je voyais un homme et une femme faire l’amour, enfin là c’était plutôt une femme se faire baiser ! On a tous jouis rapidement puis on est retourné se coucher !

100% (3/0)
 
Posted by urbanblack
6 months ago    Views: 1,923
Comments (1)
Reply for:
Reply text
Please login or register to post comments.
6 months ago
bien écrit ! C'est intéressant d'avoir un point de vu masculin sur ça ;)