L’Énorme bite de mon fils. Ch.7

Merci pour vos encouragements. voici la suite

Chapitre. 7 : La caméra i****tueuse

Nous avons passé la nuit à dormir, à câliner, tous les deux nus dans le grand lit. Je me suis réveillé le lendemain matin en sentant le chaud soleil du matin qui brille à travers la fenêtre.
Je ne peux m’empêcher de repenser à nos séances de baises d'hier. J'avais réussi à me faire enculer par l’énorme bite de Mike et il m’avait baisé la chatte plusieurs fois. Mon corps le ressentait encore ce matin et je me sentais faiblarde après les innombrables orgasmes que j’avais eus avec mon fils.

Finalement, je me décide de me lever et je laisse mon grand garçon dormir.
Assise à table je réfléchie sur l’évolution de ma vie depuis la semaine dernière.
Avant, j'étais juste une femme avec des besoins sexuels qui devait se masturber pour assouvir mes pulsions de chaudâsse. Maintenant, je deviens complètement nymphomane et j’assouvis mes pulsions avec la grosse bite de mon fils qui me baise par tous les trous ! Je suis devenue une vraie salope qui fornique avec son fils.
Pour me disculper je me dis que nous sommes adultes et consentant et que si chaque mère savait comment c’est bon de baiser leur garçon, elles feraient comme moi. Elles iraient dans leur chambre et s’enfileraient leur jeune bite dans leur chatte en feu.
Je suis allée dans le salon et je me suis connectée. Au passage j’ai remarqué les taches de sperme et de mon jus sur le canapé, suite à la folle baise de mon cul de la nuit dernière.

Je retrouve mon amie en ligne et nous sommes entrés dans une discussion très animée. Je lui détaille les événements de la nuit dernière et ça l’excite vachement. Ouvrant nos webcams, je la regarde se masturber elle-même et elle à un orgasme au moment ou je lui dis comment mon fils m’a prise sur le canapé et enfoncé sa grosse bite dans mon cul.
En la mâtant sur l’écran je repense à la caméra dans mon placard. L'idée de filmer une chaude baise i****tueuse avec mon fils rempli mon esprit et vlan! Ma chatte devient humide.

Plus tard dans la journée, alors que Mike est sorti, j’étudie comment je pourrais placer la caméra face au lit sans personne pour la tenir.
Je trouve que le meilleur endroit c’est sur le dessus de ma coiffeuse. C’est juste assez loin pour que l'ensemble du lit soit dans le champ de la caméra. Je vérifie, OK c’est bon pour filmer nos bouillantes relations sexuelles.

Après avoir bien vérifié que la batterie est bien chargée, je redescends pour attendre Mike.
Rien qu’à penser que l'énorme bite de Mike va bientôt me remplir la chatte, je sens qu’elle mouille déjà.
Après que mon fils soit rentré, nous avons dîné, puis nous avons regardé la télévision tout en nous faisant des baisers d’amoureux et avec les mains quelque peu baladeuses.
- Mike... Maman voudrait essayer quelque chose de nouveau ce soir.
- Tout ce que tu veux...Maman !
Avec un sourire et un regard interrogateur se demandant ce que j'avais à l'esprit.
- Tu te souviens du caméscope ayant appartenu à ton père?

Il hoche la tête. Je caresse sa poitrine et revient vers ses genoux.

- Eh bien bébé d’amour, j'aimerais filmer une de nos relations sexuelles, enfin une de nos baise insensée ...qu’en penses-tu?

- Oh oui maman, ce serait génial, on aurait notre propre film porno, et délicieusement pervers !
Ce dernier mot fait monter mon excitation. Ma main tâte entre ses cuisses et je sens sa grosse bite gonfler et du coup, ma chatte vibre d'impatience.

Après un long baiser bien baveux, je lui dis.

- J'ai mis la caméra dans ma chambre... Tu es prêt pour faire un film très cochon mon bébé?

