La chienne de mon chien.



Ce soir là je rentrais plus tôt que prévu de mon boulot. Ce qui, pour tout dire, n’arrive que très rarement depuis que j’ai eu cette foutue promotion. Certes le salaire à suivi mais je passe moins de temps à m’occuper de ma cochonne de femme.
Me voici donc, au alentour de 18h, ouvrant la porte discrètement voulant faire une petite surprise à madame. Je rentre sans faire de bruit, je pose mes affaires dans l’entrée tout en évitant de me faire repérer.
Bizarrement je n’entends aucun bruit venant des pièces alentours, pourtant ma femme rentre plus tôt que moi du travail d’habitude. Je tends l’oreille et fini par entendre une sorte de halètement étouffé venant de la chambre. Bigre, ma femme serait elle entrain de se taper un mec derrière mon dos ? Quelle petite salope pensais-je, un peu circonspect et un brin jaloux il faut le dire.

Je m’avance à pas de velours en direction de la pièce à coucher pensant surprendre les deux amants dans leurs ébats adultères. La porte entrouverte me permis de jeter un coup d’œil à l’action en cours. Mais quelle ne fut pas ma stupeur lorsque je vis ma femme nue, sur le lit en désordre, suçant avec ardeur le vit épais de notre jeune berger allemand surexcité par sa bouche experte. Celui-ci haletais, langue pendante, alors que ma pute de d’épouse s’acharnait sur son sexe turgescent.
Aucun des deux protagonistes ne semblait avoir senti ma présence tout occupé qu’ils étaient dans leurs ébats bestiaux. Je décidais donc de rester à mon poste de voyeur afin d’observer la suite. Et quelle suite !
Ma femme, ne semblant pas satisfaite par la pipe qu’elle venait d’offrir à notre chien, se mit en position de levrette pour se faire pénétrer par l’a****l en chaleur. La voici donc à quatre pattes les jambes bien écarté, son minou épilé luisant de mouille. Elle voulait sentir en elle le sexe rose du clébard. Se faire prendre comme la chienne qu’elle était. Elle réussi tant bien que mal à att****r la bite du chien pour se la fourrer directement dans la chatte. Puis elle agrippa la derrière du berger allemand afin que celui-ci reste en place. Le lit se mit à grincer. Ma femme se mit à couiner sous les rudes assauts de son amant canin. Jamais je ne l’avais vu aussi excité. Bientôt elle se mit à crier, hurlant des insanités. Le chien redoublait de v******e dans ses assauts. Tant et si bien qu’il finit par bloquer son sexe dans sa chatte, déversant des giclées incessantes de spermes translucides. Ma femme fut prise de tremblements et finit par jouir dans un dernier sursaut. Elle s’écroula sur le lit. Mais la bite du chien était encore en elle, bloquée par sa base. Il lui fallait attendre que celui-ci ramollisse pour se dégager.
Après avoir quelque peu repris ses esprits, elle sortit son vibro et se mit à se branler vigoureusement pendant que notre chien tentait de s’extraire de sa vulve emplie de sperme.
Ne semblant pas tout à fait satisfaite par cette frénétique masturbation elle attrapa dans le tiroir de sa table de nuit son plug anal, d’une taille assez conséquente, et se l’enfonça d’un coup dans son cul lubrifié par le liquide s’échappant de sa chatte trempée. L’orgasme pointait à nouveau.
Je choisi ce moment pour faire mon apparition au seuil de la chambre. Ne laissant à ma femme aucune échappatoire quant à sa conduite immorale. Elle me vit alors au seuil de la pièce la fixant d’un œil sévère. Un orgasme démentiel déferla dans tout son corps, inondant le lit de ses fluides. Libérant, par la même, le chien tout penaud de se faire surprendre par son maître en de pareils circonstances.


Suite à venir…

75% (18/6)
 
Categories: Taboo
Posted by tomzx
2 years ago    Views: 3,803
Comments (4)
Reply for:
Reply text
Please login or register to post comments.
2 years ago
tu vas la punir en profondeur j'espère la petite garce...
2 years ago
Ouaw!
2 years ago
Dafuque?! Mais... Mais quelle chienne dégueulasse!!
bi49
retired
2 years ago
mmh comment vas-tu la punir, cette superbe catin ?