Prise dans les bois - le fantasme d'une coqui

Ce récit prend sa source dans une discussion sur le site...

Tellement excité par la situation évoquée, je n'ai pu rés****r à imaginer la suite de ce fantasme...


Il fait nuit.
Partie pour une escapade coquine dans un bois public, Madame se retrouve au milieu de la route, en bas résilles et escarpins.

Plus tôt, alors qu’elle déambulait en tenue aguicheuse dans les allées, en minijupe et petit haut échancré, 4 policiers faisant leur ronde en fourgon la surprennent sur le bas-côté et l’interpellent avec amusement. L’échange tourne vite à la séduction. Ces messieurs ont l’air de beaucoup apprécié l’esprit libertin de madame et l’encouragent à se lâcher un peu plus…
Et ça plait à madame… Ca l’excite même !!
Et elle leur a sorti le grand jeu. Une petite marche d’exhib… pour enchainer sur un striptease langoureux devant les phares du camion, au milieu de la route, sous les yeux des 4 mateurs excités…

Ravie, elle s'est alors fait rejoindre par l'un des agents devant les phares du véhicule... Sous le feu des projecteurs...
Elle est maintenant nue, accroupie sur la route, avec une grosse verge dans la bouche… Elle suce le flic en imaginant les 3 autres dans le camion qui la matent… Elle lèche goulûment, embrasse, aspire… La bite est bien dure et le gland bien gros. Glissant entre ses lèvres… au rythme de la main de l’homme sur ses cheveux, elle avale le sexe jusqu’à la garde, et le fait ressortir… pour mieux l’avaler encore… elle ferme les yeux de délice.
Investie sans pudeur dans son personnage de salope, elle gémit sans retenue... Elle est complètement délurée !! Elle ne voit pas le deuxième homme qui descend du véhicule…

Occupée à sucer le premier, elle sent alors une main chaude sur ses fesses. Sans même rouvrir les yeux, elle se met à genoux, les jambes bien écartées, et reprend sa fellation gourmande. Des doigts vicieux glissent sur sa chatte toute mouillée, remontent sur son petit trou, le titille… et redescendent… Lubrifiant son entrejambe sans omettre un recoin… Elle ondule de plaisir sous les caresses… Une main s’attarde maintenant sur son minou. Deux doigts à l’intérieur qui la fouille avec douceur… Tandis que l’autre main s’occupe de son cul. Le pouce f***e son intimité serrée…
« T’aimes ça hein, petite salope ?!! T’es une vraie coquine, toi !! ».
Les commentaires sont crus, vicieux. Et elle adore çà !!! Pour toute réponse, elle gémit encore plus…

Elle est là, au milieu d’une route, avec une bite dans la bouche, deux doigts dans la chatte, et un gros pouce entre les fesses. Elle est en train de vivre un fantasme et ne veut pas arrêter ! Elle en veut encore plus !!

Elle se relève lentement, regarde ses 2 compères actifs dans les yeux, et, prenant chacun par le sexe, elle les guide un peu plus près du camion. Offrant ainsi une vue imprenable aux deux autres voyeurs.
Là, elle s’agenouille à nouveau et fait face aux deux gros membres tendus. Une main sur chaque, elle commence à les masturber délicatement. Alternant de l’un à l’autre, elle les prend en bouche… les branle entre ses lèvres, sur sa langue… Le spectacle est grandiose !!

Et ce qui devait arriver arrive.
Répondant à sa provocation, les deux derniers policiers la rejoignent, tenant déjà leur queue dressée dans leurs mains.
Elle est folle de désir !! La voilà avec quatre grosses bites inconnues sous ses yeux…
Surexcitée, elle leur lâche un « Je suis une salope ce soir !! Baisez-moi fort !! Faites de moi tout ce que vous voulez… ».
Il n’en faut pas plus à ses partenaires ! Les quatre glands turgescents glissent sur son visage offert, laissant des traînées translucides d’excitation… sur ses lèvres… sur sa langue… ses joues… son cou… Elle adore !!!
Elle branle, elle lèche, elle suce !! Quatre belles queues rien que pour elle !!

