Ma première sodomie

J’étais là, ce soir sur mon canapé, tranquille, je m’endormais paisiblement, fatiguée de ma dernière nuit, mon homme si parfait, si intentionné, me tape les coussins, et pose une couette sur moi, il m’embrasse… Mais il a cette fâcheuse manie en m’embrassant de mettre sa main dans ma culotte, il aime me toucher le minou comme ça juste pour le plaisir, j’ai beau lui dire que moi ça me fait monter en flèche, que ça m’émoustille…. Il s’en fiche, c’est à lui et il a le droit d’aller visiter quand bon lui semble ! Résultat des courses, me voilà toute éveillé, devant mon écran et ce clavier qui m’appelle….
Alors ce soir je vais vous raconter ma première sodomie…
Cela remonte à pas mal d’années… A cette époque j’avais la chance de vivre en Tunisie en tant qu’expatriée, alors pour vous raconter cette histoire j’ai mis sur mes oreilles des musiques aux rythmes orientaux, latinos … j’ai mis de l’huile de jasmin sur mes poignets pour qu’à chaque touche je me rapproche de ce moment que je m’apprête à partager…
J’étais mariée, et avide de sexe, mon mari n’était pas prêt à aller plus loin dans nos jeux sexuels…
C’était l’été, il faisait vraiment très chaud, nous habitions dans une petite villa dans la banlieue proche de Tunis. J’avais beau prendre des douches, rien ni faisait… Mes veines étaient gonflées par la chaleur écrasante, mon cœur battait plus vite… Je dis à mon « cher mari » que je sors pour aller à la piscine du club d’à côté, et que je rentrerais en fin de journée quand il fera plus frais… J’enfile mon maillot de bain, je mets ma longue jupe en lin blanche, et un débardeur rose, j’att**** ma petite serviette me voilà partie….
J’arrive, j’installe mes affaires sur le premier transat, je saute dans la piscine, je fais quelques brasses, et là je le vois qui m’observe… Attends mon chéri, moi aussi je t’ai dans ma ligne de mire… Je sors de l’eau, en belle salope aguicheuse, je vais t’allumer jusqu’à ce que tu prennes feu, je ne te connais pas, mais là j’ai envie que tu me prennes tout de suite. Il avait tout, le teint halé, musclé mais pas trop, un sourire vicieux, des mains de bucheron, le torse d’un minotaure, et un entre jambe rempli de promesses. Il vient vers moi et avec le beau des accents me propose de boire un verre au bord de la piscine, je lui réponds que j’aurais préféré qu’il m’invite à passer quelques instants chez lui…
Il y a des préliminaires qui peuvent être sautés….
Enchanté de ma proposions, nous partons chez lui… Il habitait une maison traditionnelle, une grande porte d’entrée en bois avec des poignées en fers forgé noires, une coure intérieur ou toutes les pièces de la maison sont autour… Un cadre juste parfait… Nous nous sommes installés sur son grand lit, la porte ouverte sur cette petite coure à ciel ouvert, il faisait chaud, nos corps transpiraient, j’avais envie de me laisser aller, j’avais envie de cochonneries… Il était allongé sur le dos ses jambes écartées, je me suis mise à quatre patte face à lui, j’ai pris son sexe dans ma bouche, pour voir ce qu’il pourrait me faire, savoir si je vais le sentir bien profond en moi, il n’y a pas meilleure façon pour faire connaissance !! J’adore les fellations, en écrivant cela je me touche, et je vous abandonne 5 minutes….
Me revoilà, ou j’en étais ?... Ha oui…
Pendant que je le suçais, il s’est redressé, penché légèrement sur le côté… Il me caresse la chatte, je mouille, et je mets plus de cœur à le sucer, il m‘excite, il sent que j’ai envie qu’il me prenne comme une chienne, je veux qu’il me baise, qu’il m’épuise, qu’il me domine !!! Mon corps lui appartenait, sa main est remontée, et je sens ses doigts sur mon anus, je me cambrais un peu plus, pour mieux lui offrir mon arrière train, je ne l’avais jamais fait, mais je voulais être sodomisée, mon corps le réclamait, mon cul l’appelait… Il s’est levé, j’étais là excitée, toujours à quatre patte, bien cambrée, je me touche le clitoris, j’ai envie de jouir, mais pas tout de suite, il est rentré sans ménagement dans ma chatte, son index lubrifiait mon anus, il le rentre, le sort… Prends-moi, mais prends-moi maintenant… Il a sorti son sexe, l’a pris en main, et l’a fait rentrer doucement dans mon anus, la première fois j’ai hurlé tellement j‘ai eu mal, il est sorti… J’ai respiré un grand coup, il est revenu doucement, c’était déjà mieux… Je sentais mon anus se dilater, et je commençais à prendre du plaisir… Et puis la douleur est revenue… Je gémissais plus fort, je sais que ça l’a excité, il est sorti et a éjaculé sur mon dos…
Je suis rentrée sur un avis mitigé, à ce moment-là, je me suis dit que la sodomie ne devait pas être faite pour moi, ou que je n’avais pas compris quelque chose….
Les choses ont bien changé depuis, pour le plus grand plaisir de mon homme, qui me sodomise comme un dieu.
87% (10/2)
 
Categories: AnalMatureTaboo
Posted by spankdz
1 year ago    Views: 1,993
Comments
Reply for:
Reply text
Please login or register to post comments.
No comments