Ma belle fille 4

Je suis assis a attendre cette avion qui m’emmène loin de ceux que j’aime. Assis a ne rien faire car il y a maintenant l’interminable attente avant de prendre l’avion.
Mon esprit vacille sans mot mais plein de scène, surtout ceux des dernier jour et je pense a ce qu’Annie m’a dit. La surprise inattendue, des mots qui reviennent sans cesse dans ma tête.
-Jade n’est pas ma fille-

Annie m’aurait dit qu’elle me trompait j’aurais été moins surpris.
Mais je pense a Jade et maintenant je me rend compte que ce n’est pas la première fois qu’elle nous regardaient Annie et moi dans nos ébat. Je me disais souvent que c’était mon imagination, mais des portes qui se referme tranquillement, des ombres. Je me disait a ces moment que cela ne se pouvait pas. On ne veut jamais voir notre mère ou père faire l’amour, mais la cela change tout.

Je ne sais pas pourquoi mais en pensant a tout ça je me souvient de nos première rencontre.
Annie était comme moi sur un point, pas de baise les premières date. Pour moi question de respect et surtout il est pour moi plus facile de faire l’amour a une femme alors que je la connais un peu mieux.
Comme de raison mes pensées se remplirent d’image de notre première fois. C’est Annie qui avait les premiers pas ou geste plutôt.
Nous revenions d’une petite fête bien arrosée. Annie et moi étions un peu paf sans être saoul.
Assis a l’arrière d’un taxi direction sa maison, nous embrassions et nous nous caressions doucement. Annie descendit sa main sur mon pantalon et commença a caresser mon pénis.
Elle faisait monter mon érection. Elle détacha ma ceinture et commença a de zipper le chauffeur de taxi ne la dérangeait nullement et du miroir le chauffeur me signe que c’était ok.
Elle se pencha et mis mon pénis dans sa bouche, même si je commençais à la connaître je ne la pensais pas aussi ouverte comme ça.
Elle me fit une fellation d’enfer sans que je vienne.
Arrivé chez elle, elle ne prit même pas le temps de rattacher sa blouse qui laissait voir sa poitrine et son léger soutient gorge a la grande satisfaction du chauffeur.
Le taxi payé on se dirigea vers la maison mais au lieu d’aller vers la porte d’entre elle me tira vers le coté de la maison. Ouvrit la porte de la clôture, referma et s’arrêta.
-fait moi l’amour ici, je te veux et toi aussi-
pendant qu’elle me disait ces mots plus qu’invitant elle continua a déboutonner sa blouse, l’enleva et la laissa tomber par terre. Sans attendre elle de zippa sa jupe et la laissa aussi tomber.
Elle était la devant moi en petite culotte et léger soutient gorge.
Je l’accota sur le mur de la maison et l’embrassa fermement avec passion et ma main déjà dans sa culotte. Elle détacha son soutient gorge
-Mange mes seins pendant que tu me tripotes-
Ce que je fis sans attendre. Je lui mordillait le bout des seins pendant que mes doigt faisait leurs travail dans une chatte mouiller a souhait. Je la masturbais sans cesse et après quelques minutes elle vint dans ma main.
Elle me déshabilla presque de f***e et en quelque seconde je me retrouvait complètement nu la queue bien bander q’elle reprit avec fermeté. Elle me suça mais pas longtemps juste pour me donner un avant bout.
-coucha toi sur le dos-
ce que je fis et elle se plaça a cheval sur mon visage la chatte bien devant ma bouche et elle se pencha et recommença a me sucer divinement.
Ce 69 dura de longue minute ou chacun de sa bouche donna du plaisir a l’autre. Elle se releva et vint s’asseoir sur ma queue. Sans tendresse elle se laissa presque tomber dessus en se la pénétrant. Un cri se fit entendre de sa bouche.
Elle se tortilla dans tout les sens pour que ma queue aille partout dans sa chatte chaude et mouillée.
Elle jouit fort sans penser au voisin qui devait sûrement dormir a cette heure si mais qui pourrais être réveillé par ces cris.
Je me tournai la tête et j’aperçus une ombre derrière la clôture.
-Laisse faire on nous regarde- me dit elle doucement a l’oreille.
-Prend moi par en arrière maintenant, non attend comme ça-
Pour ce placer de cote a notre curieux voyeur. Je pense que ça l’existait de savoir que l’on nous regardait. Moi aussi du reste pour être franc.
Je vint pour rentrer ma queue dans sa chatte…
-Non pas la, sodomise moi-
je monta ma queue et doucement je la rentra et Annie par un coup de recul la rentra d’un coup.
-Défoncé moi maintenant-
de grand queue je m’enfonça dans son petit trou
-Oui c’est ça continu défonce moi, hhhhhaaaaaa oui c’est bon-
Pendant ma pénétration Annie se masturbait a pleine main,
De l’autre coté de la clôture j’entendis de petit son, des son de femme. Alors je ne m’attendait pas a ça. Mais ça m’excitait encore plus.
-Oui je vais venir ouiiiiii continu-
Elle vint comme une folle et moi quelques secondes après. Trop excité par les cris d Annie et de notre voyeuse qui se masturbait de l’autre codé.
On se coucha sur l’herbe, je me tournai la tête et la personne était partie déjà.
Coucher comme ça nous nous caressions.
-Qui étais ce de l’autre coté- lui demandais je
-Heu je ne sais pas-

Me voila assis a l’aéroport bander a penser a ça.
Mais maintenant je sais qui était derrière la clôture et je pense qu’Annie le savait aussi.

-Le vol en direction de Chicago numéro 1247, veuillez vous présenter à la porte numéro 18-

Ha c’est mon vol ça.

A suivre…

90% (8/1)
 
Categories: HardcoreMature
Posted by relaxus
2 years ago    Views: 1,324
Comments (1)
Reply for:
Reply text
Please login or register to post comments.
2 years ago
Laissez moi vos commentaires !!!