au secours, les morbacs attaquent...

un jour, alors que j'emprunte un escalier d'un batiment, je rencontra une femme brune, la bonne quarantaine, qui me fixa droit dans les yeux en me félicitant sur la beauté de ceux-ci... comme je la trouvais pas mal et que je suis fan des matures, je lui demanda son numéro qu'elle me donna dans la foulée... à peine, on a eu le temps de discuter 2mns que chacun repris sa route, moi je montais, pour visiter des clients et elle, descendait pour se rendre à son travail de femmes de ménage... la journée se passa normalement puis je décida de l'appeler... elle décrocha assez vite, elle s'appelait claude, drole de nom pour une femme mais c'était bien son prénom...on discuta assez longtemps puis je lui proposa un rendez vous, qu'elle accepta sans sourciller... on s'était donné rdv chez elle, la veille du 15 aout et à ma grande surprise, n'était pas seule ce soir là, en effet, une de ses copines était là, certainement, pour me tester et voir si j'étais pas un pervers...aprés avoir bien discutés, la copine pris congé et nous laissa enfin seul... elle était habillée d'une petite robe légére qui laissait apparaitre de belles jambes, elle avait des petits seins et était maquillée comme une pute, bref, c'était du gateau... je commençais par la peloter, puis je fis plusieurs tentatives d'embrassades mais rien, cette salope me faisait de la résistance... elle m'a fait comprendre que c'était trop tot et qu'il fallait que je sois patient...moi, j'étais chaud et n'avais qu'une idée en tete, me la taper...aprés plusieurs tentatives infructueuses, elle me proposa de sortir pour aller voir le feu d'artifice et d'ass****r au bal...comme j'étais là, autant profiter...arrivés au bal, on se tenait la main comme des amoureux puis petit à petit, nous nous sommes rapprochés, enfin, je pouvais la galocher, elle lachait un peu de leste...aprés une bonne soirée, on décidait de rentrer, on se mit au lit trés rapidement... je n'en pouvais plus, j'avais envie de me la faire mais elle me résistait encore... je comprenais pas et son petit jeu m'agaçait terriblement...je décida de lui lancer un ultimatum, "si tu veux pas baiser, je me casse", et là, elle me dit de partir... je ne me dégonfle pas puis je commence à me rhabiller lorsque tout d'un coup, elle sauta du lit et me fit une pipe magistrale...elle était déchainée, elle me demandait de la prendre, ce que je fis sans plus attendre, elle me répettait sans cesse "encore", "encore", je décidais de la punir pour l'attente en la sodomisant à sec...elle criait comme une chienne en chaleur puis je la baisa comme un fou... je reparti au petit matin aprés avoir pris le petit déjeuner à ses cotés... heureux de l'avoir honoré, je repartais fier de moi et de mes performances...quelques jours plus tard, le pubis me grattait, au début, je pensais que c'était rien mais ça me grattais de plus en plus et je décidais de regarder tout ça plus en détail...quelle fut ma stupéfaction quand je découvri une meute de petits pous qui envahissaient mon pubis... "à la salope", elle m'avait filés des morpions, c'était la premiére fois...j'avais déja chopé une chaude-pisse avec nadine mais là, des morbacs... pour les supprimer, je me suis raser intégralement le pubis et,en repenssant à ma nuit de baise..., je me suis dit, pas de chance, il a fallut que ça tombe sur moi et depuis ce jour, je me rase réguliérement le pubis, c'est quand méme plus hygiénique et je me méfie des femmes qui ont de la touffe...je me suis fait prendre une fois, pas deux...
68% (4/2)
 
Categories: MatureSex HumorTaboo
Posted by sensuality54
2 years ago    Views: 1,048
Comments (1)
Reply for:
Reply text
Please login or register to post comments.
bi49
retired
2 years ago
en même temps si on y réfléchis bien elle t'a bien dit que tu devais attendre après tu l'as bien punie en la sodomisant à sec ^^