Un amour fou

J'avais 25 ans et j'étais animateur dans un camp de vacances d'EDF dans les Charentes. Un jour mon oeil est inconsciemment attiré par la silhouette élancée d'un jeune homme à la démarche féline. Il a les cheveux longs, blonds, porte un tee-shirt ample qui découvre une de ses épaules parsemée de tâches de rousseur. Il croise mon regard et m'adresse un petit sourire timide. La finesse de son visage me trouble. Il me dépasse et je remarque qu'il porte un jean moulant taille basse qui laisse apparaitre le haut d'un string en dentelle noire. Je reste bouche bée, le coeur battant devant cette apparition. Il se dirige vers la plage. Je décide de le rejoindre. Je le retrouve, allongé sur le sable, tout habillé. Le temps est gris et il n'y a quasiment personne sur la plage. Je n'ose pas m'approcher. Je l'observe de loin. Soudain, il se retourne et m'aperçoit. Il soutient mon regard comme pour sonder mes intentions. Je me sens encouragé et je m'approche. D'une voix très douce, presque féminine,il me dit bonjour. Je lui réponds, la voix brisée par l'émotion. Il me demande si je veux m'assoir. Je m'assois à côté de lui, à distance respectable. Il m'apprend qu'il est le fils d'un Directeur d'EDF et qu'il s'ennuie à mourir dans ce camp de vacances. Je n'ose même pas le regarder tant son regard me trouble. Je remarque ses mains très fines lorsqu'il remet ses cheveux en place avec des gestes féminins. Au bout d'un moment, il me propose que nous allions nous baigner. Me souvenant du string que j'ai aperçu, je lui demande si il a un maillot de bain car je n'en ai pas moi même sur moi. Il me répond que nous sommes sur un plage nudiste. Joignant le geste à la parole il se débarrasse de son tee-shirt et avec une dextérité incroyable enlève son jean en même temps que le string. Je suis comme tétanisé par la beauté de ce garçon, ses longues jambes fines, ses jolies fesses rondes et rebondies et son torse délié totalement imberbe. Il se lève et, remarquant mon trouble, m'adresse un sourire enjôleur. "Tu viens?", me dit-il. Je me déshabille à mon tour, tentant de dissimuler mon émotion. Il m'attend patiemment en riant de ma maladresse pour me débarrasser de mes vêtements. En me levant, nu comme un ver, je ne peux éviter d'apercevoir son petit sexe, en semi érection, son gland décalotté, surmontant une adorable petite paire de testicules toutes rondes. Il se met à courir vers la mer et entre dans l'eau en se retournant pour amortir le choc de la vague. Je le rejoins et nous nageons un instant, côte à côte. Nous nous arrêtons avant de ne plus avoir pied. Il passe ses doigts fins dans ses longs cheveux pour dégager son visage et me regarde.
-Tu n'es pas très bavard, lâche-t-il.
Je bafouille, incapable de faire une phrase complète:
-C'est que je...
-Tu es timide?
-D'habitude, pas trop, non.
-Alors c'est moi qui t'intimide?
Je le regarde sans savoir quoi répondre. Il me sourit.
-Moi qui pensait pouvoir enfin parler à quelqu'un pour tromper mon ennui, je suis tombé sur un timide, c'est bien ma chance.
Incapable d'articuler un mot, je ne peux détacher mes yeux de ses longs doigts qui jouent avec la surface de l'eau. Comment lui dire que je suis totalement sous l'emprise de son charme. Comme si il avait deviné mes pensées, il s'approche de moi et se penche vers mon oreille:
-Tu veux me prendre dans tes bras?
Je suis tellement ému que je ne songe même pas à me retourner pour voir si quelqu'un nous observe. Je me fiche éperdument de ce qui,peut se passer autour de nous. J'effleure sa main, remonte le long de son bras et passe mes doigts dans ses cheveux. Il passe ses bras autour de mon cou et se colle contre moi. Je sens sa langue pénétrer ma bouche. Nous échangeons un long baiser profond à perdre haleine. Ma verge tendue comme un arc rencontre la sienne. Il blottit son visage dans mon cou et me sussure:
-C'est la première fois que tu embrasses un garçon?
-Oui, mais tu es plus qu'un garçon, tu es tellement féminin.
-C'est vrai, tu trouves? Ca me fait plaisir, je me sens tellement femme. J'aime m'habiller en femme...
-Je sais, j'ai aperçu ton string.
-C'est mon côté féminin qui t'attire?
-Oui
-Tant mieux. Ca veut dire que tu n'es pas vraiment homo.
-Non, je ne crois pas être homo
-Moi je préfère les héteros. Ca ne te gêne pas ce que j'ai entre les cuisses?
-Non, pas du tout, c'est ravissant. C'est la première fois de ma vie que je suis ému par un sexe de garçon.
-Il est toute petit. Tu aimerais qu'il soit plus grand?
-Non, il est trop mignon comme ça.
A ce moment précis je sentis sa main envelopper ma verge. Je l'embrassais de nouveau à pleine bouche en le serrant dans mes bras.
-Tu aimerais me voir habillée en femme de la tête aux pieds et maquillée?
-Oui, j'adorerais.
-On pourrait aller en boite en couple ce soir. Tu veux venir dans ma chambre pour choisir la robe que tu aimerais que je porte?
-Tu as des vêtements féminins ici?
-Oui, quelques-uns. Je serais tellement heureuse de les mettre pour sortir avec toi, d'être ta petite nana.
-D'accord, allons-y.
Je dus attendre quelque minutes avant de sortir de l'eau à cause de mon érection. Je regardais ma "petite nana" courir vers la plage avec sa grâce tellement féminine. Entretemps, un couple de nudistes s'était installé non loin de nous sans avoir l'air de nous prêter une attention particulière.
A suivre.


82% (15/3)
 
Categories: Shemales
Posted by petitesalopedodue
7 months ago    Views: 2,698
Comments (3)
Reply for:
Reply text
Please login or register to post comments.
4 months ago
la suite
7 months ago
J'aime bcp vivement la suite ! :D
7 months ago
La suiiiiiiiiite