Ma femme a pu faire .......

femme est constipée depuis quelques temps. Il y a 3 jours nous sommes allés chez ses parents et j'en ai profité pour récupérer une boite de suppositoires qui se trouvait dans une boite à pharmacie fixée au mur dans les toilettes. Je suppose que ses parents sont en permanence constipés : j'avais remarqué qu'ils avaient des dizaines de boites de suppos à la glycérine dans cette pharmacie.

Une fois rentrée à la maison, je dis a ma femme : "au fait es tu allée au toilettes ?". Elle me réponds " non, toujours pas". Je l'informe donc du fait que j'ai récupéré une boite chez ses parents. Elle n'a pas l'ai plus surprise que ça car elle a du voir elle aussi qu'ils en ont un stock conséquent. Mais elle me dit qu'elle préfère attendre demain au cas où elle irait aux toilettes ce soir. Le lendemain matin après le p'tit dèj je lui demande ce qu'il en est et elle me confirme n'avoir toujours pas été aux toilettes ni la veille, ni le matin. Elle me dit " OK, je vais mettre un des suppositoires que tu as ramenés".

Étant excitée à l'idée de lui mettre moi même je lui propose de lui rendre ce service. Elle me répond " ça va pas non ?". Je lui dis " allez, ne fais pas ton enfant, déjà que c'est moi qui ai eu l'idée d'en prendre...". Je lui glisse au passage le fait que je fais l'effort de l'accompagner régulièrement chez ses parents et que si elle veut que je n'y aille plus, et bien qu'elle mette son suppo elle même. Malgré la très forte réticence que je lis sur son message elle me dit "je n'ai pas le choix, c'est dégueulasse". "En effet chéri, tu n'as pas le choix". Après avoir fait notre toilette je lui rappelle son obligation au moment où elle entre dans sa chambre pour s'habiller. Profitant de façon abusive de mon chantage, je lui dis " vas y mets toi a 4 pattes sur le lit ce sera plus simple. Elle enlève donc son bas de pyjama et se met en position. Je lui dis d'enlever le haut afin qu'elle soit totalement nue. N'ayant pas le choix elle s'exécute et attends à 4 pattes sur le lit. Étant très excitée par cette position quelque peu humiliante car forcée je prends tranquillement mon temps pour ouvrir la boite de suppos et sortir 2 suppos de leur emballage. J'écarte ensuite de façon la plus large possible les fesses de ma femme afin de susciter la gêne et la honte la plus forte possible, mais elle ne dit rien car elle aurait beaucoup trop peur que je mette ma menace à exécution en n'allant plus voir ses parents. Elle sait qu'elle est obligée de se soumettre. Je mets ensuite mon index dans ma bouche pour y déposer de la salive et avec cette salive, j'enduis doucement le trou du cul de ma femme. Je lui fais remarquer qu'en effet celui-ci me semble très serré...Je sais qu'à ce moment là elle est rouge de honte et de rage...mais je continue à prendre mon temps...puis tranquillement j'introduis le plus lentement possible le 1er suppo en prenant bien soin de prolonger l'introduction de suppo par l'introduction de mon doigt jusqu'à la deuxième phalange... A ce moment ma femme produit un soupir dont je ne sais si c'est un soupir de contentement ou de dépit...j'opte plutôt pour la 2ème option...puis, tout aussi lentement je tire mon doigt en lui indiquant qu'elle va recevoir un 2ème suppo pour être plus sur du résultat. "J’entends alors un pffffffffffff très réprobateur". Mais elle n'a pas le choix, elle doit se soumettre sinon le risque est trop grand. Je me délecte de cette situation, j'en tire un plaisir immense et je bande comme jamais...sachant que ma femme est à ma merci car elle tient impérativement à nos visites régulières chez ses parents, je lui dis en introduisant le 2ème suppo qu'elle va devoir ensuite rester dans cette position car je vais la prendre par derrière. Je lui explique que cela aura certainement un effet accélérateur pour les suppos... Je la sens au bord des larmes, ravalant sa salive et se disant surement que je suis un salaud...ce qui n'est pas tout a fait faux. Après l'introduction du 2ème suppo, après avoir retiré mon doigt je lui demande de ne pas bouger d'un pouce car je dois aller me laver les mains. Je lui dis " tu ne sens pas très bon en passant mon doigt sous son nez...". Je l'oblige a sentir et je luis dit " tu vois je dois vraiment allez me laver les mains..." de retour de la salle de bains qui communique directement avec notre chambre, il me vient une autre idée...:
"Chérie, avant que je ne te prenne par derrière il faudrait que tu me suces afin que je sois bien lubrifié pour te prendre, reste à quatre pattes et ouvre la bouche..." Docilement les yeux remplis de larmes elle ouvre sa bouche et j'entame des allers et retours dans sa bouche en prenant bien soin d'enfoncer mon sexe au plus profond de sa gorge...". Une fois bien préparé par ma chérie, je me retire de sa bouche pour aller lui enfoncer mon sexe dur et bien juteux dans sa petite chatte...Et au moment d'entrer en elle que constate-je ??? Elle était toute mouillée comme jamais je ne l'avais vu...
"Et bien dis moi ma chérie, tu as l'air d'aimer ça...tu es toute mouillée comme un petite chienne en chaleur...bravo...Une vraie petit salope !". "Non je ne suis pas une salope !" me dit-elle, me dit-elle honteuse et humiliée que je la traite ainsi. ". "Comment ça tu n'es pas une salope ? Tu veux vraiment que je n'aille plus chez tes parents ?
