soumis en mission 4

Le contact de ses lèvres sur mon sexe ne vint pas, j'en avais toujours très envie malgré ma mauvaise posture. Non ce que je sentis c'était le contact froid de la glace, j'essayais de reculer mais je ne pouvais déjà à peine respirer. La glace me brulait, elle riait !!
Je ne sentait plus mon sexe, de l'eau coulait le long de mes cuisses. Elle malaxait mon sexe entre ses doigts et puis à nouveau ce clic: un cadenas. j'était inquiet.
'Voila c'est fini mon mignon, tu as été sage ! ca va te calmer !'
Mon sexe reprenait de la vigueur, je sentais un poids qui l'entrainait vers le sol.
'Maintenant tu vas apprendre à bander mou. Je vois que ça te stimule déjà, ta limace s'allonge, mais elle va rester molle crois moi. Tes petits jeux de branleurs, tu vas les oublier crois moi!'
Je t'ai mis un joli cadenas derrière ton petit gland, ça m'étonnerait fort que tu arrives à l'enlever. Eh bien maintenant tu ne pourras que pisser. Ah et baver comme une limace bien sur !!'
J'étais à sa merci mais ses paroles m'excitaient et mon sexe tentait de durcir mais devenait douloureux...
Elle remonta sur l'escabeau et je sentis la chaine se détendre, je pus poser mes talons au sol. Mais les mains menottées dans le dos et les pieds pris dans mon jean, j'avais du mal à garder mon équilibre.
'Alors jeune homme on a perdu de sa vigueur !', elle te tira d'un coup sec sur la chaine reliée à mon coup et m'entraina pas petits pas aveugles vers la pièce du fond semble t-il.
D'un coup sec elle me poussa dans le dos, je tombais à genoux. Elle desserra la chaine autour du coup et je repris une grande respiration , elle m'enleva sa culotte de mon visage, j'étais ébloui par les néons et elle en profita pour accrocher ma chaine au radiateur vers lequel elle m'avait entrainé.
Je reprenais mes esprit, la bave et la sueur sur mon visage me coulait sur le torse, j'étais tenu en laisse au radiateur comme son chien, je baissait les yeux vers mon sexe douloureux : un cadenas de bonne dimension le tirait vers le bas, mon gland était bleu et effectivement bavait un liquide en continu.
Elle profita de mon état de honte pour tirer le cadenas vers elle, je criais autant que ma gorge le pouvait, elle réussit à passer une chainette entre mon prépuce et le cadenas !
Elle pris mes couilles de la même façon et plaça une nouvelle chainette derrière et ferma le tout avec un nouveau petit cadenas. La chainette sous mon gland fut également reliée à ce bracelet de couilles et fermée par un cadenas.
Je ne réagissait même plus, désespéré et honteux de mon état de chien baveux.
Mon sexe pendait mollement, plaqué sous mon paquet de couilles gonflées par la chaine, mon gland tout gonflé était quasiment plaqué à quelques centimètres de mon anus !!
Elle riait et regardait le résultat de son travail !
'Ah j'oubliais ! Pour m'avoir tutoyé et manqué de respect !
Elle glissa un plastique blanc à poignées sur ma tête, qu'elle noua solidement sur mon coup.
Cette fois je pouvais respirer, mais j'étais à nouveau aveuglé et commençait à suer.
Je criais et me débâtait 'Enlevez moi ça s'il vous plait ! Non !'
'Ah la ferme ou je te bâillonne !'
J'obéis
Un silence
'Bien je vois que tu commence à comprendre !'
Je l'entendis se relever 'Bon assez rigolé, mon mari m'a invité au restaurant, je ne dois pas être en retard. Allez à demain mon mignon. Si tu es toujours là, on reparlera de ta mission '
Elle éclata de rire et tourna les talons ferma la lumière la porte et passa par une porte à l'arrière qu'elle ferma à clef, j'entendis ses talons dans la rue s'éloigner.

A SUIVRE

100% (5/0)
 
Categories: BDSMFetishMature
Posted by perver38
5 months ago    Views: 873
Comments (3)
Reply for:
Reply text
Please login or register to post comments.
4 months ago
tout ceci commentce bien, mais je n'ai pas trouvé l'épisode3
5 months ago
merci maximale...et attends la suite ...
maximale91
retired
5 months ago
j'adore cette histoire, quel sadisme:)