Un voyage plaisant

Bien avant mes aventure avec Annie (histoire de ma belle fille), il sur qu’il m’est arrivé certaines aventures.

Une en particulière que j’ai toujours savouré. Est la femme avec qui j’ai eu l’aventure, est-ce le lieu, le moment. Je ne sais pas mais c’est une mémoire qui restera en moi pendant bien longtemps.

Je devais avoir 21 ou 22 ans. Je devais faire une longue route en autobus voyageur.
Ce trajet allait se faire un parti de soir et de la nuit.
Sur le quai, j’attendais mon autobus, en m’espérant qu’il n’est pas trop de monde car j’étais fatigué et je devais dormir pendant le trajet.
L’autobus arriva et avec moi un dizaine de personne attendaient.
Je montais et m’assoie dans le fond pour ne pas être dérangé. Pendant les 20 minutes d’attente 2 autres personnes montèrent. Nous étions un peu éparpillés dans le bus et c’était très bien comme ça.

Il y avait deux rangées de deux bancs. J’étais assis du coté gauche et sur la rangée droite accoté a la fenêtrer une femme dans la vingtaine aussi.
Elle se tourna pour me regarder et je lui fis un sourire. Elle ne me retourna pas le sourire, mais plutôt une figure des plus sérieuses.
Sympathique je me dis en moi-même. Mais bon on est tous différent et c’est bien comme ça.

Je sortis mon portable et commença à travailler sur ce que je devais montrer dans deux jours. Je travaillais pour le père d’un de mes amis qui m’avait donné toutes les chances pour réussir et je ne devais pas le décevoir.
Pendant au moins deux bonnes heures je travaillais a mon projet. Durant ces heures, quelque fois je me retournais pour la regarder. Même si sérieuse, elle était très jolie à regarder. Même sous son air antipathique elle était très sexy.
Pas très grande, quelques kilos en trop, mais un charme incroyable.
Habillé d’un jeans et d’une blouse a bouton.
Dans la deuxième heure de notre trajet elle dormait et était appuyé sir le bord de la fenêtre.
Sa blouse déboutonner légèrement montrait son léger soutient gorge et le haut de ces seins. Belle poitrine, pas trop grosse juste bien, selon mes goûts bien sur.
Je dois dire que plusieurs fois je me suis retourné a tête pour regarder ces belles formes.
Un moment donné je me suis fait prendre a la regarder, en tournant la tête, elle avait les yeux ouvert et me regardait. Mon regard direct sur ces seins, ne la pas vraiment dérangé ou offusqué, elle c’est juste replacé et c’est rendormit.
Pour ma part j’ai tout rangé et je me suis endormis aussi.

Bien plus tard je fus réveillé. Pas par les bruits, pas de la route ou de l’autobus, mais pas de léger sanglots.
Je me réveil et regarde autour de moi, c’est elle qui a la larme a l’œil.
Je la regarde quelque instant, le temps de sortir de mon réveil.
Je ne peux me retenir de lui demander.
-Ça va.
Elle ne répond pas.
Je me lève et s’en m’asseoir a ces coté mais restant debout, je lui repose la question.
-Ca va mademoiselle ?
Elle me regarde encore et me dit.
-Non- d’un ton très sec.
-Je ne veux pas vous déranger mais puis-je vous aider ?
-A quoi faire ?
-A parler peut être.
-De quoi ?
-Bien de ce qui vous chagrine.
-Avez-vous quelque heure devant vous- Me dit-elle sur un ton sarcastique
-Justement oui- je lui réponds avec un sourire
Elle me retourne le sourie, un peu forcé
-Je peux m’asseoir ?
Elle me regarde, hésite et dit finalement oui.
Je m’assoie et attend qu’elle commence a parler, ce qui ne vient pas.
- Alors racontez-moi vos misères.
Pendant presque une heure elle me raconte ça vie, qui je l’avoue n’est pas rose.
On finit par parler de chose et d’autre car même si on n’a pas régler ces problèmes elle se sent mieux de m’avoir parlé, ou de parler.

