ma petite soeur

Ma petite soeur, ma petite protégée, celle que j'aime beaucoup. Celle avec qui je partage tout. Depuis, l'autre soir, ou je m'étais fait sucer par elle sans qu'on ait dit un seul mot, notre relation avait changé. On ne se regardait plus de la meme facon. Une certaine gene s'était installé, ou plutot une culpabilité certaine. On est dans les années '70, alors. Au bout d'une semaine, je sens le besoin d'en parler avec elle. « Tu sais, je m'excuse pour l'autre soir, je ne voulais pas mais c'était plus fort que moi». « Ne t'excuse pas, je suis aussi coupable que toi. Et puis quoi, on n'a rien fait de mal» me dit-elle avec un petit sourire coquin et en déposant sa main sur ma cuisse. Je la fixe droit dans les yeux en sentant ma queue se déployer. Elle se leve du fauteuil dépose un baiser sur ma joue et s'en va. Moi je reste la avec queue bander. je me leve, rentre dans ma chambre, me sort une revue cochonne et me branle un bon coup. Le soir meme, apres avoir joué a des jeux en famille, c'est l'heure du dodo. On embrasse les parents saluent les freres et on rentre chacun daans nos chambres. Valérie viens se coller a moi m'embrasse sur la bouche et me dit bonne nuit et se couche. Moi je suis la planter et lui demande pourquoi elle a fait ca. « Pourquoi pas, ce n'est qu'un petit baiser de rien, pourquoi tu n'a pas aimé?» « oui mais tu fais tout pour m'exciter» Elle baise les yeux et voit ma bite qui déforme le pantalon de mon pyjama. « Ok je t'embrasse sur la bouche et ca te fait bander, mon cochon, et tu aimerais que je fasse quelque chose pour t'aider» Joignant le geste a la parole, d'un coup sec elle baisse mon pantalon prend mon sexe dans sa main et amene sa bouche au gland, tout en me massant les couilles elle se met a me sucer. Encore une fois, je ne prends pas de temps a laisser couler mon jus qu'elle avale. Elle me nettoya de la langue ma bite. Je me mets a genoux pour la remercier, mais elle me dit « Il serait temps que j' ai un peu de plaisir, qu'en penses- tu?» Moi je ne sais pas ce qu'elle veut dire, Elle le voit bien sur mon visage. J'essaye de voir dans ma tete les images que j'ai vues dans mes revues cochonnes. La, je la regarde se dévetir. Elle déboutonne son haut de pyjama, baisse son pantalon et me dit avec son petit sourire qui me donne des papillons dans le ventre « Moi aussi je regarde tes revues de cul, alors tu vas me faire comme sur les photos, ok!» Je me mets a trembler comme une feuille. Je suis la a genoux devant le corps de ma petite soeur, avec ses petits seins comme des petites oranges, un ventre plat, des cuisses fermes avec sa petite chatte avec de petits poils qui commence a pousser.Elle prend ma main et la glisse sur son ventre. Moi je respire fort, je bande comme un cheval. « Aller frérot, caresse moi, glisse ta langue sur mon corps, laisse tes doigts me caresser» Moi tout en repassant les images dans ma tete, je commence a lui lecher les bouts de ses seins qui durcissent. D'une facon maladroite ma main va se glisser entre ses cuisses qui s'écartent comme par magie. Mon index se frotte a un petit bout de chair juste au-dessus de l'entrée de son sexe qui devient dur. Mon doigt tourne autour. Valérie se met a trembler, je vois sa respiration s'emballer. Je place mon doigt a l'entrée de sa chatte humide. Je regarde ma soeur et glisse mon index doucement a l'intérieur. Je la vois s'agripper a ses draps, se raidir et arrete de respirer. Comme mon doigt pénetre facilement, alors je le pousse jusqu'au bout et le mets faire des va-et-vient. Elle me prend la queue et me masturbe. Tout ca dans un silence le plus total. Un grand rale sort de sa bouche et un liquide sort de son sexe, moi j'éjacule sur le plancher. Je me penche pose ma bouche sur la sienne, nos langues se melent, on échange nos salives. Toujours en silence, j'éssuyais mon sperme, monte sur mon lit et on s'endort avec le sourire.
100% (8/0)
 
Categories: Taboo
Posted by pitouminouxxx
11 months ago    Views: 3,000
Comments (1)
Reply for:
Reply text
Please login or register to post comments.
11 months ago
Incroyable!!!! est-ce qu'il y aura une suite?