jeux bdsm

Premier blog pour moi.
Je ne vous raconterais pas aujourd'hui mes différents jeux sexuels que je pratique mais seulement ce que je fais actuellement.
Vous aprendrez a me connaitre si je continu mes blogs mais en résumé, presque aucunes pratiques ne sont non admises et j'aimes essayer et repouser toujours plus loins mes fantasme (qui reste rarement au stade de fantasme).
Tout cela pour raconter ce que je fais actuellement et surtout pour lire vos commentaires et suggestions.
donc, voici ma perversion du moment :

J'écrit actuellement les testicules attachées par 10 tours de cordelette depuis 30 mn (voir photos profil pour vous imaginer). Mon exitation est énorme, mon sexe est gorgé de sang : non pas par la cordelette mais par l'imagination de vous voir lire ce blog...
Cela vas faire 5 jours que je joue a reppousser mes limites : 5 jours a le faire et je pense continuer encore toutes cette semaine pour voir le résultat.
..................denial...........
chaque fois dès que je peux prendre un peu de temps, je commence une branlette qui ne ce finiras pas en jouissance :
je me masse la queue jusqu'à l'exitation maximum et STOPPP on arrete juste au dernier moment. ce dernier moment est tellement proche de l'éjaculation que quelques goutte de sperme s'écoule de mon sexe.
l'exitation est à son maximum mais elle est encore plus forte quand je pense (et suppose) de la quantité de sperme que je vais produire quand j'irais au bout.
pour tout vous dire, je vais de ce pas chercher deux pinces à linge que je mets directement sur mes seins. je bande de plus en plus et la douleur de la corde autour de mes testicules augmente en même temps.
cela devient dure de res****r à me faire jouir mais je vais tenir.... mes instinct reviennent et l'envie aussi de me sodomiser avec un gode est enorme.
quel gode, plus je pense à cela, plus je veux m'éclater la rondelle (c'est mon plus grand péché : toute les tailles sont acceptable, du plus petit que j'utilise rarement au plus gros qui me rend dingue.
dans tous les cas, éjaculation interdite ce soir.

je ne tiens plus, a f***e de raconter, il faut agir aussi. on va commencer doucement par mon petit plug :

longueur 15 cm, diametre 6.5cm.

mais avant lavement anal impératif....

De retour de la douche le pug bien enfoncé dans mon cul, les couilles toujours bien serrer avec de plus en plus de douleur provoqué par les pinces sur mes seins.
Je reprend mon écriture mais je ne peux plus tenir, il faut que je me touche, je descend doucement une main sous ma robe de chambre et commence un va et vient très lent.
Depuis le temps, je connais mes limites et je sais que ce jeux peut durer longtemps si le mouvement reste cool . difficile cependant d'écrire en même temps.
ma bite est plus dure que jamais. je masse doucement avec deux doigt le bout de mon gland en insistant sur le frein : enorme sensation, en fait je crois que je vais jouir....
Stopp, j'arrete le touché car l'éjaculation est trop proche. quelques goutte de sperme sorte toutefois de mon gland.
trop dure de rés****r à continuer mais il faut. je passe doucement mon index sur le bout du gland afin de récupérer la goutte de sperme et ensuite je lèche mon doigt doucement.
c'est le seul moment ou j'arrive à gouter mon sperme, je fantasme toujours de boire celui-ci après une bonne partie sexe mais je n'y arrive jamais. trop difficile après la jouissance.
je descend à nouveau ma main et tir edoucement sur les pinces à linges : houaaaa. délicieuse douleur.

la descente continu, mon sexe est toujour aussi dure : un peu de lubrifiant sur les doigt et c'est repartie pour un massage du gland.

l'excitation est enorme, toutes mes pensées deviennent extrèmes.

mes envies immédiates (réalistes car je possède ce qu'il faut) :
- ressérer la cordelette autour de mes testicules : ne pas faire car lors du dessérage, la douleur devient telle qu'il devient impossible de faire plus fort.
- jouer des pinces à linges sur ma bite
- me goder : 1 - big plug
2 - double long (60 cm) je rentre en général 50.
3 - vibro : en insistant bien sur la prostate
4 - fisting...

