L’Énorme bite de mon fils Ch.2

Vous avez réclamé la suite, alors je continue ma traduction

Chapitre 2

Mike est sorti tôt le lendemain et il est rentré très tard. Nous nous sommes embrassés des qu’il a passé la porte mais ce baiser n’était pas celui d’un fils à sa maman mais d’un amant. Celui-ci était sur les lèvres et je senti sa langue s’introduire dans ma bouche.

Plus tard, prête à aller au lit, avec juste une chemise de nuit fragile sur moi, j'ai dit à Mike qu'avant d'aller dormir, de venir dans quelques minutes car j’avais quelque chose à voir avec lui.
J'ai allumé mon ordinateur et une dame plus âgée racontait sur son blog ses phantasmes sur les jeunes hommes et leurs grosses queues. Elle a un fils qu’elle a vu nue sous la douche.

Je me connectais avec elle et elle me raconta comment sa chatte est devenue très humide et chaude quand elle a vu son fils branler sa bite et en me décrivant la queue qu’elle voyait. Elle me dit qu'elle avait plus de 20 cm et qu’elle est très épaisse. Elle est allée immédiatement dans sa chambre et elle c’est baisée elle-même avec un gros gode. Depuis elle essaye de séduire son fils comme une vulgaire putain.

Je viens de me rendre compte que la bite de mon fils était encore plus grande. Je lui dis à mon tour ce qui est arrivé avec mon fils la veille au soir et elle est très excitée.
Emportée par l’excitation du moment je lui demande si elle veut me regarder donner à mon fils sa première Fellation.
Elle me répond qu’elle adorera ça, alors j’allume ma caméra et j’attends Mike.

Quand il entre il peut voir ce que je fais et il se met devant la caméra. Je me mets à genoux et je descends son boxer et sans dire un mot, je prends sa bite déjà pas mal grosse dans ma main. Je regarde ce que film la caméra et on peut bien voir sa bite énorme, bien dans ma main et que j’approche de mes lèvres pour déguster ce gros gland.
Graduellement je laisse mes lèvres glisser sur sa grosse bite, absorbant cm après cm cette trique géante et palpitante. Je m’arrête quand j’ai absorbé plus d’un tiers de sa queue, réalisant que je peux m’étouffer si je ne reprends pas ma respiration.

J'enfonce la bite énorme de Mike plus profondément dans ma bouche et je sens déjà ma chatte qui commence à se contracter puis s’élargir. Je suis tellement excitée que mon jus de plaisir commence à couler hors de ma chatte.
Je commence à sucer la queue extrêmement dure, les yeux fermés, tout en m’émerveillant de la rigidité fabuleuse de cet engin.
Il fixe tout ça sur l'écran et il peut voir combien ma chatte bave de plaisir. J'ai mes doigts de ma main gauche au fond de ma chatte et mon autre main verrouillé autour sa bite dure qui commence déjà à tressauter de plaisir.

Le sentiment d'avoir une bite aussi grosse et, en plus celle de mon fils dans ma bouche est vraiment exaltant.
Je ne suis même pas choquée de l’ardeur avec laquelle je suis entrain de sucer la bite de mon fils. J’avance davantage mon visage, plus près de la base velue, écartant les mâchoires autant que je peux, mourant d’envie d’avaler entièrement toute cette colonne charnue. Sa queue énorme répond à ma succion humide car j’ai l’impression qu’elle augmente encore de taille et de raideur. Le gland énorme pointe de façon obscène vers le haut, tressautant contre ma luette.
Frénétiquement je fais aller ma tête de haut en bas, baisant ma bouche avec la grande queue de mon garçon. Mes doigts serrés comme ils le peuvent sur la base de son énorme engin. Je le secoue, je le lèche et suce l’extrémité, faisant tourner ma langue autour du gland, l’arrosant de salive, aspirant le tout quand je sens que ça dégouline.
Plus je suçais sa belle bite, plus je sentais mon plaisir monter dans mon corps et plus mon jus dégoulinait entre mes jambes.
Sa bite palpite de plus en plus dans ma bouche de suceuse, je sens qu'il va bientôt me donner ce doux et jeune sperme. J’ai hâte maintenant de sentir sa décharge dans ma bouche, et d’être obligé d’avaler aussi rapidement que je pourrais tout le sperme dégorgé par mon grand garçon.
Il gémit bruyamment et place ses mains contre le dos de ma tête.
- Ahhhhhhhhh... je vais juter !" gémit Mike. " Ooohhh! Çà va gicler ! Je vais tout lâcher, tu sais! Ouuuhh, suce-moi, suce-moi à fond ! T’es une suceuse fantastique !