Il hoche de la tête et sourit avec enthousiasme, saute du canapé et se dirige vers la porte. L'avant de son Jeans pointait, déformé par son énorme bite mettant à rude épreuve la fermeture à glissière.
Il monte en courant vers la chambre et quand je le rejoins, il a déjà enlevé sa chemise et son jeans, il se présente devant moi juste en slip.
- Garde ton slip bébé, maman le retirera avec plaisir.
Et tout en disant cela je retirais mes propres vêtements.
- 2 minutes, j’allume la caméra.

J’appuie sur « On » et je reviens vers le lit en glissant ma culotte doucement vers le bas en tortillant du cul.
Je me mets à genoux et je caresse les jambes musclées de mon fils. Son énorme queue déforme complètement son slip. Je passe mes doigts le long de cette gigantesque protubérance pour finir sur ses grosses couilles.
- Laisse maman voir cette belle queue, non... cette énorme queue qui va me baiser si bien et si fort que je vais jouir à en mourir.

Je prends la ceinture du slip et je tire vers le bas en faisant attention au champ de la caméra qui film une grosse bite qui surgit et viens frapper ma figure.
Me tournant légèrement et souriant à la caméra, je prends cette bite bien épaisse en main et lentement je commence à branler la queue de mon fils en regardant la caméra et je dis d'une voix profonde et sensuelle :
- Regardez cette très grosse queue bien dure... cette queue d’âne qui va baiser ma chatte bien fort.... vous voulez me voir m’empaler sur l’énorme matraque de mon fils?
Quittant des yeux la caméra, j’ouvre ma bouche et je commence à l‘avaler tout en léchant avec ma langue, en tournant autour de ce gros membre, sur le gland et sur toute la longueur de ce bâton de chair épais.
Abandonnant provisoirement cette énorme sucette j’att**** ses boules avec mes lèvres, aspire et lèche avec ma langue ces gros bonbons en laissant de la salive dessus.
Tout d’un coup je pense à mon ex-mari. Il était bien trop coincé pour me baiser devant une caméra et je m’imagine qu’il tombe un jour sur ce film.
Je le vois, assit sur un canapé à regarder quelque part cette vidéo et bouche bée il voit son ex-épouse, sucer la bite de son fils.
Je fixe de nouveau la caméra et prenant la belle bite en pleine érection de mon fils je commence à branler vivement ce monstre dans mes deux mains.
- Bonjour Jean... Regarde bien... jette un coup d'œil sur la grosse bite de ton fils... tu vois cette énorme queue que je vais sucer.... Mon Dieu Jean, j’aurais bien aimé que ta bite soit aussi grosse et aussi longue que celle de ton fils.
- Maman, que fais-tu?
- Mon chéri, j’imagine que ton père est en train de voir le film.

Mike a juste haussé les épaules et ferme ses yeux, appréciant la sensation que lui donne ma main et ma bouche qui jouent avec sa belle queue.
Revenant vers la caméra, je recommence à parler à mon ex-mari comme s'il était assis en train de nous regarder.

« Maintenant, Jean, je vais branler cette énorme bite bien dure... tu vas pouvoir admirer cette gigantesque et magnifique grosse bite ... ce gland déjà humide et ses grosses boules pleines de sperme brulant.
Ensuite je fais une pipe sur la bite de son fils en enfonçant celle-ci le plus profondément, dans ma bouche, le gland dans l’arrière gorge, ma main serrée sur la base de son pénis et puis je lui dis :
- waouh, Jean, regarde... Ton fils est monté comme un cheval ... et il sait vraiment comment l'utiliser. Il m’a baisé avec cette bite de cheval plusieurs fois ces derniers jours et... tu aurais dû voir la nuit dernière, quand j'ai pris son énorme bite dans mon trou du cul, enfoncée jusqu'à la garde !