Quelques instants plus tard, elle se retrouve à l’arrière du fourgon. Les choses sérieuses vont commencer se dit-elle… Elle est trempée de désir.
A quatre pattes au milieu, entourées des quatre flics, elle ferme les yeux, soumise…
Une queue vient se présenter à ses lèvres pendant que deux mains lui écartent les fesses bien grand… Pénétrée simultanément dans la bouche et la chatte… elle commence à se faire prendre des deux côtés… Tour à tour, une bite s’enfonce dans sa gorge et l’autre la pénètre jusqu’à la garde.
Elle adore !! Elle en redemande !!
Les partenaires changent… se relaient… et continuent de la pilonner sans vergogne !!
Elle joue maintenant avec deux belles queues devant son visage, et une troisième se fait plus vicieuse… venant se frotter sur son petit trou lubrifié à souhait…
Posant ses propres mains sur ses fesses, elle les écarte :
« Viens dans mon cul !! », lâche-t-elle, « prends-moi bien au fond !! ».
Joignant le geste à la parole, elle recule le bassin et… Oooooooooooooooohhh !!! Le gros gland lui perfore l’anus, f***e le passage… s’enfonce… écartant avec douleur le petit trou serré de madame qui laisse échapper un cri de plaisir… Entamant alors un va et vient, elle s’empale sur le gros chibre, jusqu’aux couilles… Elle aime les sentir claquer sur ses fesses… elle aime se faire pilonner comme çà avec vigueur !!
Et s’empresse de s’occuper à nouveau de ses offrandes buccales… Deux queues dans la bouche et une entre les fesses !!
« Ooohh ouiii !! C’est bon !! EncooooOOre !! », dit-elle la bouche pleine…
Elle se fait prendre comme une salope !! Ce soir, C’EST une salope !!

Elle est au bord de l’explosion, et sent bien que ses accolytes aussi…
Il lui reste un fantasme à assouvir… et elle ne va pas s’en priver…
Ralentissant peu à peu la cadence, elle se relève un brin et propose à un des hommes de venir s’installer sous elle. Levant une jambe pour le chevaucher, elle saisit la verge bien dure et la dirige vers son minou.
Un coup de bassin et… Han !! … Sa chatte trempée engloutit littéralement le chibre…
« Mmmmmmmmmmmm… c’est boooOOOoon… ».
Désormais, c’est elle qui mène le bal.
« Qui pour mon cul ?!! Laquelle de vos grosses queues ?! », lance-t-elle les yeux brillant de luxure… « De toutes façons, chacun de vous y passera… », rajoute-t-elle avec un clin d’œil vicieux.
Une queue vient alors se placer derrière elle… et… Mmmmmmmmmmm… s’enfonce tout au fond… Elle a le trou bien large maintenant…
Oooooooooohhhh !!! Les coups de boutoir dan son cul, dans sa chatte… Deux grosses queues qui vont et viennent dans ses deux trous… Elle adoooore !!

Et le ballet est lancé…
Alternant les places avec envie, chacun de ses amants passera par chacun de ses orifices…
Ses mains… Sa bouche, luisante de leur excitation salée et gluante… Sa langue, affamée de bite… Son minou trempé, gonflé de plaisir… Son anus bien ouvert, subissant les larges dimensions qui l’empalent jusqu’à la garde… Mmmmmmmmmmmmmmm…
Quatre queues rien que pour elle !! Quatre queues bien grosses, bien dures, qui la prennent de tous les côtés en même temps !!
Et quatre paires d’yeux qui n’en perdent pas une miette… Et ça l’excite encore plus de se faire mater dans cette situation !!
« Quelle salope, mais quelle salope !! »
Les commentaires sont incessants…
« T’en redemandes en plus, hein, petite salope !! »
Elle adore se faire traiter comme çà…
Le vice a pris le pas depuis longtemps sur la réalité.
Elle n’est plus qu’une petite chienne ne répondant qu’à son propre fantasme…
« T’aimes ça ma grosse bite dans ton cul, hein ?!!
Et la mienne dans ta bouche, tu l’aimes, salope ?!! »
Elle gémit la bouche remplie jusqu’aux couilles… Sa salive déborde de ses lèvres à chaque pénétration profonde…

Dans un bois, à l’arrière d’un fourgon, elle est en train de se faire baiser comme jamais !!
Elle se donne entièrement aux quatre compères…