Wouah...je l’ai eu, il commence à entrer en éruption, son sperme chaud rempli ma bouche affamée, gicle dans ma gorge et je bois goulûment la crème d’amour qui sort de sa belle et énorme bite.
J'avale avec difficulté ce flot de sperme mais je continue de m’accrocher à l’énorme bâton crémeux, appréciant le goût du liquide de mon jeune fils.
Honteuse, mais fière de ce que je viens d’accomplir, je continue de secouer et de sucer en même temps, ne voulant pas libérer la pine de Mike avant d’avoir pompé jusqu’à la dernière goutte de ce bon jus légèrement salé.

Apres avoir dégluti et léché ce qui a coulé sur mon menton, je coupe la caméra et je fini de sucer la bite de mon fils pour ne pas laisser une trace de ce jus crémeux. Je retire lentement de ma bouche son énorme queue qui n’a pas encore beaucoup diminuée de grosseur et je lui fais un gros bisou sur le gland.
Puis je lui dis de s'asseoir sur ma chaise afin que je puisse me mettre sur ses genoux. Je veux sentir sa jeune bite contre les lèvres de ma chatte et c’est la meilleure façon. Je tourne mon dos vers lui et jette ma jambe gauche par-dessus ses cuisses en descendant à cheval sur son gros membre.
Bien callée et les cuisses grandes écartées je sens sa bite énorme qui se glisse entre elles et qui trouve mon clito dégoulinant de cyprine.

Je regarde vers le bas, pour voir son gros gland frotter le long de ma fente ruisselante du plaisir que j’ai pris à sucer sa belle bite. Je la coince entre mes deux grandes lèvres pendant qu’il m’entoure de ses bras et caresse mes gros seins.

Mon cul se déplace un peu en arrière et en avant en pressant sa bite et je sens son gros nœud toucher mon clito de temps en temps. Je vibre de plaisir et sursautant mon cul rebondit sur ses genoux et j’écrase son énorme bouton entre mes fesses.

« OH.... mon dieu....bébé, ma chatte sent bien ta putain de grosse bite, huuuummm......
Et je continue à glisser mes grandes lèvres le long de sa queue.

A chaque va et vient je soulève mon cul légèrement pour retomber sur sa grosse queue bien dure. Je sens de plus en plus son érection prendre de l’ampleur au fur et à mesure que je frotte sauvagement ma chatte dessus et je ne pouvais croire que malgré son éjaculation importante il y a quelques instants, qu'il soit encore dur comme de la pierre.

Je profite pleinement de la situation et avec mon désir et ma chatte en feu, maintenant, je suis prête pour sa grosse bite. Je suis incroyablement excitée et je sais que maintenant il est plus que temps de baiser avec mon fils.
Je le regarde , je prends sa bite en mains et lui dis :

- J'ai besoin de ça en moi ! J'ai besoin de ton énorme bite,baise-moi, prends moi! Viens dans mon lit pour que tu puisses bien baiser ta maman.

Je lui dis tout cela sans vergogne et sans honte, on se lève et on va vers mon grand lit.

- Maman est maintenant prête pour recevoir ta grosse bite en elle ! Et je vais me mettre au dessus de toi pour bien profiter de ce cadeau de la nature que je t’ai donné.