Mes paroles de salope devant la caméra réveille la chaudâsse que je suis. Je sens ma chatte mouiller de plus en plus. Je branle plus vite la grosse bite avec une main puis je mets mon autre main sur sa bite et je le branle avec mes deux mains.
- Regarde Jean, j'ai besoin des deux mains pour jouer avec sa bite... elle est si longue... c'est deux fois la taille de ta bite, c’est pathétique...hein Jean, ça c’est une vraie bite... Tu vois Jean... voila la taille qu’il me faut pour me faire jouir... et c’est la bite de notre fils.
Je remets cette belle queue dans ma bouche, je sens les mains de mon fils reposer sur ma nuque et il commence à pousser de ses hanches vers l'avant. Il baise ma bouche.
Il se retire, se renfonce, et moi je me soumets et accepte ses coups de boutoir. A chaque fois il enfonce profondément sa bite dans ma gorge et ses couilles claquent contre mon menton.

Je ne peux pas beaucoup bouger ma tête, mais je tourne mes yeux vers la gauche et regarde la caméra, tandis que mon fils martyrise ma bouche.
Lorsque Mike retire ma tête de son emprise, je tousse et je crache sur sa bite et me tourne vers la caméra :
- Tu vois Jean, comment ma bouche doit être baisée, avec une bonne queue bien dure... Et maintenant, tu veux voir comment il baise ma chatte qui est tellement excitée qu’elle en pleure du plaisir qu’il va me donner.
Je monte sur le lit et je me mets à 4 pattes le cul bien levé pour me faire prendre en levrette par mon fils.
- Aller chéri, baise moi fort....plante ta grosse bite dans ma chatte et enfonce là bien à fond... transperce moi et laisse ton papa regarder.

Mike riait quand il est monté derrière moi, sur ses genoux entre mes jambes, prenant sa bite de cheval dans sa main. Je regarde la caméra et je passe ma langue sur mes lèvres.

- Maintenant, Jean, regarde... regarde comment l’énorme bite de ton fils va baiser ton ex... Regarde bien ta salope d’ex-épouse se faire prendre, par derrière, sa chatte qui n’attend que ça !
Et en disant ça, je sens Mike qui introduit son engin entre mes lèvres détrempées et qui pousse sa longue bite profondément à l’intérieur de mon vagin.

Ma chatte est chaude et humide, et il glisse facilement à l'intérieur de moi avec peu d'effort.
Me prenant par mes hanches il commence à me labourer avec sa bite d’acier. Mes gros seins commencent à se balancer en dessous de moi, et comme il accélère ses pénétrations, ils cognent l’un contre l’autre, entrant en collision avec ma poitrine avec beaucoup de f***e.
Et je crie en regardant bien la caméra :

- Putain...Jean, regarde comme il me baise ! Dieu... sa bite est tellement grosse et dure... et il enfonce tout dans la chatte excitée de sa maman.
- oui mon garçon, baise bien maman...laisse ton papa voir comment un vrai mâle baise une salope comme moi...laisse le bien voir.
Le lit craque sous nous et les sons de nos corps se rencontrant à chaque pénétration font presque autant de bruit que mes cris de plaisir et les gémissements profonds de Mike.

- Mon dieu, Jean, qu’est ce qu’il me baise bien...ton fils est un vrai étalon et je te jure que je la sens passer sa grosse queue ! J’en prends plein la chatte, il me rempli entièrement.
Ma chatte dégouline et mes convulsions pressent sa queue de plus en plus rapidement. Ses lourdes couilles frappent ma chatte quand il me pénètre avec f***e et je pousse mon cul en arrière pour le maintenir au maximum de sa pénétration
- Tu vois bien Jean... regarde avec qu’elle f***e il me pénètre...Huumm que sa bite est bonne, tu ne pourras jamais me baiser comme ça ! AAAAhhhh...ça vient....j’éclate !
- ARRRRRRRRHHHHHHHHHH. »