On finit par rire, parler de tout et bien sûr de sexe.
Elle me raconte même quelque aventure un peu explicite. Juste assez de détail, pour me faire imaginer. Elle demande à mon tour de lui raconter une aventure, ce que je fais avec les mêmes genres de détail qu’elle.
Nous parlons de nos aventures comme ça pendant plus d’une heure.
Bien sûr vue notre jeune âge, nous n’avons pas plein d’histoire a raconter. Donc nous discutons de nos phantasmes.
Je dois dire que pendant qu’elle parle je regarde ces seins au travers de sa blouse, je pense qu’elle le sait mais ne fait rien.
Ce petit jeu de vérité nous donne quelque idée et quelque sensation.
Je lui dis comme ça, même si c’est pas un phantasme que j’avais déjà pensé.
-Dans un autobus aussi j’aimerais bien essayer.
Elle me regarde et ne dit pas un mot. Je m’approche d’elle et lui donne un léger baiser sur la bouche.
Elle ne me le redonne pas, comme si elle pensait à quoi s’attendre de moi.
Elle finit par s’approcher et me le retourner.
Elle est plus direct que moi et dépose sa main sur ma queue, du moins elle caresse sur le dessus de mes pantalons, ou j’avais déjà un semi érection qui n’a pas pris de temps à devenir pleine.
Elle donne une légère pression pour être sur de bien la sentir.
Je regarde autour de moi et tout le monde dort sauf un couple assis 4 rangées plus hautes.
Je retourne mon regard vers elle et doucement déboutonne sa blouse. Ma main entrant doucement pour ce placer sur un sein que je caresse doucement.
Elle donne plus de pression sur ma queue comme pour m’indiquer que c’est ce qu’elle veut.
Ce que je fais en pressant un peu plus sur ces seins.
Elle s’avance un peu pour avoir le dos libre pour que je puisse détacher cette brassière que l’on trouve tous les deux inutile.
Elle finit par l’enlever sans enlever sa blouse.
Mes mains son libre à ces beaux seins qui s’offre à moi, que je peux caresser autant que je veux.
Je descends ma bouche, mes lèvres sur son coup, je la mordille un peu. Mes lèvres continues à descendre vers ces seins qui ne demandent pas mieux.
Ma langue tourne autour de ces mamelons et je fini pas les prendre avec mes lèvres et mes dents,
Un petit son se fait entre des ces lèvres.
Je continus sur l’autre et fait la même chose pour entendre encore se son que moi seul peux entendre, du moins je pense pour le moment.
Elle de zippe mon pantalon et s’en attendre glisse sa main en dessus de mes sous vêtement et commence à la caresser pleinement. Elle me masturbe doucement mais fermement.
Moi je lui mange les seins, pendant que ma main descend vers ces jeans que je défais sans attendre.
Ma main descend directement sur ça chatte qui est déjà toute mouillée. Je glisse un doigt entre ces lèvres pour trouver son point de jouissance, de plaisir. Je les écarte et doucement tourne autour de son clito. Je la vois partir un peu, mais sans lâcher ma queue. Elle est très excitée et sa jouissance n’est pas longue à venir.
Apres son plaisir elle descend vers ma queue et commence à la découvrir de tout mon linge. Elle l’enfonce dans sa bouche.
Je suis assis et je vois le couple plus haut qui nous regarde, je ne l’arrête pas. La copine du couple, commence à détacher le pantalon de son copain et fait la même chose.
J’ai deux femmes à regarder qui donne du plaisir à chacun.
Je lui dis d’arrête car je vais venir.
Elle arrête et sans regarder autour d’elle enlève ces pantalon sa culotte et monte sur moi. Sans trop de bruit elle s’enfonce ma queue dans sa chatte en chaleur et commence a se tortiller dessus.
Elle veut du plaisir, elle demande qu’à venir pendant que je suis en elle.
Le couple plus haut fait la même chose. Elle me regarde pendant qu’elle monte son copain. Elle détache même sa blouse pour me montrer ces seins.
Je suis excité au plus haut point. Je n’en peux plus de les voir et de sentir m’envelopper par une chatte qui ne demande qu’à jouir.
Elle finit par jouir doucement pour ne pas éveiller trop les soupçons. Elle se rassit à côté de moi, prend ma queue dans ces mains et me masturbe, comme une déchaîné. Je sens que ce ne sera pas long, elle s’avance et me suce comme une folle.
Je viens dans sa bouche et elle ne modère pas. Elle veut tout, elle veut tout avaler.
Ce qu’elle fait et a la fin, passe sa langue sur mon gland pour enlever la dernière trace de plaisir.
Le couple que je lui montre après a presque fini leur petit plaisir a eu. Je regarde cette femme venir à son tour et laisse son copain venir en elle.
Ils finissent et elle nous regarde en embrassant son copain.

Nous avons relaxé un peu après et sans se dire un mot, on s’est endormis l’un contre l’autre.
Je les invité à venir à mon hôtel, ce qu’elle a accepté avec plaisir.

Mais ça c’est une autre histoire.







100% (8/0)
 
Categories: First TimeVoyeur
Posted by relaxus
1 year ago    Views: 1,472
Comments (4)
Reply for:
Reply text
Please login or register to post comments.
1 year ago
Merci continier a ecrire
1 year ago
Très belle histoire. J'aurai kiffé être à ta place
carlcocks
retired
1 year ago
Vraiment sympa cette petite histoire
1 year ago
vos commentaires serait le fun !!!