Sans perdre de temps nous avons tous les deux atterris sur le lit et mon fils s’est allongé sur le dos et moi je suis montée sur lui et j'ai de nouveau glissé entre mes lèvres gonflées sa queue dure, jeune, belle et grosse.
Je maintiens bien sa verge tendue en position verticale et je remue du cul afin que mes grandes lèvres de ma vulve, abondamment lubrifiées, viennent s’entrouvrir sur son gland dilaté. Je m’accroupis lentement sur le bas-ventre de Mike, m'empalant avec un réel plaisir sur le phénoménal pieu de chair.
la lente et voluptueuse pénétration du gland à l'intérieur de ma chatte en émoi, déclenche immédiatement un indicible plaisir dans mon bas ventre. Je frissonne d’excitation en contrôlant néanmoins l'avancée de l'énorme bourgeon de chair à l'intérieur de ma chatte
Mes parois intimes s'écartent à l'extrême pour libérer le passage de son mandrin.
- Aaaaaagh ! Ah, tu es très gros, Mike! J’ai connu beaucoup de bites, mon cœur, mais la tienne est la plus grosse ! Houuuu ! Tu m’écartèle mais je vais réussir à la mettre entièrement dans ma minette.
Lorsque mes grandes lèvres se retrouvent plaquées au pubis de mon fils et que je sens ses couilles sur ma raie des fesses, je réalise avec excitation et un bonheur infini que je viens d'engloutir la totalité de la bitte démesurée de mon garçon
Il saisit mes hanches et m'aide à bouger ma chatte sur sa massive virilité et je commence à baiser avec ma chatte en feu.
Ma chatte se contracte de façon incontrôlable, se serrant constamment autour de la rigidité énorme qui occupe tout mon ventre.
Je frissonne pendant qu’il replonge lentement, enfonçant chaque centimètre de sa queue géante dans mon sexe en fusion. Je remue des hanches comme une folle de sexe, et mes seins rebondissent et tremblent pendant que je projette ma chatte sur la bite de mon fils.
Je retiens mon souffle quand il pousse au plus profond de moi et cogne contre mon utérus. Je n'ai jamais connu un sentiment comme celui-ci ; être remplie complètement par une telle bite épaisse et gigantesque.
Mike a attrapé mes seins et mis ses lèvres autour de mes mamelons pour me les sucer pendant que ma chatte enfoncée jusqu’aux couilles, effectue des mouvements de rotation autour de son énorme queue. Sa grosse bite me rempli pleinement et j’apprécie de façon intense chaque mouvement que je fais.
Je suis assise sur la grosse bite de mon fils, qui va et vient dans ma chatte dodue. Quelle salope je suis, oui...une putain qui baise sans remord son grand fils.
- Oh chéri, c'est bon... Oh oui !... Je suis bien... j'aime... Oh oui, j'aime... je sens ton gros bout au fond de mon ventre... Et toi mon amour, tu es bien... Tu aimes que maman te fasse l'amour ?
– Oh ouuiiiii, c'est bon... Oh oui !... Je suis bien... j'aime... Oh oui, j'aime... Oh mon bébé...je sens ton gros bout au fond de mon ventre... Et toi mon cœur, tu es bien... Tu aimes que maman te fasse l'amour ?
Je sentais sa belle bite me battre si profondément et toucher des endroits qu’aucune queue n'avait jamais touché avant et j'ai commencé à jouir.
Mon corps tremblait et ma chatte a eue des convulsions lorsqu’il s’est enfoncé au plus profond de ma chatte.
J’ai crié ;
– Oui !... Ouuui !... Encore !... Oh oui, j'aime ta bitte, Ooouuuuiiii !... Oh, je te baise, mon chéri... Maman va te vider les couilles... Je vais te faire jouir !... Oh oui... Tu vas me faire jouir, chéri ! Défonce ta mère, défonce-moi bien ! Aaaaaagh ! Je jouis, Mike! Je jouuuuiiiiiiiis !"
Ma cyprine a jailli sur son énorme queue, pendant que mon cul rebondissait follement contre ses cuisses musclées.
Mike maintenait sa grosse bite à l'intérieur de moi comme il le pouvait malgré les chevauchements incontrôlés de mon corps en tenant fermement mes hanches.
Je sens sa bite palpiter au plus profond de ma chatte affamée de sexe. Il est de nouveau prêt à me donner son foutre et je plaque mon cul le plus possible sur sa queue énorme. Il laisse échapper un puissant gémissement et son visage déformé par la jouissance me fixe intensément.
Dans le même temps, je sens un autre orgasme énorme jaillir à l'intérieur de moi et je crie ;

- Jouis avec moi mon bébé, je veux ton sperme en moi, maman est en train de jouir... tire ta grosse charge, vas-y fils...en appuyant mes mains sur sa poitrine, plaquant brutalement mon cul dur sur sa bite.
Ma chatte explose dans l’orgasme, faisant jaillir ma mouille, mes parois internes se contractent autour de la queue de mon fils. Mike enfonce son membre à fond et le deuxième chargement de sperme jaillit hors de sa bite.
Je crie de nouveau, en serrant avec mes muscles intimes sa bite dure, quand il commence à gicler en moi et que je sens son jus brulant noyer mon utérus.

