la jeune cliente 5

Nous voila arrivés au restaurant, comme il fait tres beau et chaud, j'avais décidé de les amener a un petit restaurant pres de mon chalet, avec terasse pres d«,«un ruisseau. On s'installe commandé des boissons, et pendant qu'on attend le repas, Sophie me dit;
« alors, comme ca, on a un faible pour les petites jeunes ? »
« non juste Cassandra » que je réponds du tac au tac.
« vous savez, on peut se tutoyer, je pense »
« oui avec plaisir »
« alors, tu sais, Cass et moi parlons souvent au téléphone, et jais tout de ce qui s'est passé entre vous depuis la premiere fois ou tu lui as payé le tim Horton »
Je regarde Cass.
« tu n'es pas faché, j'espere »
« ben non, mon amour, de toute facon on n'a rien fait de mal ? » Dis-je avec un certain sourire.
« sophie, tu sais, quand deux personnes sont consentante et que c'est avec un respect mutuel, ou est le probleme ? »
On passe un bon moment a manger et discuter surtout de la suite des choses pour la maman de Cass. On termine et notre et on prend la direction du notaire. Arrivé, je leur dits que je n'ai pas d'affaire a etre la et que quand ce sera fini, elle m'appelera et je reviendrais. Je passe un bon trois a me promener en ville et m'installer a une térrasse pour une biere et voir défiller les belles filles la plupart en jupe asser courte. Je les baiserais toutes les cochonnes. Mon cell sonne, c'est Cass qui m'annonce que s'est fini. Je vais les chercher, et quand j'arrive, je vois la petite dans les bras de sa tante qui pleure.
« qu'est-ce qu'il y a ? »
« rien, l'émotion qui ressort, Cass évacue le trop-plein de peines »
Je la prends dans mes bras en lui disant que je l'aime et que nous sommes la pour elle et l'aider a traverser cette douleureuse épreuve. Elle me remercie en m'embrassant a pleine bouche. Ok, que je me dis, c'est pas si mal que ca. On reviens au chalet, Cass nous annonce qu'elle va aller faire une sieste, nous embrassent et va a ma chambre. J'offre une consommation a Sophie et lui demande si elle veut la prendre sur le patio, invitation qu'elle accepte.
« comme ca, d'apres ce que ma niece m'a expliqué, vous, tu serais une bonne baise ? »
« ah oui et quoi d'autres ?
« que tu la fais jouir sans arret, qu'elle adore quand tu lui laboures son joli petit cul, et qu'elle aime quand tu lui viens dans la bouche »
« tu sais avec si jolie et tres gentille comme elle, je ne peux faire autrement que de lui donner plein d'amour »
« sais-tu quoi, j'aimerais bien la voir ta queue, veux-tu bien me la montrer »
« et Cassandra, je ne veux pas lui faire de la peine, je l'aime vraiment »
« au notaire alors qu'ont t'attendaient et qu'elle m'a dit qu'au retour elle irait faire une sieste, je lui ai demandé si cela la dérangerait si un coup tous les deux, je te demanderais de me monter ta belle bite »
Je suis a la regarder et a réfléchir a tout ca. Aller, fait aller ton hamster bonhomme et pense vite. Elle dit que Cass ca ne la dérangerait pas et dans le fond, ce n'est que pour lui montrer ta queue. En me disant tout ca, je me leve, défait le bouton, baisse la fermeture éclair, baisse le pantalon aux genoux et comme je n'ai pas de slip, ma queue apparait a la gent dame avec une demi-érection
« ok, Cass avait bien raison, voila une belle queue, qu'elle doit etre douce et surtout bonne a sucer »
Et voila qu'elle approche sa main pour la toucher. elle arrete son mouvemnt tout pres de la bite.
« est-ce que je peux ? » me regarde-t-elle avec ce regard de petite fille qui veut quelque chose au magasin.