Un énorme orgasme éclate dans mon ventre pendant qu’il continue de me pistonner avec sa merveilleuse queue. Je pousse mon cul contre lui et une vague intense me soulève une fois, deux fois, trois fois... et je gémis :
- Retiens-toi si tu peux, je t'en prie, essaie de ne pas venir encore, mon chéri, mon amour, ma bête de sexe, oh, laisse-moi jouir encore, encore, encore...
Mike se mord les lèvres et regarde mes fesses exécuter des mouvements giratoires sur sa queue enfoncée au maximum. En même temps, il se contient au maximum, combattant son propre orgasme, essayant de le maîtriser.
J'ai senti sa main quitter ma hanche et quelques secondes plus tard elle me fesse mes fesses.
Paf...paf...paf
- Maman... t’es une vraie salope !
Et il continu de me fesser avec une main et l’autre sur ma chatte avec 2 doigts emprisonnant mon clitoris et bien sur sa bite au fond de mes entrailles.

- aïe, aïe...regarde-le jean, regarde...aïe...la fessée que ton salaud de fils est en train de me foutre et en plus, avec sa grosse bite à fond dans ma chatte. Ton fils est un vrai pervers... mais quel queutard...putain...qu’est ce qu’il me met...AAAaahhhh.....

Ma chatte distendue emprisonne sa queue monstrueuse et un autre gros orgasme éclate dans mes entrailles défoncées par sa bite épaisse et mon jus de chatte déborde.
- Vas-y mon grand, baise maman avec ton amour de bite. Laisse ton père voir comment on baise une chatte en chaleur et comment on la fait jouir...huuuummm... c’est bon mon bébé... tu m’as encore fais jouir.

Pendant cinq minutes, Mike continu de me baiser en levrette me martelant les chairs avec son membre énorme à l'intérieur de moi.

Je continu de fixer la caméra et j’imagine mon ex-mari qui voit son fils baiser sa mère.
- Regarde Jean...l’énorme bite de Mike qui rentre et sort de ma chatte qui dégouline de plaisir. Regarde comme elle est belle, longue et dure....Ooooohhhh...ouiiiiii...je peux te dire que je la sens passer sa grosse bite !

Je dis à Mike de se retirer 2 secondes et je m’allonge sur le dos. Je lève mes jambes en les écartant bien et je lui dis :
- Maintenant prends moi comme ça que je puisse voir ta bite me pénétrer. Enfonce-là le plus loin que tu peux, fais moi encore hurler de jouissance. Vas-y baise ta mère !
Il n’a pas attendu longtemps avant d’enfiler sa grosse bite dans mon trou inondé de cyprine
La caméra est maintenant derrière Mike qui est a genoux, le cul en l’air avec sa bite qui frotte mon clito et qui pénètre entre mes lèvres grande ouvertes.
- Vas-y bébé enfonce là bien. À fond !
L’énorme bite de Mike dans ma chatte je crie pour la caméra :
- Bébé... tu vois ta salope de maman avec les jambes en l’air ! On dirait une chienne en chaleur entrain de se faire fourrer par une bite immonde !
- Regarde, jean...regarde ton salaud de fils qui écartèle ma chatte ruisselante avec son énorme bite !