mon envie de jouir revient, ne plus toucher: une nouvelle goutte de sperme coule du bout du gland, même deux grosse goutte.
ne pas gacher, j'eesuis doucement avec mon doigt et avale le tout.

il faut que je me calme, mon envie de jouir devient insuportable. je me demande si je ne me ferais pas un bon milking de la prostate pour aténuer l'éxitation.
je regarde l'heure, cela fait plus de deux heures que mes testicules sont bien serrées et une heure que mes seins sont douloureux.
Il faut aller ce coucher malgrès l'énorme envie de continuer le jeux.
j'enlève doucement la première pince a linge : pour ceux qui ont déjà pratiqué, vous savez que c'est le moment le plus terrible.
avant que la douleur ne retombe, j'enlève l'autre sans l'ouvrir mais en tirant dessus. mmmmmmmmh enorme.
je place alors celle ci sur le dessous de mon gland et commence à défaire le noeud de la cordelette.
je retire celle ci, les premier tour sont sans problème mais plus j'arrive à la fin, plus la douleur devient importante. le dernier tour est terrible.

impossible de s'arréter la, je reprend la première pince plus une autres et me les remets sur les seins.mmmmmh

mes testicules sont encore bleu, je commence à les masser d'une main. je remonte doucement le long de ma verge et sursaute quand je touche la pince a linge toujour bien fixes sur mon gland.
je recommence alors des va et vient lentement. je ne sent même plus mon plug bien enfoncé dans mon trou du cul. je commence alors à le soritr doucement pour bien dilater le fion et le rentre brusquement.
je repète l'opération plusieur fois et là je ne peux plus, il faut que je me dilate le trou. je vais chercher mon deuxième plug (15cm et 9 de diamètre).
après l'avoir bien lubrifié, je le pose sur ma chaise de bureau et commence à m'assoir doucement dessus.
si je ne sentais plus l'autre, celui-ci me fais de l'effet.
c'est fait, j'ai le cul bien renplis par mon plug.je me sent bien dilater. je me relève doucement en l'enserrant bien pour ne pas l'expulser.
il est tellement gros que c'est difficile et celui ci fini quand même par sortir. je le repose et reprend ma position dilatation assise.
j'enlève alors la pince de mon gland afin de reprendre mon petit massage.quelques minutes et de nouveau on arrete et du sperme coule.
dernière petite goutte sur ma langue car je sais que si je continu, je ne pourrais plus m'arreter.
le jeux va finir pour aujourd'hui, je retire les pinces de mes seins, j'enlève mon gros plug et je remet l'autre qui rentre facilement. je vais garder celui ci jusqu'a aller au lit.

je vous laisse maintenant pour aller nettoyer mes accessoires et j'espère que cette première soirée vous aura plus.
merci pour vos commentaires et n'hésiter pas à me laisser des scénarios....

kiss

100% (3/0)
 
Categories: AnalBDSMHardcore
Posted by phoenix74-71
3 years ago    Views: 549
Comments (2)
Reply for:
Reply text
Please login or register to post comments.
11 months ago
Cette petite lecture m'a beaucoup excité .......je me suis pas mal retrouvé dans tes délires.....
1 year ago
Bonjour.
Un récit, qui m’a beaucoup excité. Pour ce qui est d’avaler du sperme, oui c’est très difficile de le faire après avoir jouie, ce n’est pas quelque chose que j’aime particulièrement, et je n’aime pas vraiment le goût du sperme, je ne le fais que ci le dominateur Maîtresse ou Maître l’exige. Je suis impressionné, par le diamètre de tes plugs, 6,5 c’est déjà énorme, mais 9 je n’arrive même pas a imaginer le travail. J’ose a peine m’ouvrir a plus de 3,5 cela me fait un peu peur et mon Maître me demande d’aller jusqu’au fist, beaucoup de travail en perspective.
Continu ton blog, tu écrits très bien et tes réflexions très justes.