« Mais dis-moi, une salope comme toi ça doit aimer le foutre ? ».
La voix vient de l’homme qui profite de son cul.
« Ca te dirait de nous avaler chacun notre tour ??! Moi j’ai très envie de te jouir dans la bouche… Pas vous les gars ?! »
Des rires vicieux pour toute réponse, Madame ne se fait surtout pas prier… Elle en rêve !! C’est exactement comme ça qu’elle veut que ça finisse !!
S’allongeant sur le dos, elle ouvre la bouche et sort la langue. Elle ne peut être plus explicite…

Les quatre grosses bites viennent se positionner au dessus de son visage… Et les masturbations commencent… Quatre queues branlées pour elle qui se frottent sur ses joues, sur ses lèvres, sur sa langue… Elle les gobe au passage, chacune leur tour…
Guidant son orgasme du bout des doigts sur son clito gonflé, elle n’a de cesse de goûter à chaque verge comme si c’était la dernière fois…
« Mmmmmmmmmm… C’est trop booOOOooon !! Allez-y !! Jutez-moi dessus… jutez-moi dans la bouche… ».

Le premier ne va pas tarder à jouir. Il se redresse légèrement et s’engouffre entre ses lèvres…
Il se tend et… Mmmmmmmmmmmm… un long jet de foutre jaillit sur sa langue…. Un deuxième… Mmmmmmmm… C’est chaud, gluant… Encore plus de foutre… encore… La bite baigne dans son propre jus… jusqu’à la dernière goutte… Elle adore…

« N’avale pas ! Enfin, pas tout de suite… J’arrive ! »
Une deuxième bite remplace aussitôt la première… plus profondément… Les couilles posées sur ses lèvres et le gland bien au fond de sa gorge… Du sperme, tujours plus de sperme… plein la bouche… Le policier en profite encore quelques instants. Il s’amuse à de petits va-et-vient sur sa langue, matant avec envie les trainées de foutre qui débordent sur ses joues, sur son menton…
Les deux derniers se branlent toujours devant ce spectacle pornographique. Le policier « repus » quant à lui, est revenu au cul de madame et le fouille avec un, puis deux, et enfin trois gros doigts pervers…
« Tu peux avaler maintenant ! En nous regardant… »
Accompagnant de sa langue le membre qui s’extirpe, elle ouvre bien grand la bouche pour exposer le fond de sa gorge qui baigne de jus… Et, salope comme jamais, ferme la bouche , sourit et la rouvre… Elle a tout avalé…

Il en reste 2… et elle les veut aussi…
Une dans chaque main, elle commence à les branler en même temps, au-dessus de sa bouche grande ouverte…. Elle a toujours les trois doigts vigoureux dans le cul… et une autre main qui s’occupe de sa chatte…

Elle va jouir !! Elle va venir à son tour !!! Les deux gros glands à l’orée des lèvres…

Un long râle commun fige l’instant dans un orgasme démesuré. Les deux verges éjaculent ensemble, abondamment… lui maculent les joues, les lèvres… du foutre partout… et finissent de se vider sur sa langue… De longues trainées blanchâtres coulent sur son visage… débordent de sa bouche inondée…
Elle est submergée de plaisir…
Elle en tremble d’extase…

Elle est encore sous l’effet de l’orgasme quand les portières arrière s’ouvrent… Saisissant ses affaires, l'un des policiers les jette nonchalamment sur la route.
« Maintenant, tu vas sortir de là, petite salope ! La place d’une pute, c’est sur le trottoir. Alors vas-y ! ».
Et bizarrement, ça ne la choque pas. Ca la surprend à peine à vrai dire... Ca lui plait même…
Elle ne résiste pas, ne rechigne pas. Et sors du fourgon sous les commentaires crus de ses partenaires.

Regardant le véhicule s’éloigner, elle passe les doigts sur ses joues gluantes, et les sucent goulûment pour savourer encore cette jouissance…



Une demi-heure plus tard, un chauffard n’en croira pas ses yeux…
Il vient de dépasser une femme sur le bas-côté… nue, à quatre pattes, en train de se caresser fiévreusement la chatte et les fesses… Elle avait le visage brillant…
...

Voilà les coquins... J'espère que ça vous plaira...
100% (2/0)
 
Categories: Sex HumorHardcore
Posted by piolis111
1 year ago    Views: 1,237
Comments (1)
Reply for:
Reply text
Please login or register to post comments.
1 year ago
tres excitant comme recit !!!

la femme qui mouille en se sentant salope ,soumise,humiliee... quel regal !!!