Ma voisine et son TOBBY

J’ ai 55 ans, je suis mariée depuis 65 ans, et j’ai eue 3 enfants qui sont mariés et ont quitté la maison, je me retrouve seule avec mon mari qui a 12 ans de plus que moi, nous habitons la région sud de Paris dans une maison que nous avons acheté il y a longtemps, et comme les enfants nous ont quittés pour vivre leur vie, la maison est désormais bien trop grande, nous avons des voisins que nous connaissons depuis notre emménagement, la voisine à environ mon âge, et son mari sensiblement l’âge du mien.
Nous dînons souvent l’un chez l’autre, nos maris vont souvent à la pêche ensemble, alors que nous prenons le thé en attendant leur retour. Ils ont eu 2 enfants qui eux aussi ont quitté le domicile paternel.
L’été, quand nos fenêtre étaient ouvertes, nous les entendions faire l’amour, et cela nous donnaient envie, alors nous le faisions nous aussi et sûrement qu'ils nous entendaient . Un jour, alors que nous prenions le thé en attendant nos époux, la conversation d »via vers le sexe, mon mari me fait encore l’amour de temps en temps, mais notre voisin ne fait plus rien, alors ma voisine me demande si je suis encore demandeuse et comme je le suis encore, je lui répond que le soir, comme nous faisons le plus souvent chambre à part, cause de ronflements, je me satisfait seule, même si ce n’est pas terrible, c’est mieux que rien. Elle me dit qu’elle aussi elle est encore très demandeuse, et comme son mari ne lui fait plus rien, elle a pris un amant et que c’est super, surtout qu’il est bien monté et très endurant, elle me propose un jour de l’essayer.
Un jour que nos mari sont partis pêcher, ma voisine m’invite à prendre le café, et je sais que je vais me faire baiser par son amant, je me prépare bien, je me lave la chatte et mon cul, je me fais un lavement car je compte bien me faire enculer cela fait au moins dix ans que ça ne m’est pas arrivée et j’en ai envie.
J’arrive chez la voisine, je n’ai pas mis de culotte, mais je suis surprise, elle est seule, mais elle me rassure en me disant : « Ne t’inquiètes pas, je vais aller le chercher ». Elle s’absente 1 minute, a ma stupéfaction, elle revient avec un gros berger allemand, elle me dit tu vas voir c’est bien mieux qu’un homme, ça ne peut pas te mettre enceinte, c’est plus résistant, ça peut le faire plusieurs fois de suite et surtout il ne peut pas en parler.
Elle s’assoit à côté de moi, et elle retrousse sa robe, elle aussi n’a pas de culotte et le chien vient lui lécher la vulve le clitoris et le cul, très rapidement elle jouit en me disant qu’aucun homme ne l’a léché comme cela, en la voyant jouir, je ne peux m’empêcher de mettre ma main sous ma robe et de me masturber, le chien sent alors ma mouille, et instinctivement se dirige vers mes cuisses, je les resserre pour ne pas me faire lécher, mes ma voisine me dit d’écarter les jambes et de le laisser faire.
Un peu réticente au début, j’entrouvre mes cuisses et le berger allemand enfourne sa truffe, bientôt je sens sa langue sur ma chatte, et n’y tenant plus j’écarte mes jambes pour le laisser passer, ma voisine me dit : « Tu vois comme c’est bon, et ce n’est pas fini ».
Elle me prend la main, et la passe sous le ventre de l’a****l, et je sens sa queue qui commence à sortir de son fourreau, elle me dit : « Tu vas voir comme c’est gros, tu n’en as jamais vue d’aussi grosse » .
Quelques instants plus tard, la queue de l’a****l est sorti en entier, et je suis étonnée par la grosseur de l’engin et surtout la boule qu'il a l’extrémité, ma voisine me dit que je ne suis pas obligée de la prendre en moi et qu’elle va m’aider la première fois, que la boule sert à être verrouillée avec la chienne pour que son sperme la féconde bien, je regarde cette belle bite violacée et ma voisine en grande habituée, la prend dans sa bouche, le chien a l’air d’apprécier et je commence à voir son sperme couler sur les côté de la bouche de sa suceuse, qui me demande de caresser sa vulve pour commencer à la faire mouiller.