- "Tu ne reconnais pas ton excitation honteuse de petite pute d'être traitée comme telle ? Ok on arrête, je ne t'accompagne plus chez tes parents !".
- "si si je t'en supplie, j'ai fait tout ce que tu as voulue"
- "Non tu ne fais pas tout ce que je veux, tu ne reconnais pas être une salope, qui aime se faire traiter comme une pute !"
-" ..................."
-"Alors je t'écoute... dis moi clairement que tu es une vraie salope et que tu veux que je te traite comme une pute !".
Elle se met alors à pleurer et tout en sanglotant me dit timidement :
-"Je suis une salope...»
-"plus fort ! Répète que tu es une salope, une grosse salope !"
-"oui je suis une salope une grosse salope"
-"tu aimes aussi être traitée comme une pute !"
- "oui"
-"oui quoi ? Dis le très distinctement et réclame le d'être traitée comme telle !"
- "oui j'aime être traitée comme une pute, et je veux que tu me traites comme une pute" !
- "bien chérie, dans ce cas retourne toi et suces moi à nouveau".
Elle s'exécute sans broncher les yeux rougis, des larmes mais aussi la chatte mouillée comme jamais..
-" Dis-moi que tu aime ma grosse bite et que tu aimerais me sucer jusqu'à ce que je décharge dans ta bouche..."
-"Non non ça je ne peux pas..."
"Dis le sinon tu sais ce qui passe !"
"Je... je... j'aime ta bite..."
-"ma grosse bite !!!"
-"oui ....j'aime ta... grosse bite et.... et...et je...je voudrais te sucer jusqu'à ce que tu ......décharges.....dans... dans ma bouche..."
-"Dis moi chérie, tu es vraiment une sacré grosse salope, une vraie petite pute, je ne croyais pas ainsi....allez retourne toi que je t'encule"
-"non non pas ça je t'en supplie !"
-"tu crois que tu as le choix ?"
Résignée elle se retourne et m'offre son cul que je m'empresse d'écarter afin de la sodomiser sauvagement. La sodomisation n'a pas durée longtemps car au bout de 2 ou 3 minutes elle me crie " arrête ! J’ai envie de faire caca, ça va sortir..."
J’arrête donc mes mouvements et je luis dis " OK, tu vois le traitement à l'air efficace"
- "dépêches toi, retire toi je ne vais pas pouvoir me retenir !..."
- "Attends chéri, je te répète que c'est moi qui décide car toi tu n'es une petite salope une petite pute et tu vas donc faire ce que je te dis de faire : je ne veux pas que tu ailles salir les toilettes avec tout ce que tu n'as pas évacué depuis plusieurs jours. Tu vas aller te vider dans le jardin ( je précise que notre jardin est totalement clos et personne ne peut y regarder où y avoir accès". Totalement résignée et sachant qu'elle n'est plus maitresse de elle ne riposte pas et nous allons très rapidement dans le jardin ou je lui demande d'évacuer à quatre pattes devant moi afin que je puisse juger de la qualité du traitement. L'évacuation est très impressionnante et pendant les 3 ou 4 minutes ou cela dure, je fais tranquillement le tour de ma chérie afin qu'elle soit le plus gênée possible de la situation dans laquelle elle se trouve, en examinant bien évidemment son cul, son trou du cul, l'importance de ses excréments, et en la regardant dans les yeux lorsque je me trouve face a elle. Au bout de cette 5 minutes elle me dit : "c'est fini je peux aller prendre une douche ?"
- "Mais non ma chérie, ce n'est pas fini Ton envie pressante ne m'a pas permis d'éjaculer en toi...je vais donc aller me laver car je ne veux pas t'obliger a sucer le mélange de merde et de suppo qu'il y a sur mon sexe, et je reviens. Tu ne bouge pas d'un pouce, tu restes exactement dans la même position c'est bien compris ?" 2 minutes plus tard, de retour je lui explique que l'envie de me sucer et de vouloir que je décharge dans sa bouche, qu'elle avait exprimé tout a l'heure, elle allait pouvoir la mettre à exécution dès maintenant. Étant dans un total état de soumission, de honte, de gêne, d'humiliation, d'être ainsi exposée nue à quatre pattes avec ses excréments de trois jours sur le sol et des fesses baignées de sa merde et des suppos fondus, elle n'avait bien évidemment pas la f***e de s'opposer et elle m'a donc sucé, elle s'est laissé faire en suçant mon sexe alors que je faisais aller et venir ce dernier dans sa bouche et ce...jusqu'à ce que je décharge abondamment en elle. Je fus surpris de constater qu'elle avala l'intégralité de ma semence mais je compris ensuite qu'elle savait que j'allais l'obliger à le faire et elle préféra donc le faire d'elle même. Cela me permis d'ailleurs de lui dire qu'elle était vraiment une vraie petite pute et que je m'étais pas trompé...j'en vais désormais la confirmation...
Elle fut ensuite autorisée à aller se doucher. Nous passâmes la journée ensemble : courses, repas au resto, ciné l'après midi et nous étions toujours l'un contre l'autre comme deux amoureux... Je vous raconterai la suite des évènements car je ne sais pas ce qui va se passer dans l'avenir, mais tout en étant choquée, humiliée, obligée, je suis sur qu'elle y a pris du plaisir.
64% (12/6)
 
Categories: AnalBDSMFetish
Posted by tigrou97234
1 year ago    Views: 2,318
Comments (2)
Reply for:
Reply text
Please login or register to post comments.
1 year ago
Bonne histoire. Bravo.
1 year ago
Déjà lu sur Xstory