Mon fils, penché sur moi, commence ses vas et viens en plongeant à fond sa grosse bite épaisse dans les profondeurs de ma chatte humide. Je prends son cul dans mes mains, pour l’aider et la caméra film un pieu de 28 cm qui rentre et qui sort en faisant des clapotis tellement je mouille.
- Tu vois bien Jean ? Tu vois sa bite géante ? Elle va au fond de ma chatte baveuse. Aaaahhhh...doucement Mike...tu vas m’ouvrir en deux si tu continu comme ça !
Et je continu de crier devant cette caméra qui film cette baise i****tueuse avec une vue parfaite de mon fils pilonnant ma chatte, mes jambes en l’air, écartées au maximum pour permettre a mon fils de frapper mon vagin, avec son pubis et mon cul avec ses couilles.
Il déplace ses bras à côté de moi et se soulève sur la pointe des pieds. Il commence à faire des pompes au-dessus de moi, soulevant sa bite pour la redescendre aussi vite. Il glisse sans effort tout le long de mon tunnel en feu. Je le prends par la taille mais son chevauchement est trop puissant. Mes mains glissent de son corps et il continu à me baiser incroyablement !
- Ouiiiii, baise ta maman, enfile ta grosse queue dans ma chatte affamée !
Encore une fois, mon corps va éclater car je sentais mon vagin serrer sa queue malgré la puissance de ses coups.
- Jean ! Tu vois je vais encore jouir ! Ahh, si seulement tu m’avais baisé comme ça ! Prenant ses fesses je l’écrase contre moi et je l’emprisonne avec mes jambes
- Je me retiens, dit-il d'une voix rauque. Mais je suis si proche qu'au moindre mouvement, je crains bien.....
Je m’écarte lentement de son pubis puis je me relance vigoureusement contre lui, l'enfonçant une fois de plus jusqu'à la garde.
- Alors, éclate ! Inonde ma chatte ! Fonce, mon chéri, éclate toi mon amour, putain..., vas-y, vas-y !
Avec un cri, Mike s'enfonce en moi et se remet à me marteler. Moi je reprends mes gigotements du vagin.
Mike, complètement surexcité veut à présent se libérer. Il utilisa sa f***e de mâle dominant pour m'asservir, maîtrisant ses mouvements et me faisant adopter son propre rythme.
Il se retire presque complètement, puis m'empale à nouveau.
Maintenant je n’en peux plus, c’est lui qui impose son rythme, sa puissance, sa f***e, et c’est moi qui explose de nouveau en n’arrêtant pas de gémir
Je jouis et je cambre le corps pour le recevoir jusqu'au plus profond de mon vagin.
Mike se met à trembler. Ma jouissance f***enée le traverse. Il redouble d'efforts et je sens qu'il s'approche du point de non retour.
Je sanglote de plaisir et de reconnaissance, en m’accrochant désespérément à lui, son corps ne faisant qu'un avec le mien. Ensuite le plaisir se transforme en déluge. Mike éprouve les premiers spasmes et je lui dis en hurlant :
- Je te sens ! Tu coules en moi, je te sens ! Aaaahhhh...ouiiiiiii... tu m’inonde de ton jus brulant...ooohhh Mike...je t’aime.

Je me tords d’extase sous les premières charges de sperme. Je sens son foutre qui gicle dans les profondeurs de mon ventre et qui brule les parois mises à mal, de mon vagin. Je bloque mes jambes autour de son cul pour bien garder sa queue qui gicle en moi. Le sperme qui sort de sa grosse bite est épais et important. Je sens son pénis, gonflé a son maximum, qui rempli de sa crème mon tunnel d’amour. Heureusement que je prends la pilule car avec cette éruption de sperme qui entre si profondément à l'intérieur de moi il me faisait à coup sûr un lardon !

- Mon Dieu MIKE je suis remplie de ton amour, c’est incroyable...extraordinaire...je croyais que tu n’allais pas arrêter de gicler !

Après avoir enfin fini de décharger tout son foutre, il se laisse aller à coté de moi mais je n’ai pu m’empêcher de regarder sa bite, encore pas mal grosse, se retirer de mon vagin
Quand sa bite à quitté mon vagin, ma chatte à éjecté un mélange de mon jus de jouissance et de son épaisse crème. Son immense grosse bite bouchait bien mon trou et gardait tout le sperme à l'intérieur de moi, mais maintenant ça déborde de ma chatte détrempée.

Mike est tombé raide mort à coté de moi et s'est effondré sur le lit. Je regarde entre mes jambes et face à la caméra je les écarte et j’expose ma chatte béante et dégoulinante à la caméra.Toujours imaginant mon ex entrain de voir le film je dis :

- Alors Jean, j’espère que tu as apprécié la prestation de ton fils. Quel étalon, n’est ce pas ? Et tu vois ce qui coule de ma chatte ? C’est tout son foutre qu’il m’a mis dans les entrailles, dans mon utérus ! Il m’a rempli entièrement et je n’ai pas arrêté de jouir, crois moi !
Mike me demande :
- Maman, je me demande ce que Papa penserait vraiment s’il me voyait en train de te baiser.
- Il verrait que son fils à une bite de cheval, qu’il baise comme un dieu et que son ex- femme jouis à répétition sous les coups de son énorme queue ! Et surtout qu’il ne sera jamais à la hauteur !
Il m'a souri et a enroulé ses bras autour de moi en pressant étroitement son corps contre le mien.