- Ouuii c’est ça...bien à fond, baise moi ! Défonce-moi !... Ooohhh... Oui... Ooouuuuiiii !...Envoie moi toute ta crème d’amour.
Je sens d'énormes quantités de sperme gicler et frapper les parois de mon sexe, et au plus profond de ma chatte comme jamais je ne l’ai connu auparavant. Mon fils gémit de plus en plus fort et continue de frapper mon sexe avec son monstre et n’arrête pas d’exploser son sperme à l'intérieur de moi.
Je le sens gicler et se répandre, inondant l’intérieur ma chatte au plus profond de celle ci, inondant mon utérus avec une crème chaude et bienfaisante.

- oh, bébé, c'est bon...c'est toi, Mike, qui donne à maman ce foutre à bébé tout chaud...ta grande et grosse bite gicle bien au fond de mon trou humide et bouillonnant... putain, continue de me baiser jusqu'à se que je m’écroule de plaisir et de jouissance... baise ma chatte...
- Ouuuhh... Aaaaahhhhh.... huuuummm.... continue.....nooon....arrête ! Noooonnn encore.....
- Ohhhh... oui... me dit-il, je te baise et je te remplis de mon foutre épais.
Tout en me gavant de son amour de jus, je continue à le sentir très dur et à plusieurs reprises il a enfoncé et retiré sa grosse bite en moi. Je n’ai jamais eu une bite aussi bonne que la sienne et je n'ai jamais autant jouis comme cette nuit-là.

Mon fils est resté en dessous de moi un moment en attendant que le calme revienne dans nos corps mais sa grosse bite est restée enfouie au fond de ma chatte. J’ai su alors que ce n'était que le début de nos perfides relations sexuelles.

Me penchant pour l'embrasser, j'ai chuchoté à son oreille.

"Désormais mon bébé, maman va inspecter cet énorme renflement tous les jours et quand je trouverai que ce morceau de chair commencera à devenir tout dur et raide, je vais arracher ma culotte, enfin si j’en ai une, et je vais mettre ma chatte humide juste dessus jusqu'à ce qu’elle demande grâce.
A partir de maintenant, bébé, tu dors dans ce lit avec maman pour que tu me donnes cette belle et grosse queue et que tu me baise lorsque j’en ai envie.
Et crois-moi, mon beau petit garçon, j’ai de gros besoins et ce lit est désormais réservé à ta putain de mère et à son cochon de fils.

Nous nous sommes embrassés très fort et nos langues se sont réunies, avant de nous endormir enveloppés dans les bras l’un de l’autre. J'avais enfin trouvé mon jeune mâle, mon étalon.
A suivre
93% (26/2)
 
Categories: MatureTaboo
Posted by phantome19
1 year ago    Views: 3,624
Comments (12)
Reply for:
Reply text
Please login or register to post comments.
1 year ago
whaouuuuu....
OALINE
retired
1 year ago
merci j'ai adorée
1 year ago
trop bonne histoire
1 year ago
J'adore !
1 year ago
chapitre tout aussi bon que le précédent. Merci
1 year ago
Bonne réponse phantome19 j'en salive déjà !!!!!!!(pour ne pas dire le reste).
1 year ago
UN PEU DE PATIENCE BULLOU TU CONNAIS LE DICTON;PLUS C'EST LONG PLUS C'EST BON (a prendre dans le sens que tu veux!)
1 year ago
ENCORE comment maman et bébé vont ils jouer maintenant ?...j'en bandes déjà

modestement une contribution personnelle
http://xhamster.com/user/bihard34/posts/101040.html
1 year ago
A quand une petite sodomie ???????
1 year ago
tout simplement superbe !!!!!!!!!!!
1 year ago
trop bonnnnnnnnnnnnnnn
1 year ago
Incroyable.. vivement la suite!!