comme seule réponse, je prends sa main et l'amene sur ma bite, qui est a son paroxysme de bandage. Je lui referme sa petite menotte sur mon membre. De facon toute naturelle elle commence a faire de légers mouvements. Moi debout, je me laisse faire avec un grand sourire.
« rendu ou on n'en est, laisse-toi aller et suce-moi, si tu veux »
Pas fini ma phrase, elle se garroche comme une vraie salope sur ma queue, la gobe tout entiere, me caresse le cul, les couilles. Moi , lui caressent les cheveux.
« attention, la creme arrive bientot »
je lui prends la tete a deux mains la plaque sur moi et j'explose.
« merci pour le changements d'huile, Sophie »
« tout le plaisir fut pour moi Dominique »
« ma tante, tu m'avais dit juste pour la voir, ok, tu voulais dire pour la boire ? » dit Cassa de facon sérieuse
Cass sur le coin de la porte patio. Moi, la je ne sais pas comment réagir. Cass attend deux trois secondes pourensuite se mettre a rire ainsi que Sophie.
«fait pas cette face la, chéri, je blague, on a tout planifié tout a l'heure »
« vous allez me faire mourir mes deux cochonnes »
« j'ai meme demandé a Sophie si elle aimerait que tu la baises, et moi j'aimerais voir ca en me masturbant devant vous, veux-tu ? »
Je les regade toutes les deux.
« sérieuse Cass, tu veux me voir baiser ta tante, la ? »
Je n'attens pas sa réponse, tends une main a Sophie, l'invite a se lever. Je la déshabille sans préambule, la couche sur la table, crache sur sa chatte déja pas mal humide, place ma bite a son entrée et pousse. Je la baise de facon assez brutale et comme je pensais, elle aime bien cette facon la salope. Sophie, je lui masse et tire et pince ses seins, les mamelons passent a la moulinette. Je lui descends de bonnes claques sur les fesses.
« chéri tu es brusque avec Sophie, non ?, tu n'es pas comme ca avec moi »
« c'est parce que je pense que c'est justement le style de mlle , n'est-ce pas ? »
« oui j'aime ca etre rudoyé, la tendresse, tres peu pour moi, une baise c'est d' avoir une bite directement dans ma chatte, ou mon cul »
Et je continue a la malmenée, je me retire d'elle, lui demande de se mettre sur le ventre. J'écarte ses fesses, laisse tomber un long filet de bave sur sa rondelle, un autre sur ma bite, place mon gland a l'entrée et place mes mains sur ses hanches, regarde Cassandra et dit;
« regarde mon amour, comment elle aime ca qu'on soit brusque et direct »
Je finis de dire ca, que je pousse un grand coup, ma queue disparait d'un trait en elle. Elle pousse un grand cri, se leve sur ses bras.
« oui chéri, défonce-moi le cul, n'ai pas peur, ramone-moi bien l'intérieur, fais-moi mal, claque-moi le cul, rougi moi les fesses »
Moi bien obéissant, fais tout ce qu'elle , me demande et je m'applique, oh la salope, elle ne l'oublira pas de sitot sa baise. Cass, qui commence a etre réchauffé,glisse sa main sous sa petite robe soleil et agite ses doigts sur sa chatte, elle se trémousse sur la chaise, de l'autre menotte, elle se caresse ses magnifiques seins. Comme je suis sur le point de venir, je me sors le mandrin me masturbe et éjacule sur le cul de Sophie 5-6 bonnes rasade de sperme qui éclabousse ses fesses.
« voila une tres belle performance mon Richard »
Je tourne vers la tete, et apercois Francine et Gilles.
« hey salut les voisins, vous vous souvenez de Cass, et bien, laissez-moi vous présenter Sophie, sa tante »






100% (1/0)
 
Categories: Taboo
Posted by pitouminouxxx
10 months ago    Views: 390
Comments
Reply for:
Reply text
Please login or register to post comments.
No comments