Apéro entre amis SUITE

histoire du net

C’est très hot…visiblement Anne Marie crevait d’envie de sucer Franck, et lui aussi apprécie, son gland est hyper tendu ! Il lui pétrit les seins comme un fou !. L’excitation me gagne, je me met à genoux devant le fauteuil de Nathalie et j’entreprends un léchage en règle (j’adore ça), en lui prenant ses cuisses fermement dans mes mains, les relevant à l’équerre, faisant ainsi saillir son clito et ses lèvres vers ma bouche qui les aspire et les malaxe avec ma langue. Elle mouille abondamment et me tient la tête, elle aime ça.
Après cinq minutes de ce traitement Franck arrête la fellation de ma femme Anne Marie et nous convie à aller dans la piscine, ce petit break lui permet de souffler car il n’aurait pu se retenir longtemps de jouir. Les filles se mettent complètement nues. Je félicite Nathalie pour la qualité et la convivialité de leur apéro, elle me répond que c’est bien le premier qui se passe ainsi ! elle part dans un fou rire ! montrant par là son plaisir à ce dérapage… Moi et Franck descendons dans la piscine, et il demande à nos femmes de s’asseoir sur le rebord de celle-ci, en bon hôte, il prend les choses en mains, si j’ose dire , car il s’engage entre les cuisses d’Anne Marie pour la déguster, et avec sa grande bouche et sa langue démesurée(tout est proportionnel chez lui) elle va sans doute partir en « live » car c’est la caresse qu’elle préfère. Moi aussi je reprends ma tache avec application sur son épouse et au bout de quelques minutes la nuit transparente de l’été est traversée de gémissements de plus en plus forts et rapprochés. Ma femme finit par jouir bruyamment sous les caresses buccales de Franck, entrainant moins de trente seconde après celle de Nathalie. A ce moment, nous sommes un peu « tendus », nous échangeons nos places pour que nos épouses nous fasses une fellation. Si ma femme concentre ses caresses sur le gland, celle de Franck prend ma bite en profondeur, avec f***e salive et ce changement de technique me met dans tous mes états, je ne vais pas tenir longtemps, dopé par le caractère exceptionnel de cette soirée. Je ne suis pas le seul, je vois que Franck donne des coups de bassins vers la bouche de ma femme, sa bite, si longue, se courbe légèrement dans ces mouvements, ses muscles se tendent, il râle de plaisir, les traits de son visage se crispent de plus en plus, comme les miens sans doutes, mais il éjacule en premier, des jets puissants qui s’écrasent sur les lèvres d’Anne Marie puis sur sa poitrine, puis il se laisse tomber sur le dos, lessivé. La vision de ma femme pour la première fois avec un autre homme et la pipe de Nathalie, si dynamique, me font exploser aussi, mais là, surprise, elle prend tout dans sa bouche et avale jusqu'à la dernière goutte, gourmandise à laquelle ma femme se refuse…Je tombe aussi à la renverse, un peu dégrisé mais ivre de bonheur également.
La fureur retombée, nous retournons tous les quatre sous la pergola pour nous rafraichir de nouveau avec un verre de ponch, auquel je ne saurais jamais être assez reconnaissant pour son rôle dans cette soirée. Nous exposons nos sentiments suite à ce qui vient de se passer, aucun de nous ne regrette ce moment, car chacun a éprouvé du plaisir et y a consenti naturellement, et nous nous avouons que l’alcool a finalement libérer un désir existant, mais latent des uns envers les autres.
Après une demi-heure de ces délibérations et conclusions positives sur l’événement, Franck nous invite à passer au salon TV. Nous le suivons dans cette pièce qu’il a fini d’aménager il y’a peu. Elle se compose comme son nom l’indique d’un écran immense, d’un home cinéma et de fauteuils de discothèque achetés d’occasion qui forme une immense banquette profonde et confortable. Nus tous les quatre nous nous y lovons prêt au deuxième « round » de cette soirée. Franck met un DVD de « bowl » avec application dans le lecteur, et se retourne pour plonger vers ma femme Anne Marie, la couchant sur la banquette, se mettant sur elle en lui roulant une pelle expressive de sa virilité retrouvée….je fais de même avec Nathalie, l’embrassant avec sensualité. La pénombre du salon éclairée par la seule lumière de la vidéo « hot », les corps se mélangent près a aller plus loin, Je mets Nathalie a quatre pattes sur la banquette et me positionne pour la pénétrer en levrette, position qui me rend électrique, et, pardonner l’expression, je la « bourrine » comme un fou ! Franck, comme foudroyé par mon audace, se redresse, prend les chevilles de ma femme dans chacune de ses mains et présente son engin à l’entrée de son sexe, ce sont les mains de mon épouse qui l’engage à le pénétrer et il entame alors un mouvement saccadé de va et vient …en dix minutes à peine l’ambiance est de nouveau au plus « chaud ». Pendant près d’une heure les positions se succèdent, de levrette en missionnaire… moi, je finirais par jouir sur les fesses de Nathalie après une chevauchée musclée, Franck, lui, éjaculera sur le ventre de ma femme Anne Marie après un missionnaire sportif et rythmé ! Nous avons terminé la nuit endormi sur les banquettes du salon pour nous réveiller le lendemain, direction une bonne douche, un petit saut dans la piscine et un petit déjeuner réparateur… Nous nous sommes quittés en nous promettant une petite soirée « match retour » durant l’été.
100% (3/0)
 
Categories: VoyeurHardcore
Posted by tigrou97234
11 months ago    Views: 1,019
Comments
Reply for:
Reply text
Please login or register to post comments.
No comments