ma cliente 4

Je finis par me reveiller, retrouve ma douce toujours en cuillere, je me décolle d'elle pour la regarder. Qu'elle est belle, ses formes, sont petit cul,ses petits seins qui ne demandent que de se faire lecher. Tiens v'la ma bite qui se met doucement au garde-a-vous. Je la caresse légerement du revers de la main, me colle a elle. Je passe une main entre ses cuisses, arrive a glisser un doigt sur sa chatte qui mouille, je lui donne des bisous dans le dos.
« tu n'arreteras donc jamais, tu ne penses qu'a baiser, mon cochon d'amour »
« tu es tellement belle, je n'ai qu'une seule envie, te prendre »
« ok, alors prends-moi, fais comme si je dormais encore, je ne bouge pas, fais ce que tu as a faire »
A l'aide de mes doigts j'écarte ses fesses et apres avoir mouillé ma bite je la colle a l'entrée de son minou et pousse un peu, je mets ma main sur son sein et lui masse, ma bouche lui mouille la nuque. Pousse un peu plus loin ma queue et commence mes mouvements. Ca ne lui prend pas de temps pour se trémousser en poussant de petits gémissements. Mon autre main se trouve sous sa tete. Je sens une morsure, sa respiration s'accélérer. J'ai une meilleure pénétration, c'est sur, elle jouit la belle.
« sort ta queue que je te pompe si tu veux »
Sure que je veux, me libere d'elle, me met sur le dos et s'installe au-dessus moi. Elle se met a me sucer. Mais vraiment, ma queue va s'arracher de mon corps. A ce point que ca ne me prend pas long a éjaculé.
« merci Hélene »
« comment ca, Hélene ? »
« oui maintenant tu seras ma Hélenetrolux »
On se met a rire jusqu'a ce que le téléphone résonne. Cass va répondre;
« bonjour ma tante, ton autobus arrive en ville dans une heure, ok je prends une douche et je vais aller te chercher, bye je t'aime »
« tu ne veux pas je j'aille avec toi ? »
« non j'aime mieux etre seule pour expliquer ce qui se passe avec toi, je ne sais pas comment elle va réagir, tu comprends ? »
moi, pas de probleme, je peux comprendre.
« nous allons a la maison et je t'appellerais pour te dire comment s'est passé la conversation et si c'est positif, je t'inviterais a souper pour les présentations, ok mon amour »
Et elle va prendre sa douche s'habille me donne un calin avec bisous et s'en va. Moi j'ai des commissions a faire, alors une douche et go. reviens, prends une biere et m'installe sur le patio pour revasser a ma poulette d'amour. Je m'endors, en pensant a son cul, quand le cell me reveil.
« allo chéri ca va ? »
« oui et toi, comment se sont passées tes retrouvailles avec ta tante ? »
« tres bien et a hate de te rencontrer, nous t'attendons pour le souper, si tu veux ? »
« oui, que je veux, je serais la dans une petite heure mon amour, je t'aime »
J'arrive a la maison de Cass, sonne, elle vient m'ouvrir me saute au cou, long baiser langoureux, et on rentre. Pénetre dans le salon pour tomber sur une femme dans la quarantaine, début. M'approche d'elle, me tend sa main que je prends délicatement;
« bonjour mademoiselle, je me présente Richard, Richard Latendresse »
« enchantée, moi Sophie Gamache »
je lui un baisemain.
« beau et gallant en plus, ma niece ne m'a dit que du bien de vous, en plus d'etre un amant extraodinaire »
Et vlan dans la gueule mon Richard. je regarde Cassandra d'un air ahuri, vraiment.
« oui je lui ai tout raconté, mon amour »
« et ce dans les moindres détails » dit Sophie, avec un sourire.
Je sais pas pourquoi, je me sens mal a l'aise. On se met a converser tous les trois de tout et de rien, mais surtout comment vont se passer les funérailles de la maman. et du rendez-vous qu'elle devra prendre avec le notaire. Nous sommes sur le canapé, moi entre les deux. Cass dépose une main sur ma cuisse. Sophie regarde sa niece et elle aussi dépose une main sur l'autre cuisses. Ok . la c'est trop me demander;
« excusez-moi les filles, mais je ne sais pas si cette une bonne idée, tout de suite comme ca »
« pourquoi pas ?, demande Sophie, Cass et moi, on n'en a parlé dans l'auto, et on a trouvé l'idée intéressante, pas toi ? »
« Heu, vraiment, je, c'est que »
Je bafouille, mais pas a peu pres.
« ok je vous invite les deux a aller au restaurant, d'accord, pour ce qui vient de se produire, on en reparlera plus tard, d'accord ? »
Elles acceptent mon invitation et nous voila partis pour le resto. J'ai réussi a proteger ma ``virginité`, mais je pense que ce n'est qu'une question de temps avant qu'elles me violent.
100% (3/0)
 
Categories: Taboo
Posted by pitouminouxxx
10 months ago    Views: 364
Comments
Reply for:
Reply text
Please login or register to post comments.
No comments