Après avoir passé quelques temps à s’embrasser et à câliner avec mon fils, il s'est levé et est allé dans la salle de bain.

Assise sur le bord du lit et regardant directement la caméra, avec un sourire séduisant et après un coup d'œil, j'ai fait semblant, de nouveau, de parler à mon ex-mari.

- T’as pris ton pied sale voyeur, j’espère que tu t’es branlé ta petite bite en voyant comment je profite des talents de ton fils. T’as vu que c’est la bonne taille pour la salope que je suis. Tu ne sauras jamais comment c’est bon d’avoir cette gigantesque belle et grosse bite à l'intérieur de moi, et tu sais....il baise mon cul aussi bien. Désormais Mike c'est mon homme, je n’ai plus besoin de qui que ce soit. Ton fils me suffit et il comble parfaitement mes besoins sexuels. Regarde notre lit Jean, le lit, que nous avons utilisé pour dormir, et bien maintenant je l’utilise pour le sexe hard... dur, avec sa grosse queue dans ma chatte... avec la bite de ton fils !
- Merci Jean, au moins tu auras servi a quelque chose mais il a fallu que j’attende 18 ans !
Et je coupe la caméra.

Je suis la plus heureuse des femmes, je suis baisée comme une reine par un étalon avec une énorme bite à la taille de mon sexe, je jouis à répétition comme une folle et j’ai un film pour le prouver.

Et nous continuons de faire l’amour, certains jours plusieurs fois dans la journée, dans chaque pièce de la maison. On a baisé dans le salon, la salle de bain, la cuisine et bien sûr la chambre à coucher.

Je me suis habitué à avoir sa grosse queue large et longue dans mon cul, et croyez-moi il l’aime mon cul ! Pour la première fois dans ma vie, mes désirs et mes besoins sont entièrement comblés, j'ai vraiment trouvé le jeune mâle impétueux et merveilleusement équipé pour la baise...pour l’amour... j’aime Mike !
Enfin pour tout vous avouer je vous dis que c’est mon fils.....et bien... ce n’est pas tout à fait vrai. Je ne l’ai élevé que depuis qu’il a 5 ans car c’est le fils que mon ex mari a eu avec sa première femme qu’il a perdue après un accident.
Je le considère vraiment comme mon fils et lui comme ma maman et c’est plus excitant de penser que nous avons des relations i****tueuses.
Aujourd’hui nous somme toujours ensemble et notre passion commune est toujours aussi forte. Dans l’intimité il ne m’appelle pas Marie (mon prénom) mais Maman!et moi c’est mon Bébé, mon grand garçon !

Voila, l’histoire pourrait s’arrêter là, mais... chers lecteurs et lectrices vous avez peut-être envie de connaitre différents épisode de notre vie commune?

Si oui... je vais demander à Mike de vous raconter comment c’est passé l’hébergement de ma sœur et de sa fille quand son mari les a quittées.

Le titre ; Mike, sa tante et sa cousine

98% (26/1)
 
Categories: MatureTabooVoyeur
Posted by phantome19
1 year ago    Views: 3,979
Comments (7)
Reply for:
Reply text
Please login or register to post comments.
1 year ago
on en veut encore !
1 year ago
on attent
1 year ago
Wai on attend
1 year ago
Magnifique, excitante tout simplement beautiful :D J'attend la suite avec impatience :)
OALINE
retired
1 year ago
Toujours aussi excitante ... oui continuez vos aventures ....
1 year ago
On attend la suite !
1 year ago
Comme les autres, excitant au possible
Merci