fameuse apres midi

Cette histoire m'as été racontée par une amie qui conduit des camions frigo pour une boite près de chez moi.
Cela c'est réellement passait un dimanche après midi alors qu'elle ramenait son véhicule au garage.
C'est une jeune femme de trente ans assez mignonne et qui aime le sexe, mais elle reste très discrète vu son boulot.
Elle s'éclate bien avec ses collègues souvent sur les parkings et dans les camions sur les couchettes.
A l'entrepôt où elle bosse, il y a 2 beaux chiens qui montent la garde : un labrador et un beauceron très costaud, très sympa aussi car ils la connaissent bien maintenant depuis le temps elle est très en confiance avec eux.
Il y a aussi une plus jeune femelle labrador mais qui est enfermée ces jours car elle est en chaleur.
Cela rend très excités les deux mâles qui accourent vers mon amie.
Donc elle gare son véhicule et se dirige vers le vestiaire pour un petit café et une bonne douche et ensuite elle rentre, se dit-elle.
Ne pouvant se douter de la suite des événements.
Pendant le café, elle caresse un peu les chiens qui jouent ensemble.
Elle est un peu déçue de ne pas s’être envoyée en l'air, mais pas de collègues qui rentrent, alors elle se fait a l'idée, ça sera pour une prochaine fois.
Elle décide d'aller faire un petit câlin à la jeune chienne qui est enfermée.
Elle revient et reprend un café ; elle est assisse sur le tabouret et les chiens ont changé d’attitude avec elle, ils cherchent à lui monter sur la jambe en faisant des va-et-vient simulant un coït.
Cela la fait un peu rire car elle se rend compte qu'elle porte l'odeur de la chienne en chaleur.
Le beauceron, qui est vraiment costaud, arrive à la faire tomber du tabouret ; elle se met à quatre pattes pour se relever ; aussitôt le labrador lui monte dessus.
Elle sourit et le laisse faire car elle est en cote de travail.
Le chien effectue des va-et-vient sur ses fesses en projetant un liquide blanc très abondant qui lui mouille les fesses très vite.
Elle sent que cela l'excite aussi et, très vite, sa chatte se trempe d'envie de sexe.
Surtout sa gorge se sert quand elle voit le sexe du chien sorti de son fourreau ; il est de bonne taille mais ne lui fait pas peur, car elle en as vu d'autres.
Toujours à quatre pattes, elle se saisit du sexe et le branle un peu ; le chien a l'air de sourire et sort la langue, elle aussi sourit car, maintenant, elle sait qu'elle va prendre un bite cet après-midi.
Elle se relève et sort le beauceron. Elle remonte les fermetures de sa cote par le bas jusqu’à la taille et fait sauter sa culotte en cinq sept, et se remet à quatre pattes.
Aussitôt le chien lui remonte dessus et lui enfile rapidement sa bite très dure ; ça la surprend un peu, mais elle se détend très vite, la queue entre entièrement et commence à grossir, le plaisir vient très vite surtout quant la boule entre dans sont ventre, elle se sent prise, elle sent un liquide qui coule dans son ventre, par giclées ; elle jouit plusieurs fois de suite, c'est vraiment le pied.
Le beauceron arrive à ouvrir la porte et entre dans la pièce et, aussitôt, tourne autour d'eux.
Maintenant Josy est en sueur et le chien lui lèche le visage ; elle sort sa langue et profite de la langue du chien pendant que le labrador se vide toujours en elle, effectuant toujours ses va-et-vient ; il se met à couiner un peu plus fort et se bloque, et là, elle sent les giclées puissantes et abondantes de sperme lui arroser les ovaires.
Elle tend la main et se saisit de la bite du deuxième chien et le branle ; il grossit très vite, elle l'approche de sa bouche, le lèche, elle aime le goût, elle l'embouche du bout des lèvres, mais le chien, lui, il pousse en avant et lui baise la bouche, comme si elle était une chatte bien profonde.
Son nez cogne sur la boule, ses couilles lui chatouillent le menton, du liquide plein la bouche, elle avale. Le chien stoppe les va-et-vient et envoie la purée ; le sperme est abondant, coule dans sa gorge, le goût est très agréable, elle est prise de la tête au cul, se dit-elle, plein le ventre et plein la gorge, elle jouit une dernière fois ; les chiens, les couilles vidées se retirent. Elle entend sa chatte se vider de tout ce sperme, elle se dirige vers la douche se délectant du goût du sperme dans sa bouche et de la sensation du sperme coulant de son ventre le long de ses cuisses.
Elle sait qu'elle ne sera plus jamais la même, sa vie de femme vient de passer à une vie de chienne.
87% (5/1)
 
Categories: HardcoreTaboo
Posted by tigrou97234
1 year ago    Views: 924
Comments (1)
Reply for:
Reply text
Please login or register to post comments.
1 year ago
humm ensuite ?