Shooting photo sexy pour une amie

Ne vous attendez pas à quelque chose de très hardcore, mais voici un témoignage que je voulais vous partager. Un moment assez rare qui ne se reproduira probablement jamais, mais de quoi me rappeler longtemps de ces superbes souvenirs. Bonne lecture ! :)


Contexte

Il y a quelques années de ça maintenant, lorsque j'avais tout juste 18 ans, une (très) bonne copine souhaitait faire un cadeau d'anniversaire peu commun à l'une de ses meilleures amies. Avec 3 autres de ses amies, elles avaient décidé de dépasser un peu leurs limites et faire un album de photos sexy. Pourquoi, ça je ne le sais pas vraiment, mais c'était leur délire et ça semblait les ravir. Rien de réellement explicite a priori, seulement assez pour que ça soit un instant relativement complice entre elles, ce qui avait l'air de faire le cadeau parfait pour leur copine commune.

Étant assez doué en photos et retouches, c'est à moi qu'a été confiée la tâche de m'occuper du tout. Nous nous sommes donc donnés rendez-vous chez ma copine, qui a prévenu entre temps les siennes de la mission qu'elle m'avait confiée. Je n'avais à l'origine aucune intention de particulièrement en profiter, voulant avant tout faire cela avec tout le respect que je devais à mon amie, et surtout rester professionnel (bien que je ne l'étais pas spécialement, au final), mais ce qui allait suivre à dépassé le peu d'espoir que je m'étais fait de ce shooting à venir.


Préparation

Je me suis ainsi retrouvé un soir entouré de 4 filles plutôt jolies, d'environ mon âge, en train de se faire à l'idée qu'un homme les photographierait. Mon amie était blonde, pas très grande, mais avait un corps magnifique : le teint légèrement hâlé, de jolies jambes, un visage parfait, et une poitrine tout à fait agréable, pour se limiter à ça. Je m'étais surpris à fantasmer plus d'une fois sur elle, mais n'avais jamais eu aucune envie d'aller plus loin, probablement pour ne pas gâcher notre amitié de longue date désormais. Cependant, ça allait être l'occasion de la découvrir un peu plus dénudée. Si je l'avais déjà vue à la piscine, dans des sous-vêtements sexy, ça allait être bien différent. Les 3 autres étaient toutes brunes, avec différentes poitrines, dont une particulièrement impressionnante pour son jeune âge. La seule que je connaissais également d'ailleurs.

Après avoir décidé des éventuelles poses qu'elles allaient prendre, ainsi que des habits qu'elles porteraient (pour le peu qu'elles allaient porter, du moins), nous nous dirigions alors vers la chambre. Je n'ai, au début, pas été autorisé à rentrer lorsqu'elles se changeaient ensemble, mais ne pouvais m'empêcher de jeter un coup d'œil régulier derrière le rideau qu'elles avaient tiré devant la porte restée ouverte. La seule, après mon amie, que je ne connaissais donc aussi, avait remarqué que je les regardais parfois et s'est soudainement isolée des autres pour venir plus près de moi lorsqu'elle commença à se déshabiller. Au début surpris, j'ai préféré détourner le regard. C'est quand j'ai regardé à nouveau que je l'ai vue me sourire et même me faire un clin d'œil, la poitrine totalement découverte, prête à retirer sa culotte. Je n'en pouvais déjà plus et n'osais pas imaginer qu'elle souhaitait vraiment que je la voie mais, alors que les autres discutaient assez fort dans l'euphorie du moment, elle me dit "Tu peux regarder, je m'en fous." J'ai donc profité d'une scène tout à fait surprenante, avant même de commencer à faire le travail qu'on m'avait demandé.

Elle était totalement dévêtue, ses énormes seins pendant vers le sol alors qu'elle ramassait ses habits, son sexe à l'air, et probablement à la vue des autres qui étaient un peu plus en retrait. Elle se retourna vers elles et enfila une nuisette en soie avant de prévenir tout le monde qu'elle était prête. Histoire de ne pas me faire prendre pendant cet instant quelque peu pervers, je me suis reculé dans le couloir en attendant qu'on m'appelle.


Shooting

Finalement, après de longues minutes, c'était à mon tour d'entrer en scène. J'ai au début essayé de ne pas m'attarder sur leurs tenues, mais j'ai vite invoqué une raison quelconque pour en profiter autrement que derrière l'objectif de l'appareil photo. Elles étaient toutes en nuisettes, sans soutien-gorges, tournées vers moi, se demandant ce que je pouvais bien en penser. Celle de ma copine était la plus provocante : la relative transparence de celle-ci laissait totalement entrevoir ses tétons, et même son nombril d'ailleurs ; c'est dire si c'était peu opaque. Je m'installa alors au bout de la pièce, en face du lit, installa l'appareil, et leur demanda se s'installer sur le matelas comme convenu plus tôt.

Après quelques photos tout à fait traditionnelles, elles commencèrent à feindre s'amuser comme on pourrait le voir dans certains clips de musique. Ma copine sortit donc tout un tas de peluches, des ballons de baudruche qu'elle avait gonflés auparavant et cachés sous le lit, des menottes fantaisie en fourrure, et… un sextoy. C'était son propre vibro, qu'elle a immédiatement déclaré comme offert par une copine mais dont elle ne se servait pas. Évidemment, tout le monde se mit à rire ne la croyant pas, mais personne ne releva plus que cela. À partir de ce moment, et avec le spectacle que m'avait offert mon autre copine quand elles se préparaient, inutile de vous mentir : j'avais une érection comme je n'en avais encore jamais eu. J'espérais secrètement que ça irait plus loin et mon esprit s'évada même à imaginer une orgie, mais évidemment ça ne se serait pas passé comme ça.

Pour autant, maintenant toutes à jouer avec tous les accessoires sortis, je n'allais pas être déçu. Mon autre copine n'avait en effet pas remis de culotte en-dessous de sa nuisette, et je ne l'ai remarqué que quand elle commença à se mettre sur le ventre, la tête à mon opposée. Je pouvais tout voir… De son superbe pubis épilé à ses fesses rebondies, en passant par ses lèvres qui semblaient luire de désir. Bien sûr, je continuais à faire des photos, impossible de louper ça ! Malheureusement elle ne resta pas longtemps dans cette position, puisque mon amie lui lança "Rappelle-toi que c'est une homme qui nous photographie, on ne sait pas ce qu'il pourrait faire des photos." Si elle l'a dit pour blaguer, ça a soudainement calmé tout le monde, et elles décidèrent alors de passer à d'autres tenues.


Second shooting

Alors que j'allais partir pour les laisser se changer entre elles, mon amie me dit (à peu de choses près) : "Si les autres sont d'accord, tu peux rester, tant que tu ne prends pas de photos quand on est toutes nues. Enfin, moi je m'en fous en tout cas." J'aurais pensé qu'elles ne souhaiteraient pas de ma présence, mais manifestement ça ne semblait plus déranger qui que ce soit que je puisse voir ces 4 superbes filles totalement nues, puisque tout le monde approuva sa décision. Je m'installa alors sur le lit tandis qu'elles se levèrent toutes en direction de leurs affaires, cherchant leurs prochains vêtements. Ma copine lança "Alors, on ose ce qu'on avait dit ou pas ?".

100% (5/0)
 
Categories: Hardcore
Posted by piolis111
1 year ago    Views: 1,098
Comments (2)
Reply for:
Reply text
Please login or register to post comments.
10 months ago
Comment peut-on voir la suite?
1 year ago
super j'adore !