Soumise a sa famille (1)

Maria de son vrai prénom Florian, était un transsexuelle de 22ans, elle avait beaucoup sacrifiée pour faire de lui ce qu'elle est devenue aujourd'hui, (traitement hormonal, épilation définitive, extensions capillaire, chirurgie esthétique...). À la fin de cette période de calvaire qui dura 3ans, Maria avait de magnifique cheveux noir qui descendez au milieu du dos, une poitrine très généreuse: 95D. Un visage féminin et parfaitement soigner, (une bouche pulpeuse, un regard attirant, des belles pommettes), son pénis était parfait, aucun poil, de bonne longueur et des fesses étaient belle et ferme. Il était devenu une femme à bite a 100%, et anodisée entièrement en temps qu'elle même, et le fait de son pénis ne la gêné pas le moins du monde. Elle était bien dans son corps et sa tête,. Maria travaillée dans un grand magasin pour trans-genre, elle occupée le poste de vendeuse et conseillère, elle était appréciée de pas mal de monde, niveau relation amoureuse rien de bien concluant, des plan-cul d'un soir mais jamais une liaison de plus d'un mois.

Un vendredi soir, Maria alla dans un club dont elle était une habituée pour passé la soirée. Comme toujours, le videur inspecta sa tenue: elle portait une robe mi-longue en satin de couleur noir, des petits gants de la même couleur, un collant opaque et des des bottines noir verni. Son visage était bien maquillé, et c'était fait un chignon, son odeur était exquise. Le videur la laissa entré et elle s'assied au comptoir du bar et commanda un cocktail. Maria regardée à droite à gauche en buvant son verre. Tout d'un coup un homme grand et fort, habillé d'un costume bon marché, il mît une main au fesses de Maria en s'essayant à côté d'être, il la salua impoliment:
-Bonjour ma salope, tu as un cul d'enfer.
-Merci pour ce compliment, même si je pense que l'insulte n'était pas nécessaire.
-A te voir je pense que tu cherche un homme dominant, pour qu'il t'en fasse bavé, exact?
-Même si je cherche un dominateur où juste un plan-cul pour la nuit, ne comptez pas sur moi pour être votre victime, lui répondit sèchement Maria. Sans lui dire au revoir, elle quitta le bar, pris sa veste au vestiaire et parti du club. Laissant l'homme au bar vexé, Maria rentra a pieds par une belle nuit de Juin. Dans une rue a peine éclairé pendant que Maria marché, une BMW noir surgissant dans la rue et l'action ce passa très vite. 3 individus cagoulés sortis du véhicule est ce ruais sur Maria: le premier se mît derrière elle, et lui plaqua la main sur sa bouche et lui bloqua les bras , tandis que les deux autres s'apliqué a ligotés ses membres et la bâillonna avec un foulard et lui banda les yeux. Ensuite ils la jeta dans le coffre des la voiture et celle-ci reparti en trombe.

La BMW roula pendant quelques kilomètres avant de s'arrêté brutalement, 3 portes claqua, deux minutes après une quatrième claqua sûrement le conducteur. L'homme ouvrir le coffre et admiré Maria qui étaie tétanisé il la sorti violemment et la mît a genoux, il alluma une cigarette et sorti un pistolet qu'il pointa sur la tête de la fille et la menaça de la tuée si elle criée. Après il baissa le bâillon, ouvrit son pantalon et sortit son gros pénis et l'entra de f***e dans la bouche de Maria. Il tenait sa cigarette de la main droite est prit les cheveux de Maria. Et commença un va-et-vient lentement et de plus en plus vite jusqu'à qu'il lâcha un gros jet de sperme dans sa bouche, elle fût obligée d'avalée. L'homme était très satisfait lui dit naturellement:
Aaaargh ça fait du bien, je pensais pas que tu sucé aussi bien sale pute, t'inquiete pas ce n'est qu'un échauffement.. Ensuite,il regarda sa montre et remis le foulard dans la bouche. Il se r'habilla et renferma Maria dans le coffre et une minute après les quatre porte re-claquèrent et la puissante voiture reparti de plus belle.

A suivre....
70% (1/1)
 
Categories: BDSMFetishTaboo
Posted by tigrou97234
1 year ago    Views: 701
Comments
Reply for:
Reply text
Please login or register to post comments.
No comments