Un jeu risqué

Je suis un peu pervers et j'ai toujours aimé être regardé et jouet avec cette sensation qui m’emplit quand je suis excité. J'ai décidé durant la moitié de ma seconde année de porter des sous-vêtements féminins, en effet j'adore le touché serré et doux qu'ils donnent, je portais déjà par moment des plugs et autres sextoys pendant la journée, maintenant il fallait pimenter le tout.

J'ai donc acheté divers vêtements en prévoyance de la semaine, dans le magasin déjà je sentais le désir me remplir quand les gens me voyaient choisir des petites tenues, jupes, string et autres vêtements sexy et bien moulant. En passant à la caisse je me rappelle encore voir la vendeuse sourire en me voyant et en voyant les courses.

Après un dimanche à me retourner l'esprit sur les futurs conséquences, vint le jour promit, je me préparai comme d'habitude avec mon petit rosebud mais cette fois j’enfilai un joli petit string, rouge a ficelle avec un petit strass sur le haut de celle-ci, et non un boxer comme à mon habitude. A mon arrivé à l'école je sentais déjà que le tout c'était tendu la ficelle remontée au niveau de mon bassin et dépassée sûrement mon jean. La matinée c'est passée comme à son habitude, enchaînant les différents cours les uns après les autres, juste avant de partir mangé j'ai échangé le rosebud par un œuf télécommandé, pour pouvoir m'amuser un peu en toute discrétion. Arrivé au moment de partir mon tee-shirt est resté en parti coincé dans le dossier de la chaise ce qui a laissé apparaître le haut de mes fesses cerclé par le string le tout accompagné d'un joli petit fil électrique, à peine ai-je eu le temps de le rabaisser que j'ai pu entendre un sifflement venir de derrière moi ainsi que de quelques rires de filles amusées, tout affolé je me suis empresser de poser mon plateau et de descendre devant le restaurant universitaire. Le reste de la journée c'est passé comme à son habitude et je suis rentré chez moi plutôt content de ce premier jour, il n'y a pas à dire on se sent mieux à porter quelque chose que l'on aime.

Le lendemain je repris ce nouveau rituel et enfila une petite culotte noir avec un laçage turquoise permettant de l'ouvrir de l'avant jusqu'à l'arrière, cette fois ci je pris mon plug anal noir que je comptais porter toute la journée. Le matin les cours se passèrent normalement, plus particulièrement celui de communication ou j'avais noué certains liens avec notre professeur. Elle savait en effet depuis l'année précédente que je portais des sextoys sur moi pendant la journée, elle m'avait surpris avec l'un d'entre eux et nous nous sommes revus en dehors de l’université pour en reparler et je nous étions allé au sex-shop ensemble pour s'acheter quelques jouets. C'est elle aussi qui m'a fait découvrir d'avantage sur le SM et les jeux de rôles, et elle m'a soutenu pour que je porte d'avantages de vêtements féminins, à la fin du cours elle me félicita et me complimenta sur ma tenue. Arrivé au mess je me suis installé avec mes amis comme à mon habitude, mais arrivé à la fin du repas un mec est venu nous voir pour savoir de quelle filière nous étions et à peine l'information obtenue il s'en est retourné, au moment de me lever je n'oubliais pas de vérifier que mon tee-shirt recouvrait bien le haut de mon pantalon, mais l'on entendit un sifflement. De retour à notre bâtiment de cour je rentrai dans les toilettes pour vérifier que mon plug était toujours bien en place, à peine la porte passée je ressenti une douleur de mes fesses je n’eus même pas le temps de pousser un petit cri que celui-ci fut étouffer par la main que l'on me mit sur ma bouche. Le mec qui se trouvait derrière moi me tenait fermement contre le mur des toilettes, une main sur ma bouche l'autre tenait ma main dans le dos, le poids de son corps me plaqué contre le mur et m’empêchai de respirer correctement. Il approcha son visage de mon cou et je sentais son souffle sur ma peau, j'avais chaud, il me murmura ses intentions et dans le même temps relâcha mon bras pour porter sa main sur mes fesses. Il me donné la fessé tout en alternant par moment avec des caresses après une dizaine de secondes qui me semblèrent des minutes il me détacha le jean et la baissa jusqu'au niveau de mes genoux, là il porta sa main sur mon cul et découvrit mon jouet, il rigola. Il me plaqua alors violemment mon visage contre le mur avec sa première main et baissa ma culotte de l'autre, je commençais à pleurer mais en même temps j'aimais cela et je bandais déjà comme un chien. Il attrapa alors la base de mon sextoys et il commença à tirer dessus, il ne venait pas et il a donc tira donc de plus belle d'un coup sec et fort le plug sorti et laissa mon trou béant, il me relâcha alors le visage et s’accroupit derrière moi j'étais terrifié et je n'osai pas bouger. C'est alors que j'ai eu un grand sursaut, il cracha dans mon cul et vint immédiatement fourrer la moitié de sa main à l'intérieur, il la fit tourner, rentrer, sortir et la bougeait dans tous les sens, vint le moment où je relâchais tout, mes jambes tremblaient et je m'étais effondré sous la sensation. Il se pencha sur moi et me dit de le rejoindre le soir même bien habillé dans le parc de l'université, il m'enfonça le plug dans la bouche et me donna une claque il sorti sans un mot.

Après cette rencontre je me suis rhabillé le plus rapidement possible et j'ai tout remis à sa place. Une fois les cours terminés je suis rentré chez moi encore choqué et excité par ma rencontre et par mon rendez-vous, je ne me rappelai même pas de ce à quoi ressemblai le gars qui m'avait violentait. La seule chose sûr c'est que j'en voulais plus.
0% (0/2)
 
Posted by sonoflilith
8 months ago    Views: 838
Comments
Reply for:
Reply text
Please login or register to post comments.
No comments