Puis elle me demande de prendre sa place, et qu’elle va me caresser pour m’exciter un peu, comme-ci c’était la peine, ma chatte ruisselait déjà à voir cette énorme queue que je prends dans ma bouche sans hésiter. Ma voisine, me dit que j’aime baiser et que je vais être satisfaite, après m’avoir bien caressée et moi sucer le chien, celui-ci désire autre chose, ma voisine se met à quatre pattes à côté de moi, et appelle le chien me quitte pour rejoindre sa maîtresse, il a l’habitude du traitement et trouve l’entrée de la chatte de suite, puis commence à la limer sans ménagement, ma voisine commence à jouir, alors le chien entre sa boule en elle, et elle me dit qu’elle va être verrouillée, et que c’est meilleur, que son amant va envoyer tout son foutre chaud en elle et que cela peut durer plusieurs minutes, jusqu'à 20 minutes, et que pendant ce temps, elle va atteindre l’extase.
Le chien veut se libérer et traîne sa maîtresse sur le sol sans pouvoir se décrocher, je m’affole un peu, mais ma voisine me rassure, puis enfin le chien sort de ma voisine avec un bruit de ventouse, le foutre canin coule du vagin de ma voisine, et le chien vient la lécher pour bien lui entrer tout son jus, elle jouit encore une fois sous les coups de langue.
Laissons le chien récupérer un peu me dit-elle, et ça va être ton tour, je n’ai pas peur de jouir, mais j’ai peur de l’introduction de la boule, ma voisine me rassure en me disant qu’elle va tenir et serrer la base de sa bite, comme cela il va croire qu'il est à l’intérieur et tu vas goûter à sa bonne liqueur.
Rassurée, et quelques minutes après, le chien se relève et vient à nouveau sentir ma chatte trempée, ma voisine me dit de me mettre à quatre pattes, que le chien est dressé pour faire jouir ses femelles, il me lèche la chatte le clitoris et le cul, puis d’un seul coup, passe ses pattes avants autour de ma taille, ma voisine dirige son gros sexe à l’entrée de ma grotte et sans management me rentre sa grosse queue, puis commence des vas et viens de plus en plus rapide pour ma grande joie, je commence à jouir puisque la queue canine m’a pénétrée entièrement et bute sur mon utérus, ma voisine serre juste au-dessus de la boule pour qu'il me la rentre pas, et commence a ralentir ses mouvement et éjaculer en moi, jamais je n’ai reçu autant de sperme, je crie de plaisir et demande à ma voisine de le laisser entrer entièrement j’ai envie d’être verrouillée moi aussi à un si viril amant.
Le chien entre sa boule, qui est déjà bien grosse, et je la sens encore grossir en moi, j’ai peur qu'il déchire mon vagin, mais ma voisine me dit que c’est très élastique, et qu'il va se dilater comme pour accoucher.
Je suis restée verrouillée une dizaine de minutes, il a déversé en moi une quantité de foutre chaud, heureusement que ma voisine était là pour m’aider à reprendre mes esprits, je n’ai jamais connu d’amant aussi viril et je n’ai qu’une hâte de recommencer. Ma voisine me dit que c’est pour demain quand nos maris seront à la pêche, mais que là, il prendra mon cul, et que la boule fait beaucoup plus mal, qu’elle a l’habitude de le faire, mais que la première fois c’est très pénible, elle me recommande d’élargir mon cul avec un gros plug toute la nuit, comme je lui dis que je n’en ai pas, elle se propose de m’en prêter un, de le mettre avec du lubrifiant et de le garder jusqu'à demain après-midi, de le retirer pour ma toilette, mais surtout de le remettre après. Sur ses bons conseils, nous nous embrassons et lui dit à demain.
Je n’ai pas retirer le plug de mon cul, seulement pour ma toilette et mon lavement, et après le départ de mon mari, je vais chez la voisine, le chien est déjà présent, il a sa queue en dehors son fourreau, il bande déjà et ma voisine me dit qu’elle l’a préparé en m’attendant, elle me fait allonger sur le ventre, retire le plug, puis prend la queue du chien qu’elle entre dans mon petit trou, celui-ci s’élargie bien, et ma voisine très surprise de la largeur de mon trou de balle me dit qu'il va pouvoir comme pour elle entrer tout. Elle laisse le chien se débrouiller seul et quelques minutes après il entre sa boule en moi puis m’inonde de son sperme chaud, jamais je n’ai joui autant, et ma voisine est étonné de la rapidité avec laquelle je me suis habituée à l’amour canin.
Depuis cet après-midi, je passe beaucoup de temps chez ma voisine, un peu jalouse de partager son amant avec moi, mais cela s’arrange bien, puisqu'il est toujours prêt même quand nous n’en pouvons plus.
100% (17/0)
 
Categories: HardcoreTaboo
Posted by tigrou97234
1 year ago    Views: 1,400
Comments (1)
Reply for:
Reply text
Please login or register to post comments.
8 months ago
Bien dégueu. Mais chacun son truc. Beurk.